Religion & Esotérisme

  • Les faits divers - parfois dramatiques - impliquant des enfants dans les sectes et qui font périodiquement les gros titres de la presse, sont-ils des actes isolés ou expriment-ils les paroxysmes de comportements souterrains ? Nos enfants sont-ils en danger ? Les lois sont-elles suffisantes et, si oui, sont-elles appliquées ? Quand peut-on dire qu'il y a secte ? Face à ce phénomène qui ne cesse de croître, Hayat El Mountacir a voulu se demander si, tout simplement, les sectes respectaient la « convention des droits de l'enfant » telle qu'elle a été ratifiée par de nombreux pays, dont la France. Pour cela, elle a constitué patiemment des dossiers solides. Elle les ouvre ici, en s'attachant au cas particulier des enfants et à l'application du droit. C'est dire qu'il ne s'agit pas de livrer au public du sensationnel ni de procéder à des amalgames hâtifs, mais bien de répondre aux questions que se pose le grand public en partageant des faits précis, irréfutables, documentés. Ce n'est pas l'existence en général des sectes qui est en cause, mais les pratiques de certaines d'entre elles. Malheureusement, ces pratiques sont de nature à susciter les plus grandes inquiétudes. Il est temps d'ouvrir les yeux avant qu'il ne soit trop tard. Ce ne sont pas seulement les spécialistes de l'enfance qui sont concernés, mais tous les parents et la société. Un livre courageux, à lire d'urgence !

  • Face à ceux qui voient dans la prison un lieu de perdition plus que de rédemption, le père Aubry met sous nos yeux de véritables métamorphoses des intelligences et des coeurs. Longtemps aumônier de la prison de Bois d'Arcy, il montre comment la parole de Dieu, dite avec tendresse, chaleur, dynamisme et audace, comment l'accueil de celle-ci par les détenus et leur recours à la prière et aux sacrements recrée des hommes dévoyés et écrasés, pour faire de beaucoup des êtres nouveaux, méconnaissables, métamorphosés. L'amour des frères, le don de proximité, le rayonnement de l'auteur participent probablement au succès d'un ministère dont les fruits ne seraient pas ce qu'ils sont s'ils n'émanaient pas d'une foi profonde. Certains seront peut-être tentés d'attribuer la reconnaissance de l'auteur par les détenus à une substitution de l'image paternelle. Les croyants y verront l'intervention d'un Dieu père révélé et accueilli dans l'amour. En un temps où la violence conduit à enfermer de plus en plus de jeunes derrières les barreaux de prisons surpeuplées, voici un livre qui mérite d'être lu et médité même - et surtout - si la thèse qu'il défend heurte les discours officiels. Ici, il ne s'agit pas de thèse mais de faits rapportés par ceux qui les ont vécus et qui nous parlent en véritables témoins, le plus souvent éblouis. Comment mettre en doute leur parole ?

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • L'auteur, né en 1926, ancien élève de l'École Normale Supérieure et de l'École Française de Rome, agrégé de l'Université, diplômé de l'École des Hautes Études, chargé d'enseignement à la Faculté des Lettres de Rennes, a commencé dès 1947 ses recherches en étruscologie et civilisation romaine dans lesquels il s'est spécialisé depuis lors. Les campagnes de fouilles qu'il a dirigées, tant pour l'étruscologie que pour l'archéologie orientale, l'ont mené en Afrique du Nord, au Liban, en Syrie, en Jordanie, en Turquie, à Chypre et en Grèce. En plus de ses articles et ouvrages d'archéologie, d'histoire de l'art et d'histoire des religions, il vient d'achever sa thèse d'histoire de l'art étrusque et sa thèse secondaire sur le vocabulaire intellectuel du latin soutiendra fin 1961 en vue du doctorat ès lettres.

  • La collection "Je sais - Je crois" se présente comme la plus complète et la plus simple de toutes les Encyclopédies destinées au public chrétien. En cent cinquante petits volumes, tout ce qu'un catholique peut désirer connaître sur n'importe quel sujet où sa religion est impliquée se trouve exposé clairement, de façon accessible à tous. La liste des sujets qui y sont abordés (telle qu'elle figure dons les dernières pages du présent ouvrage) montre assez l'ampleur de cette entreprise dont il n'existe aucun équivalent. Chaque sujet est traité par un des meilleurs spécialistes, choisi autant pour ses qualités d'exposition que pour la solidité de sa science.

