À propos

Socrate, accusé du crime d´impiété, rencontre par hasard le devin Euthyphron devant le Portique de l´Archonte-roi ; Euthyphron s´y rend pour intenter un procès à son propre père, qu´il accuse d´avoir provoqué par négligence la mort d´un ouvrier qu'il employait. C´est parce qu´il se présente à lui comme animé par la vraie piété que Socrate lui demande de définir cette vertu. Les définitions successives que lui donne Euthyphron fondées sur les dieux et la religion vont toutes être rejetées après examen critique par Socrate. Le dialogue tourne court quand le devin, perdant pied, finit par se dérober au jeu déconcertant des questions-réponses.  Loin toutefois d´aboutir à une impasse (on l´a longtemps tenu à tort pour un dialogue « aporétique »), l´Euthyphron sonne le glas de la conception traditionnelle - et superstitieuse - de la piété, qui en fait une sorte de commerce avec les dieux, chacun monnayant habilement ses prières et ses sacrifices. En envisageant la piété indépendamment du service divin, Platon invente l´éthique personnelle, qu´il sépare de la morale conventionnelle, passablement hypocrite. Socrate apparaît alors comme le modèle de la nouvelle piété, débarrassée tout à la fois de l´espoir de la récompense et de la crainte du châtiment.Traduction du grec par Victor Cousin, révisée par Yannis Constantinidès.  Postface par Yannis Constantinidès

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782755504736

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    72 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    553 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty