Langue française

  • Dans la collection « Au quotidien », la série « Adapter sa pédagogie » concerne plus particulièrement l'accompagnement pédagogique des élèves handicapés et des élèves en grande difficulté scolaire.

    Dire, lire, écrire, compter au quotidien répond à la prise en charge d'élèves en difficulté dans les apprentissages fondamentaux, de l'école primaire jusqu'à la sixième.

    L'ouvrage propose non seulement des éléments pour comprendre la dysphasie, la dysgraphie, la dyslexie, la dysorthographie, la dyscalculie, mais aussi des pistes pédagogiques, des aides pour apprendre à faire, pour apprendre à transférer des compétences, des évaluations.

    L'auteure a élaboré des outils spécifiques pour faciliter les apprentissages fondamentaux, résumés par la formule : dire, lire, écrire, compter.
    Les enseignants s'en serviront avec grand bénéfice pour la remédiation en classe entière, en petit groupe ou pour l'aide individualisée.

  • Caractéristique psycho-intellectuelle de l'individu, la précocité intellectuelle a toujours été présente à l'école. Les élèves concernés se trouvent pour un tiers dans les rangs des très bons élèves. Les autres connaissent des difficultés scolaires voire un échec en même temps qu'ils sont en grande souffrance psychique. L'institution scolaire est longtemps restée hermétique aux demandes des familles qui se sont progressivement organisées en associations militantes et aux apports de la recherche scientifique qui aboutit à de nombreuses publications identifiant les besoins spécifiques de ces élèves. Cette réalité et les conséquences notamment dans les relations parents et enseignants très souvent problématiques voire conflictuelles, ont conduit les auteurs à dégager des voies de proposition : mieux connaître les élèves intellectuellement précoces, prévenir les difficultés, accueillir les familles et les accompagner, apporter une réponse aux difficultés dès l'école primaire, former les enseignants, etc.

  • Des projets au quotidien est le deuxième opus de la série intitulée : «Adapter sa pédagogie». Cette série proposée par Fabienne Ramond dans la collection «Au quotidien» se distingue des autres publications par une entrée ciblée sur la pédagogie et non sur le type de handicap.

    Comment accompagner pédagogiquement les élèves handicapés dans une démarche de projet, considérée comme un moteur essentiel des apprentissages, et préparer des séquences de classe pour tous les élèves, y compris les enfants handicapés ?

    L'ouvrage propose :

    Une réflexion théorique.
    Un ancrage sur les documents programmatiques.
    Des tableaux synthétiques.
    Des fiches directement utilisables en classe.


    Au-delà d'une simple clarification des différents outils instaurés par le Ministère (PPS, PPRE, PAI), Des projets au quotidien aide les enseignants à construire une démarche d'accompagnement de l'élève dans sa dimension individuelle, puis inter-individuelle, au sein de l'école ou dans les établissements. Après avoir identifié les fondamentaux et les enjeux de la démarche de projet, Fabienne Ramond en décline les multiples facettes, en premier lieu celle centrée sur l'élève, par le biais d'un outil appelé PPI (projet pédagogique individualisé), mais aussi dans ses composantes plus collectives : projet de groupe et projet de classe.

    Les analyses et les outils présentés conviennent aussi à la remédiation. Les enseignants pourront facilement les transposer pour les élèves en difficulté.

  • Les "élèves contre l'école" se posent en personnes ayant des besoins différents et, dans ce dialogue souhaité, ils veulent être reconnus comme tel. Le présent ouvrage entend clarife les situations de scolarisation que peuvent rencontrer les personnels de l'École en essayant tout d'abord de définir ces profils d'élèves "a-scolaires" non pas en fonction de caractéristiques médicales, mais en fonction des perceptions et des ressentis que peuvent avoir les enseignants. Pour chaque profil, il s'attache à faire évoluer le regard, à partir d'un apport de connaissances générales et dans le but d'apporter des savoir-faire et des ressources.