  • Nous sommes à la veille de l'« homme dans l'espace » ; demain, ce sera l'« homme dans la Lune » ; après-demain, la conquête de la planète Mars. Comme l'astronautique, la biologie planétaire est en train de passer du domaine de la science-fiction à celui de la science authentique et, dans les grands observatoires, les études sont poussées activement pour répondre aux questions capitales : quelles conditions la Lune et les planètes proches offrent-elles à la vie ? Les hommes qui y débarqueront bientôt doivent-ils s'attendre à y rencontrer des êtres vivants, et lesquels ? Tels sont les problèmes que M. Pierre Gauroy a entrepris d'examiner dans son livre Les Mondes du Ciel. A la fois naturaliste et astronome, il était assurément éminemment qualifié pour rédiger cette étude passionnante, qu'il mène d'ailleurs selon la logique la plus stricte. M. Pierre Gauroy commence ainsi par définir les conditions auxquelles la vie est possible, puis passe en revue les astres voisins de la Terre en cherchant s'ils répondent à ces conditions. Après la Lune, la planète Mars retient particulièrement son attention, et le lecteur suivra avec le plus puissant intérêt la controverse qui met aux prises les tenants d'une vie martienne et leurs adversaires ; après quoi, l'auteur se demande : « D'où vient la vie ? ». Et il livre une foule d'aperçus nouveaux sur ce problème essentiel. Les Mondes du Ciel constituent le premier livre de l'« homme dans l'espace », le dernier bilan avant le grand départ.

  • Le présent volume suggère une réponse à des questions capitales telles que celles-ci : quelles sont les formes les plus élémentaires de la vérité de foi ? Quels sont ses développements ? Comment atteint-elle sa forme plénière avec la révélation du Christ et des apôtres ? Comment s'explicite-t-elle dans le dogme ? Va-t-elle, en s'exprimant, s'inféoder à à quelque système philosophique ? Pourra-t-elle demeurer parole de Dieu en se coulant dans le langage des hommes ? La connaissance mystique peut-elle se passer d'une donnée à croire ?...

  • La Collection "Je sais, je crois" se présente comme la plus complète et la plus simple de toutes les Encyclopédies destinées ou public chrétien. En cent cinquante petits volumes, tout ce qu'un catholique peut désirer connaître sur n'importe quel sujet où sa religion est impliquée se trouve exposé clairement, de façon accessible à tous. La liste des sujets qui y sont abordés (telle qu'elle figure dans les dernières pages du présent ouvrage) montre assez l'ampleur de cette entreprise dont il n'existe aucun équivalent. Chaque sujet est traité par un des meilleurs spécialistes, choisi autant pour ses qualités d'exposition que pour la solidité de sa science.

  • La collection "Je sais, je crois" se présente comme la plus complète et la plus simple de toutes les Encyclopédies destinées au public chrétien. En cent cinquante petits volumes, tout ce qu'un catholique peut désirer connaître sur n'importe quel sujet où sa religion est impliquée se trouve exposé clairement, de façon accessible à tous. La liste des sujets qui y sont abordés (telle qu'elle figure dans les dernières pages du présent ouvrage) montre assez l'ampleur de cette entreprise dont il n'existe aucun équivalent. Chaque sujet est traité par un des meilleurs spécialistes, choisi autant pour ses qualités d'exposition que pour la solidité de sa science. JE SAIS - JE CROIS, ENCYCLOPÉDIE DU CATHOLIQUE AU XXE SIÈCLE doit être désormais en bonne place dans la bibliothèque de quiconque s'intéresse aux problèmes religieux et veut être ou courant du dernier état de toutes les questions.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • La collection "Je sais, je crois" (traduite en 7 langues) présente de la façon la plus complète et la plus simple tout ce qu'on peut désirer connaître sur n'importe quel sujet où est impliquée la religion. LE PRÉSENT VOLUME est le deuxième volet d'un diptyque consacré aux rapports de la Science et de la Foi (le premier volet étant le N° 91 de la collection, "La Science détruit-elle la religion ?" par Paul Chauchard). Il s'agit ici de savoir si l'attitude religieuse est contradictoire de l'attitude scientifique ; la réponse, négative, est fournie à la fois a posteriori au terme d'une passionnante enquête menée d'Euclide à Leprince-Rinquet sur les rencontres, dans l'histoire, du christianisme et de la science et a priori par une interprétation résolument humaniste du message chrétien, religion de création et d'incarnation.

