Presses de l'Université du Québec

  • Rich in culture and scenery, Nunavik has identified tourism as one of the main and best suited avenue for economic development. This book is meant to offer a range of perspectives on how challenges can be met and how solutions can be implemented for the benefit of all local interests.

  • En cas de litige parental lors d'une séparation, experts psychosociaux et juristes collaborent afin de tenir compte du meilleur intérêt de l'enfant dans l'exercice, parfois périlleux, de la détermination de la garde et des modalités d'accès. Le partage du temps de vie de l'enfant à la suite d'une séparation parentale nécessite en effet un examen minutieux de ses besoins, des caractéristiques de ses parents et de celles de son environnement familial.

    Comment la preuve psychologique est-elle élaborée par l'expert qui se penche sur les situations familiales litigieuses et quelle en est l'utilisation par les praticiens du droit de la famille ? Des auteurs des milieux de la psychologie et du droit répondent à cette question complexe dans cet ouvrage. D'une part, ils présentent les plus récentes connaissances en psychologie permettant de soutenir le meilleur intérêt de l'enfant alors que sa situation familiale, parfois hautement conflictuelle, est soumise au tribunal. D'autre part, ils exposent la jurisprudence en matière de garde d'enfants, montrant ainsi le traitement que fait le tribunal des litiges en matière de garde. L'ouvrage intéressera tant les experts et intervenants psychosociaux que les praticiens du droit qui accompagnent les familles vivant une séparation parentale.

  • Face aux nombreux bouleversements que subissent les organisations et les équipes de travail, comment peuvent agir les personnes chargées d'introduire les changements alors qu'elles ne sont généralement pas préparées à faire face à de telles situations? Un ouvrage essentiel pour reconnaître les conditions internes de l'environnement des organisations qui se prêtent au changement, identifier les éléments déclencheurs, traiter avec les résistances, comprendre comment sont vécues les différentes phases du changement, déterminer les stratégies d'intervention les plus appropriées, etc.

  • Dans le domaine de la recherche, les sondages occupent une place prépondérante dans la quête de compréhension des phénomènes. Le traitement efficace et efficient des données qui résultent des sondages nécessite l'utilisation d'un logiciel facilitant la saisie et la production de statistiques, et ce, de façon flexible et conviviale. Les auteurs de L'analyse des données de sondage avec SPSS sont d'avis que le logiciel de statistiques SPSS convient parfaitement à l'accomplissement de cette tâche.

    Comme pour tout logiciel, l'utilisation de SPSS nécessite un certain apprentissage et, pour apprivoiser ses fonctionnalités, rien ne vaut un bon accompagnement. Le présent ouvrage, conçu comme un outil d'autoformation, guide l'utilisateur en démystifiant SPSS. Il ne vise pas à remplacer le manuel de référence du logiciel, mais cherche plutôt à accompagner le lecteur dans sa première exploration de ce dernier et à l'aider à franchir le seuil, soit l'apprivoisement des manipulations de base.

    Ce manuel s'adresse aux analystes de marché, aux économistes, aux professionnels du domaine social, aux étudiants et aux néophytes ayant besoin de notions méthodologiques. Ceux-ci trouveront des explications détaillées pour entrer des données et produire des statistiques descriptives usuelles, notamment des distributions de fréquences et des tableaux croisés. Ils verront également comment illustrer les distributions par des graphiques. Grâce à ce livre, quelques heures suffiront pour se familiariser avec SPSS.

  • Cet ouvrage, inspiré par le colloque doctobre 1978 du Centre de recherche en développement économique de lUniversité de Montréal, regroupe vingt-trois textes déconomistes québécois.

  • Comment ont évolué les règles juridiques en fonction des nouvelles solidarités conjugales qu´a suscitées l´égalité des sexes ? Comment se dessinent aujourd'hui les relations économiques, matérielles et patrimoniales qui traversent les transactions intimes ? Des chercheurs de la France, de la Belgique, de la Suisse et du Québec se prononcent.

  • Pourquoi les pratiques et les services de proximité, y compris l'accompagnement, se présentent-ils aujourd'hui comme une solution ? Les réponses à cette question se situent parfois du côté de la société dans son ensemble, parfois du côté plus particulier du système de soin. Elles soulèvent les enjeux sociaux et de santé qui contribuent à faire converger les solutions du côté des pratiques d'accompagnement et de proximité. Mais quelles sont les finalités de ces pratiques ?