  • ce livre se veut une défense et une illustration des capacités de l'école à assumer pleinement sa mission éducatrice auprès de tous les enfants et à assurer la prévention de l'échec scolaire en liaison avec les divers spécialistes de l'aide socioéducative et médico-psychologique. manuel pratique, cet ouvrage recense les principaux moyens d'action offerts par les divers dispositifs pédagogiques, rééducatifs et thérapeutiques au service de l'enfant en difficulté à l'école.

  • Évaluations initiales ouvre, dans la collection «Au quotidien», une série intitulée : Adapter sa pédagogie.
    La scolarisation désormais acquise des enfants handicapés nécessite en effet de réfléchir à leur accompagnement pédagogique. Les enseignants se sentent d'autant plus démunis qu'ils sont déjà confrontés à des difficultés dues à l'hétérogénéité de leurs classes.

    La série proposée par Fabienne Ramond se distingue des autres publications par une entrée ciblée sur la pédagogie et non sur le type de handicap. Comment se saisir d'une question pédagogique donnée et préparer des séquences de classe pour tous les élèves, y compris les enfants handicapés ?

    Ce volume aborde un premier aspect, fondamental : les évaluations de l'élève handicapé au sein du groupe classe, celles qui vont définir les objectifs à mettre en place sur l'année scolaire comme celles qui permettent de mesurer l'efficience du projet pédagogique.
    Attentive aux appréhensions et au manque de formation des enseignants sur ce sujet épineux, l'auteure développe ici une réflexion d'ensemble sur les enjeux, les modalités et les outils de l'évaluation. Elle leur fournit des exemples pratiques et des supports, dans différents domaines, pour différents niveaux, et pour les principaux handicaps.

    Cette démarche, étendue et diversifiée, conviendra aussi à la remédiation, car adapter sa pédagogie, à commencer par l'évaluation initiale, permet de mieux accompagner non seulement les élèves handicapés mais aussi les élèves en difficulté.

  • La loi du 11 février 2005 ne parle plus d'intégration scolaire mais de scolarisation de l'enfant handicapé, elle fait obligation au service public d'en assurer la formation scolaire. Certes, la scolarisation, et la réponse aux besoins médico-éducatifs, peuvent être organisés le cas échéant en lien avec des services ou établissement adaptés. La notion d'éducation spéciale disparaît cependant au profit de celle d'élève en difficulté pour raison de santé, susceptible d'une pédagogie différenciée : le projet personnalisé de scolarisation constitue de la sorte un élément du plan de compensation. Cet ouvrage part de la loi pour en déduire les conséquences concrètes et pratiques sur le système éducatif, sur la vie des écoles et des établissements et sur les pratiques pédagogique et éducative des équipes enseignantes. Il entend également analyser les conséquences sur la communauté éducative et les relations partenariales qui sont souvent problématiques.

  • Depuis une quinzaine d'années, la France rattrape son retard dans la scolarisation des enfants en situation de handicap. 50 000 élèves sont désormais scolarisés dans les classes ULIS-école (Unités Localisées pour l'Inclusion Scolaire) intégrées à l'école. Si enseigner dans ces classes se révèle être souvent une belle aventure humaine et professionnelle, la mise en oeuvre nécessite de nombreuses adaptations. D'autant qu'un enseignant sur deux s'y retrouve nommé sans formation préalable.

    Les auteures s'adressent à tous les enseignants, spécialisés ou non, avec une intention particulière pour celles et ceux qui débutent en ULIS-école. Elles montrent ce qu'implique concrètement l'enseignement dans un dispositif ULIS-école, fait d'ajustements permanents entre le respect des instructions officielles et la prise en compte des profils spécifiques des élèves.