  • La collection "Je sais, je crois" se présente comme la plus complète et la plus simple de toutes les Encyclopédies destinées ou public chrétien. En cent cinquante petits volumes, tout ce qu'un catholique peut désirer connaître sur n'importe quel sujet où sa religion est impliquée se trouve exposé clairement, de façon accessible à tous. La liste des sujets qui y sont abordés montre assez l'ampleur de cette entreprise dont il n'existe aucun équivalent. Chaque sujet est traité par un des meilleurs spécialistes, choisi autant pour ses qualités d'exposition que pour la solidité de sa science. JE SAIS-JE CROIS, ENCYCLOPÉDIE DU CATHOLIQUE AU XXE SIÈCLE doit être désormais en bonne place dans la bibliothèque de quiconque s'intéresse aux problèmes religieux et veut être au courant du dernier état de toutes les questions.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • "La paroisse, structure dépassée ?", interroge un journaliste français. "La paroisse est dans une situation critique", affirme un professeur de l'Institut catholique de Paris. Un curé découragé murmure : "La paroisse, c'est foutu !"... "Tout effort d'évangélisation de la capitale passe par la paroisse", fait remarquer le cardinal Marty. Paul VI déclare à des évêques français : "Le réalisme pastoral exige que les évêques restent attachés à la paroisse territoriale". Dans leurs premiers messages, Jean-Paul Ier et Jean-Paul II saluent les curés qui exercent directement le ministère pastoral... en paroisses !... Cette paroisse, vue en blanc, en gris ou en noir, quelle est-elle aujourd'hui ? Quel est son avenir ? Quelle sera la paroisse de l'avenir, c'est-à-dire celle de l'an 2000 ? La prévoir pour les vingt prochaines années paraît possible et raisonnable... C'est indispensable pour établir la pastorale d'aujourd'hui et de demain ! En répondant à ces importantes questions, le P. Robert Pannet donne une suite à sa réflexion pastorale sur "le catholicisme populaire". Pour lui, la paroisse, cela ne peut pas être un îlot de volontaires de la foi, c'est un peuple sans frontières, dont les éléments les plus intégrés (le noyau paroissial) sont au service de ceux qui sont moins intégrés tout en se considérant comme des chrétiens à part entière. N'est-ce pas dans la paroisse d'abord que le laïcat doit être co-responsable de l'accueil et de l'évangélisation ? Le drame de la pastorale des quarante dernières années, c'est, en France, d'avoir opposé la paroisse et la mission. Quand on les oppose, affirme le P. Michonneau, pionnier, au Petit-Colombes, de la paroisse communauté missionnaire, "on tue la paroisse". C'est une proposition pastorale élaborée à partir d'observations pertinentes, détaillée et réaliste, que présente Robert Pannet aux évêques français, aux prêtres et, sans oublier les Églises protestantes et orthodoxes, au peuple chrétien qui s'interroge sur l'avenir de la foi en Église et sur les communautés chrétiennes de l'avenir.

  • Ce livre n'est ni un pamphlet ni un livre d'histoire ni un traité de théologie. C'est une suite de réflexions d'un pasteur s'adressant à des hommes de bonne volonté qui croient à l'esprit et sont attristés ou déroutés par la crise morale qui empêche la perception et mine la conscience des finalités humaines. Il veut les aider à discerner le bon grain de l'ivraie et à retrouver le chemin de l'espérance. Ce chemin conduit-il « sur la rive gauche » ou « sur la rive droite » ? L'auteur pense qu'il faut se situer sur un autre plan pour assurer la défense de l'essentiel. Pourquoi parler à ce sujet du retour de Ponce Pilate ? Parce que trop d'hommes ayant des responsabilités - et nous en avons tous - risquent parfois de lui ressembler. Pilate était intelligent, soucieux de justice et d'ordre. Mais, par peur ou pour ne pas déplaire, il est allé de concession en concession et s'est résigné finalement à laisser triompher le mal. Saint Jean Bosco disait : « La puissance des méchants se nourrit de la lâcheté des bons. »

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Pour construire l'avenir sur des bases solides avec élan et audace, il faut d'abord comprendre le monde qui nous entoure, surtout le cheminement de son évolution. Que de conceptions erronées servent de référence à une multitude d'hommes de bonne volonté ! A notre époque, un nombre imposant de "Goliath" se dissimule derrière des montagnes d'ambiguïtés, afin de mieux dominer et étouffer les "David" d'aujourd'hui. Comment aider ceux-ci à reprendre le dessus ? Car il en est toujours plus qui sont indignés, scandalisés, blessés par des responsables de la vie matérielle ou spirituelle... Lorsque dans une construction, des pierres de fondation ou des murs de soutènement s'effritent, la solidité de l'ensemble se trouve gravement compromise. David contre Goliath aujourd'hui propose une vision d'ensemble des forces qui nous stimulent et des dangers qui nous menacent. Ce livre peut apporter d'importants éléments de réponse à des questions vitales. Il veut contribuer à faire retrouver un horizon. En ces temps souvent déroutants et tragiquement difficiles, les bonnes intentions ne suffisent pas pour mettre en oeuvre nos plus fortes puissances de vie.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty