Robert Aldrich, violence et rédemption

À propos

En quatrième vitesse, Vera Cruz, Qu´est-il arrivé à Baby Jane ?, Les Douze Salopards,... Tour à tour salués pour leur audace et contestés pour leur violence, les films de Robert Aldrich ont marqué leur époque. Mais au-delà de sa manière unique de dire les choses et de donner à voir, Aldrich s´est révélé un moraliste intègre, qui sut interroger l´homme dans son rapport à autrui comme à lui-même, doublé d´un cinéaste engagé qui, de l´intérieur même du système hollywoodien, mit en débat quelques-unes des valeurs les mieux accrochées de l´American way of life.
William Bourton, journaliste et essayiste, auteur, aux PUF, d´un étude remarquée sur le western, nous livre une passionnante étude critique sur Aldrich, qui peut également se lire comme une réflexion sur l´engagement, dès lors que son oeuvre témoigne philosophiquement de son époque.

Rayons : Arts et spectacles > Arts de l'image > Cinéma

  • EAN

    9782130641698

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    208 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Immatériel

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    immatériel.fr

  • Support principal

    ebook (ePub)

William Bourton

Né en 1964, William Bourton est journaliste et essayiste. Il est actuellement responsable du service
Opinions/Débats et critique « essais » » au quotidien Le Soir (Bruxelles).

empty