    L'ouvrage est organisé en six parties.
    La 1re est centrée sur l'adaptation. Elle présente, par des exemples très concrets, (manipulation, classes flexibles...) comment faire évoluer les pratiques enseignantes en direction des élèves aux profils hétérogènes.
    La 2e partie insiste sur la coopération au sein de l'ensemble de la communauté éducative : un élément clé pour la réussite du dispositif.
    La 3e partie traite de l'évaluation où la mesure du progrès est essentielle.
    La 4e partie analyse les outils spécifiques à disposition des enseignants pour réussir l'inclusion des élèves.
    Enfin, les parties 5 et 6 abordent les questions d'orientation des élèves et celles des parcours des enseignants spécialisés ou intéressés par les classes Ulis.

  • Débuter son métier d'enseignant n'est pas chose aisée, même après une formation initiale et un parcours de professionnalisation. Lors de sa première affectation, l'enseignant voit ses représentations initiales confrontées à la réalité du terrain, que ce soit pour la vie de classe ou la mise en place des apprentissages...

    Cet ouvrage l'accompagne dans son cheminement professionnel, avec les adaptations et ajustements nécessaires. Fondamentaux, conduite de classe et gestes professionnels : l'ouvrage balaie tout le panorama du métier de l'enseignant en donnant des repères et des pistes concrètes.

    Dans la première partie, les auteurs s'attachent à définir tout ce qui relève des relations dans et hors la classe : installer la relation professeur-élèves, créer un climat de classe favorable, poser son autorité, établir de bonnes relations dans l'équipe éducative et avec les parents.
    Ils développent ensuite largement la construction du répertoire de gestes professionnels : accueillir des élèves et mettre en place des rituels, animer une séance d'apprentissage, savoir se faire écouter, gérer les problèmes de comportement, mettre en place une pédagogie différenciée...
    La troisième partie guide l'enseignant dans l'appropriation de ses outils.

    Enfin, l'ouvrage apporte des informations sur les différents profils cognitifs des élèves et leurs besoins spécifiques (besoin de mouvement, de temps de parole...).

  • Deux à trois pour cent de la population scolaire relèvent de la précocité intellectuelle.
    Ces élèves (environ 20 000 issus tant de l'école primaire que du second degré) ne doivent pas être considérés comme des surdoués ou des génies. ils ont un fonctionnement intellectuel et psychologique particulier qui, s'il n'est pas pris en compte, conduit à la difficulté scolaire mais aussi à une souffrance psychique pouvant parfois ouvrir sur la dépression, voire le suicide.
    Jean-marc louis et fabienne ramond connaissent bien ces élèves pour les côtoyer, les observer dans leur quotidien professionnel.
    Ils ont ainsi mesuré les difficultés que pose leur scolarisation, qu'elles soient pédagogiques, éducatives mais également liées aux relations qui s'établissent entre l'ecole et les familles. dans ce livre clair et précis, ils offrent une analyse de la précocité intellectuelle et de ses conséquences sur l'ecole et le quotidien de la classe. ils donnent aux enseignants des conseils concrets et pratiques pour accueillir et scolariser ce type d'élèves.
    Ils proposent des réponses à ses besoins éducatifs particuliers et montrent qu'ils peuvent devenir un atout pour la vie de la classe et suivre un parcours de scolarité performant et serein.


  • la scolarisation des élèves handicapés, en milieu ordinaire plus particulièrement, conduit à une modification sensible de la fonction et des pratiques enseignantes.
    la mentalité collective de l'ecole, celle des enseignants se doit d'évoluer en même temps que la pédagogie doit s'adapter aux besoins, capacités et potentiels spécifiques de ce public. si les textes officiels définissent clairement les orientations nouvelles, si des plans de formation sont prévus, les enseignants peuvent se sentir quelque peu démunis voire désorientés face aux exigences nouvelles qui vont se poser dans leur métier.
    partant des enjeux particuliers de la loi du 11 février 2005, pointant de manière concrète les incidences sur l'ecole et la fonction enseignante, ce livre apporte avant tout des outils concrets de réflexion mais surtout de pratique pour aider, dans le quotidien de leur classe, les enseignants des écoles, collèges et lycées, à accueillir et scolariser les élèves handicapés.

empty