  • L'obligation de réagir vite et bien pour fournir les meilleurs produits ou services oblige les entreprises d'aujourd'hui, qu'elles soient des multinationales ou des PME locales, à travailler en réseau. Si plusieurs entreprises-réseau se sont développées depuis 30 ou 40 ans, peu ont osé travailler en synergie avec une université dans le but d'innover dans les façons de faire ou de concevoir de nouveaux outils pour le développement de leur réseau.Bombardier et la Chaire Bombardier Produits récréatifs de l'Université du Québec à Trois-Rivières font exception à la règle. Depuis près de dix ans, cette grande entreprise et une trentaine de PME coopèrent avec le centre de recherche universitaire afin d'améliorer la qualité des produits offerts et de rendre les sous-traitants et le réseau plus performants. Une coopération qui a permis à Bombardier de reprendre le premier rang mondial dans le domaine des motoneiges et des motomarines et à ses partenaires sous-traitants de croître et de se diversifier. Une expérience qui a permis, par la multiplication des échanges, d'augmenter les savoirs et les savoir-faire. Un exemple concret de ce que les chercheurs universitaires et les entreprises d'ici et d'ailleurs peuvent développer en partenariat.

  • Cet ouvrage porte sur la communication pharmaceutique et son évolution; la médiatisation des découvertes pharmacologiques; la couverture des crises entourant certains médicaments vedettes; le rôle que joue Internet; la promotion d'une meilleure utilisation des médicaments; la régulation de la publicité; et, l'éducation des consommateurs.

  • En 2013, le président chinois Xi Jinping dévoilait son projet des nouvelles routes de la soie, entreprise d'une rare ampleur venue affirmer les nouvelles visées planétaires de son pays. C'était l'occasion, pour la Chine, de s'afficher sur la scène internationale comme la deuxième puissance économique mondiale, mais aussi d'établir son leadership en Asie. Ce projet d'envergure comprend deux facettes complémentaires : une route terrestre et une ceinture maritime.

    Ce grand programme de la Belt and Road Initiative est porteur d'espoir, mais aussi d'inquiétudes quant aux conséquences politiques et financières de projets aussi multiformes, stratégiques et souvent coûteux. Une analyse attentive montre qu'il existe des enjeux géopolitiques à plusieurs échelles qui ne relèvent pas que des relations internationales. Le projet se propose de restructurer l'ensemble des relations économiques en Asie, ainsi qu'entre l'Asie, l'Europe et l'Afrique.

    Comment cette vaste ambition chinoise se décline-t-elle ? Quelles sont ses dimensions en matière de transport, d'infrastructures et de finances publiques, de même que ses répercussions sur les échanges commerciaux ? C'est à ces questions que veut répondre le présent ouvrage, qui s'adresse au public, aux étudiants et aux chercheurs intéressés par les enjeux asiatiques contemporains, par la géopolitique ou par les transports et l'aménagement.

    Frédéric Lasserre est professeur au Département de géographie de l'Université Laval, chercheur à l'Institut québécois des hautes études internationales et directeur du Conseil québécois d'études géopolitiques (CQEG).

    Éric Mottet est professeur de géopolitique au Département de géographie de l'Université du Québec à Montréal, codirecteur de l'Observatoire de l'Asie de l'Est et directeur adjoint du CQEG.

    Barthélémy Courmont est maître de conférences à l'Université catholique de Lille et directeur de recherche à l'Institut de relations interna­tionales et stratégiques (IRIS).

  • Malgré les restrictions budgétaires et les exigences croissantes en matière de performance, les directions d'établissement scolaire doivent assurer la qualité de l'enseignement et de l'apprentissage. Cette nouvelle édition de La gestion des ressources humaines pour la réussite scolaire établit le lien entre la gestion des ressources humaines et la réussite scolaire et propose une description du système éducatif. La planification, l'organisation, la direction et l'évaluation sont analysées et les thèmes au coeur de la gestion des personnes sont abordés (recrutement, formation, motivation, mobilisation et gestion des conflits).

    Le présent ouvrage, mis à jour en tenant compte du contexte actuel (qui n'est plus celui de l'austérité budgétaire), propose de nouveaux cha­pitres et de nouveaux éléments ayant une incidence sur la réussite scolaire - l'école en milieux francophones minoritaires au Canada, le milieu socio-économique de l'élève et de l'école, le genre : directrice ou directeur ? - en faisant ressortir, entre autres, l'importance du leadership. Il veut fournir aux gestionnaires, aux étudiants et aux professeurs en administration scolaire des ressources documentaires en français.

  • L'utilisation régulière de la rétroaction et du débriefing dans les pratiques de formation souligne une nouvelle orientation pédagogique et didactique. Pour en comprendre le sens et la contribution dans la professionnalisation et le développement professionnel, cet ouvrage analyse leur place dans le triptyque « accompagner, former, professionnaliser ».

