Helice Helas

  • Fasciné par la géographie si singulière du Groenland et par les étendues glacées de l'inlandsis, la calotte glaciaire qui recouvre la quasi-totalité de l'île, dont les cartes portent encore, à certains endroits, la mention "unexplored", Frédéric Roussel a eu envie de raconter une histoire géographique, une histoire de cartes, l'histoire d'une carte en train de se faire, et de son protagoniste, un géographe-explorateur condamné à endurer la solitude de ces espaces désolés, et confronté à la folie qui menace, impitoyablement, les aventuriers lorsqu'ils sont exposés à l'isolement complet.

  • L'au-dessus

    Krum

    Un scaphandrier contemple la photo d'un arbre mystérieux, puis émerge et part à sa recherche. C'est le début d'une quête initiatique. Là-haut, il croise les habitants rétro de la ville rêvée de Vevey, qui le mènent auprès d'un ange aux ailes bandées. Plus tard, un arbre géant surgit du sol, un petit gavroche fait des songes qui le transportent chez un vieux magicien et un dictateur qui veut être artiste-peintre s'attaque à coups de canon à l'arbre, obscénité géante dans le paysage urbain.

  • Le monde lectol

    Stéphane Bovon

    Quatrième volume de la décalogie gérimontaise, Lachaude nous entraîne sur les pas de Gesim Ruchet dans les rues sordides du Loch et de Lachaude. A la recherche du commissaire Rodal qui sait tout sur le meurtre de son père, Gesim se perd dans le labyrinthe métaphorique et réel de la plus grande ville du monde. Il y croisera un garagiste artiste, un puissant éditeur, la reine de la nuit, une journaliste tenace et des Mennonites enragés.
    Dans les marges du récit principal, ajoutant une dimension au labyrinthe, un livre dont vous êtes le héros cosmique guide le lecteur dans les recoins les plus insoupçonnés de la psyché du narrateur et révèle, si le héros ne meurt pas, les clefs de sa dystopie.
    Gérimont est un monde qui a vu le niveau de la mer s'élever de mille mètres. Il est naturel, dès lors, que Lachaude fasse mille pages. Lachaude est accompagné d'une centaine de pages illustrées ou iconographiquement séquencées.

  • Avec la Belgique, mais pour d'autres raisons et goûts (tout est dans le lait qu'on ajoute ou pas), la Suisse est le pays du chocolat, cliché dont les auteurs de cette anthologie s'emparent, se moquent ou s'éloignent pour autant de récits autour du mythique et shamanique xocolãtl.ce de Ginette Michaux.

  • Dans La Terre tremblante, le lecteur verra que ce qui se cache derrière une montagne, c'est une autre montagne, et ainsi de suite.Son père tout frais enterré, Bartholomé de Ménibus fuit l'archétype du village dans la vallée -sa laiterie, son abattoir et son café- pour aller voir à quoi ressemble l'autre versant de la montagne. Dans le pays d'à-côté, les routes asphaltées crachent des engins et, sur un banc, les vieux se languissent et attendent leurs enfants qui les ont abandonnés pour partir en vacances.

  • L'obscur

    Philippe Testa

    Un monde en ébullition et la région lausannoise, tous deux situés dans un avenir pas très lointain : voici le cadre spatio-temporel que s'est fixé Philippe Testa pour l'écriture de L'Obscur où l'histoire locale et l'histoire globale s'entrelacent dans le regard impuissant du narrateur, manifestement atteint d'un trouble du spectre autistique. 

  • Hélice Hélas Editeur est tombé sur les réalisations plastiques de Jean Tercier en 2019 : des tableaux ciselés et organiques qui mettent en scène des découpes de papier abstraites blanches enchevêtrées et collées sur fond blanc. Jean Tercier, en amont de la réalisation des tableaux, a réalisé des dessins auxquels il a ajouté des fragments de phrases tirées de l'Encyclopaedia Universalis, comme autant d'indices qui expliquent, ou obscurent, le sens de sa création ; ce sont ces dessins «commentés», ou paraphrasés, qu'Hélice Hélas publie dans la bien nommée collection «L'Illettrisme vaincra».

