John Salinsky

  • Pourquoi la consultation n'est-elle pas toujours aussi « bonne » que les médecins le souhaitent ? Pourquoi la relation avec certains patients se dégrade-t-elle parfois brutalement, suscitant de la part du médecin des réactions de défense exagérées au point de compromettre plus ou moins gravement son efficacité thérapeutique ?
    John Salinsky, Paul Sackin et leurs collègues généralistes ont échangé et réfléchi à ces moments où l'agacement a provoqué chez eux des réactions regrettables. A qui la faute ? Aux exigences du patient, à son besoin d'écoute, à ses demandes exorbitantes ? A la personnalité du médecin, son ressenti de la situation, qui déclenchent chez lui des réactions défensives ?
    Salinsky et Sackin mettent ainsi en lumière, de façon aussi lisible qu'objective, l'influence inévitable de la personnalité du médecin sur l'établissement des diagnostics et, ce qui est souvent passé sous silence, sur l'efficacité thérapeutique à long terme.

    Pour la première fois, un groupe de recherche en médecine de famille, travaillant sur les hypothèses du psychanalyste Michael Balint, a étudié l'activité quotidienne des généralistes dans tous ses aspects, y compris les plus délicats.

    Pour la première fois, ce qui est habituellement dissimulé ou méconnu dans le monde médical est mis en lumière par des praticiens qui ont accepté de s'exposer en dévoilant leur travail.

empty