    Au fil des chapitres, les 18 auteurs élaborent un panorama donnant une vision étendue de l'utilisation de la rétroaction et du débriefing, en repérant leur transversalité, leurs points de convergence et de divergence. Ils abordent l'enjeu émancipateur de ces pratiques et le soutien qu'elles constituent pour renforcer le sentiment d'autoefficacité et la motivation pour se développer. Ils discutent des différentes modalités de mise en oeuvre des dispositifs de rétroaction et de débriefing, notamment des aspects relatifs aux traces écrites et de la prise de conscience des manières d'agir que génère la vidéo. Compte tenu de la complexité de la réception des rétroactions et du débriefing par les personnes en apprentissage, ils montrent également la nécessité d'établir une relation de confiance et d'adapter le contenu à l'apprenant, mais aussi l'incidence de ces pratiques sur les apprenants et les formateurs.

  • Après avoir longtemps été considérées telles des entreprises fragiles, aux ressources limitées, avec peu de perspectives de développement et une pérennité incertaine, les PME sont désormais reconnues comme des acteurs clés du développement et de la vitalité économique et sociale de toutes les régions. Elles sont devenues des entreprises de moins en moins complexées par leur taille, des entreprises ouvertes, réticulées, dynamiques mais aussi stratégiques. L'environnement dans lequel elles oeuvrent devenant de plus en plus international, technologique, turbulent et hautement incertain, que seront les PME demain ? Les enjeux qui les attendent sont nombreux : développement durable, gestion stratégique des ressources humaines, gestion des connaissances, propriété intellectuelle, internationalisation des activités, innovation, financement. Avec qui, comment et sous quelles conditions vont-elles travailler pour préserver la santé du propriétaire-dirigeant et de son personnel ? Cet ouvrage offre d'intéressantes pistes de réflexion visant à réexaminer les connaissances acquises et à les confronter à ce nouvel environne­ment. Son but est de fournir quelques éclairages sur la situation actuelle des PME et leur réalité plurielle, mais surtout d'initier des réflexions chez les chercheurs et les pouvoirs publics afin qu'ils préparent les PME à devenir les leaders dont nos sociétés ont besoin.

  • Les organisations, dans l'exercice de leurs multiples fonctions de gestion, produisent et reçoivent des documents qui témoignent de leurs activités. Les documents conventionnellement reliés à ces fonctions demeurent, même si leur mode de production et de gestion s'est transformé au cours des ans avec le développement de l'informatique, de différents formats et supports.

    La première édition de ce livre est née de la préoccupation de fournir un outil de base à la connaissance des documents produits ou reçus dans les organisations. C'est dans le même esprit que cet ouvrage a été conçu, en tenant compte des changements survenus dans les pratiques administratives et dans le champ des connaissances en archivistique et en sciences de l'information.

    Préparée avec la collaboration de gestionnaires de documents et des archives, cette édition revue et augmentée sur la typologie des documents analyse, selon une grille relevant de la diplomatique et de l'archivistique, les principaux documents des activités de gestion d'une organisation. Elle aborde ainsi les volets de la création, de la gestion et de la conservation des documents, et rappelle les législations ou règlements auxquels ils sont soumis. Chacune des descriptions analytiques des types de documents a été révisée et mise à jour. De plus, l'ajout de familles et de types de documents enrichit cette nouvelle mouture.

    Cet ouvrage se veut une source d'information utile aux étudiants en gestion des documents ou en archivistique, et s'adresse également à toute personne concernée par la gestion de l'information.

    Louise Gagnon-Arguin, Ph. D. en histoire, est professeure associée à l’École de bibliothéconomie et des sciences de l’information (EBSI) de l’Université de Montréal.

    Sabine Mas, Ph. D. en sciences de l’information, est professeure agrégée à l’EBSI de l’Université de Montréal.

    Dominique Maurel, Ph. D. en sciences de l'information, est professeure agrégée à l'EBSI de l'Université de Montréal.

  • Le capital symbolique d'une organisation peut être profondément marqué, voire déterminé, par les médias sociaux. Jamais la réputation n'a été plus cruciale que dans nos sociétés contemporaines. Dans ce nouveau contexte, quelles sont les bonnes pratiques à adopter pour minimiser le risque que constitue la communication numérique? Cet ouvrage réunit les réflexions d'enseignants-chercheurs nord-américains et européens issus de disciplines variées et celles de professionnels, d'experts et de praticiens. Offrant un regard pluriel sur les phénomènes d'e-réputation et d'influence, le livre aborde, autant par des articles théoriques que par des études de cas, la construction et la définition des dynamiques d'e-réputation et d'influence, les cadres juridiques, les pratiques et enjeux qui y sont liés ainsi que les communautés virtuelles et l'innovation. Autant d'entrées possibles pour appréhender de façon opérationnelle les enjeux d'e-réputation ainsi que les influenceurs qui sont à l'oeuvre dans les relations publiques en ligne des organisations..

empty