  • Gerimont

    Lefter Da Cunha

    Gérimont vit en paix entre les montagnes et la mer. Tout y est réglé par un système utopique et bienveillant. Le vernis se craquelle lorsque Sybukur Kohli, le typographe des Presses de Gérimont, est retrouvé assassiné. De Lachaude, la grande capitale babylonienne, le commissaire Rodal débarque et mène l'enquête. Il apprend à connaître les principaux acteurs de la société gérimontaise : Borim Estoppey, directeur du quotidien indépendant du pays, et son ennemi juré, le roi de Gérimont Louis Moray. Il y a aussi Shriptar Ruchet, auteur de bande dessinée, Epidam Regamey, le paysan chaman, et Shpuzake, la belle réceptionniste.

  • La lueur bleue

    Stéphane Bovon

    Deuxième épisode du Cycle de Gérimont, La lueur bleue entraîne le lecteur sur les traces de Xixa Ruchet dans une épopée du pire, sur le modèle des Aventures d'Arthur Gordon Pym d'Edgar Allan Poe.

  • Lachaude

    Stéphane Bovon

    Quatrième volume de la décalogie gérimontaise, Lachaude entraîne sur les pas de Gesim Ruchet, dans les rues sordides du Loch et de Lachaude, à la recherche du commissaire Rodal qui sait tout sur le meurtre de son père. Gesim se perd dans le labyrinthe métaphorique et réel de la plus grande ville du monde. Il y croisera un garagiste artiste, un puissant éditeur, la reine de la nuit, une journaliste tenace et des Mennonites enragés. Gérimont est un monde qui a vu le niveau de la mer s'élever de mille mètres. Il est naturel, dès lors, que Lachaude fasse mille pages.

  • Tsarvai

    Amélie Strobino

    Tsarvaî signifie en patois de Nendaz "grand vacarme, charivari, cortège qui se rend au sabbat". Amélie Strobino raconte la présence magique de forces naturelles et leur action sur les hommes à travers une bande dessinée aux ambiances sonores mais sans dialogues. Dans la tourmente nocturne, on entend le vent qui se glisse entre les branchages alors que la force du trait en noir et blanc dépeint parfaitement les bourrasques enneigées des sommets. Cette manières particulières de nous conter l'histoire rend l'atmosphère taiseuse de la vie en montagne, dans de petits alpages isolés où se contaient les légendes au coin du feu.

  • Chet Delany, un boxeur au poing malencontreusement trop énergique, met définitivement hors de course Pretty Boy qui n'est autre que le neveu du mafioso local. Afin de fuir ses hommes de main, Chet n'a pas d'autres choix que de mettre de la distance et de prendre la route. Il rencontre Lottie, une serveuse en détresse, et étant tous deux sans issues, ils s'élancent dans un périple sans objectif. Plus ils traversent les autoroutes vides, les déserts et les villes-fantômes, rencontrent les habitants de ces marges et font l'introspection d'une Amérique kaléidoscopique en mal de ses mythes et de ses valeurs fondatrices, plus leur errance semble devenir absurde et désincarnée.

  • Deux côtés, une seule feuille, une seule trame et un livre qui se déploie dans l'espace. D'une face, une sélection des cinglantes Nouvelles en trois lignes de Félix Fénéon: concis, rapide, tweetable. De l'autre, une stance humaniste signée Julie Henoch, luttant contre l'accélération et l'apathie des sentiments.

  • Le récit relate la quête d'un enfant né en Suisse de parents tchadiens employés à l'ambassade à Genève. Ce dernier va partir à la recherche de ses parents rappelés brutalement par le gouvernement et emprisonnés au Tchad.

  • Avec les dérégulations du climat, les mouvements de population, les durcissements politiques, ainsi que les crises économiques et les inquiétudes liées aux développements technologiques, la période a de quoi être anxiogène. Les sociétés contemporaines sont aux prises avec de multiples préoccupations qui, toutes, impacteront les existences individuelles et collectives. Experts et futurologues de tous bords cherchent à rassurer une population bousculée ou, au contraire, à aggraver ce qui par définition est flou puisque non encore advenu.
    Pour l'édition 2020 du Prix de l'Ailleurs, le jury a sélectionné 9 nouvelles inédites - d'auteurs et d'autrices confirmé-es ou non - qui de manière créative et critique investissent la thématique du « Monde bouleversé ».
    A travers leurs narrations, il s'agit évidemment de raconter le futur pour mieux réfléchir, de manière décentrée, à notre présent.

  • O2

    Krum

    O2 est une bande-dessinée entièrement dessinée au crayon et ponctuée de traitement numérique pour certaines séquences. Oscillant entre le monde du rêve et de la science-fiction, il raconte une histoire dans l'histoire, celle de Fred qui décide de créer enfin la BD qui lui tient à coeur. Pour cela il devra oser se frotter aux critiques et aux démarches nécessaires à la publication d'un album. Parallèlement, il y a le récit des protagonistes de l'histoire de Fred qui semblent avoir un rôle bien plus grand à jouer que celui de figurer simplement sur une feuille.

  • Héroïque

    Maga

    Des gobelins qui ont des velléités de conquêtes, un roi grotesque qui ressemble à une marionnette, un héros valeureux aux yeux de braises et une débâcle qui mène à la capture du roi. La quête de ce pastiche de heroic fantasy commence dans le désarroi pour aller de mal en pis : l'éventuel sauvetage du souverain.

  • Tour à tour impressionniste, moderne, conceptuel, l'artiste maudit croisera sur son chemin, jaloux, d'autres qui ont réussi : Picasso, Sartre, Wahrol.Les arts dits plastiques, ou visuels, ont traversé le XXème siècle à l'image des machines qu'il n'a cessé de produire infrastructurellement, comme dirait Marx : de plus en plus vite.

  • Dans le Paris défiguré et euphorique de 1919, en pleine Conférence pour la Paix, la figure de l'économiste John Maynard Keynes traverse les débâcles diplomatiques alors qu'il songe à l'écriture de son ouvrage majeur, Les Conséquences économiques de la Paix.

    Sous son regard et son analyse lucide, alors que vainqueurs et vaincus tentent de composer une paix durable, l'espoir laisse place progressivement à la crainte qu'après avoir finalement gagné la guerre, les alliés vont perdre la paix.

    Volodia, un jeune interprète franco-russe ayant connu Keynes pendant la Conférence, entreprend la démarche de rencontrer sa veuve, Lydia, quelques trente ans après. En plongeant dans ses souvenirs, dans les carnets intimes de John Maynard et les récits de sa femme, il met en relief la double histoire d'un homme multiple, tiraillé entre ses passions, son devoir pour la couronne britannique et son soucis d'arbitrage des opprimés et des marginalisés, et d'une époque tragique, terreau fertile des conflits à venir.

  • Gavroche 21.68

    O.Sillig

    Organiser une Coupe du monde de football en cette année 2068 n'est pas sans risque. Mis sur la piste par un insignifiant signal, Leonardo et Rumpelstilzchen, son compagnon «synsynaptique», vont entrer en lutte pour sauver l'humanité. En effet, il semblerait que les machines, notamment les droïdes, entendent profiter de cette Coupe du monde pour prendre le pouvoir et réduire les hommes en esclavage lors de la manifestation.Contre-utopie inquiétante et subtile, Gavroche 21.68 narre en effet un projet de révolte des machines contre l'homme, de la rébellion de la créature contre son créateur.

  • L'imaginaire des technologies digitales imprègne notre époque. Le réseau deviendra-t-il bientôt un espace de vie, une société à part entière où les conventions sociales, les distinctions de genre seront abolies? Les nanotechnologies pourvoiront-elles à tous nos besoins? Pourra-t-on, demain, voyager vers d'autres mondes à la vitesse d'une onde...?

  • Speculum mortis

    Vamille

    « La Lune se rapproche a` toute allure de la Terre. Pe?ne?trant la stratosphe`re, elle explose en millions d'aste?roi?des, cre?ant une couronne tout autour de la plane`te ». Ainsi s'ouvre Speculum Mortis, bande dessine?e post-apocalyptique, rythme?e par la circonvolution des astres et les traces d'un chien, dernier e^tre sur la Terre. Vamille signe ici un memento mori contemporain dont le dessin aux tons doux et subtils de gris, bleute?s et parfois chaleureux e?voque l'immensite?.

  • Nathan travaille pour une grande institution internationale d'une petite capitale riche et cosmopolite. Il produit des études et des synthèses sur les différentes approches légales de la problématique du burn-out et du mobbing dans les États membres.

empty