Editions Libre

  • Ce livre s'adresse à cette part grandissante de la population déçue de « l'activisme » classique de la gauche, fatiguée par les marches et les pétitions, et désireuse, face à l'urgence de la situation écologique et sociale, de faire advenir de véritables changements.

    Full Spectrum Resistance est un manuel de résistance en deux volumes s'inspirant des mouvements de lutte les plus efficaces de l'Histoire, et exposant en termes pratiques comment s'organiser et agir. Aric McBay rassemble pour nous les précieuses leçons que nous pouvons tirer des actions des Suffragettes, des Black Panthers, de Nelson Mandela ou encore du Front de libération homosexuelle. En analysant leurs forces et leurs faiblesses, les pièges dans lesquels ils sont tombés et les raisons de leurs victoires, il met en lumière un ensemble de principes à respecter afin d'augmenter nos chances de réussite.

    Le premier volume examine la construction des mouvements, leurs manières d'aborder la lutte politique, de recruter des membres et de se structurer en vue d'atteindre des objectifs déterminés, sans oublier les moyens employés afin de mettre en place une sécurité appropriée face à la répression.

    Le second volume présente les actions et stratégies suffisamment ?efficaces pour provoquer des changements concrets. Il nous explique comment les mouvements développent des capacités critiques (du renseignement à la logistique), comment ils planifient et mènent des opérations et des campagnes réussies.

  • De sève et de sang

    Julia Hill

    Le 18 décembre 1999, les pieds de Julia « Butterfly » Hill touchèrent la terre ferme après plus de deux ans passés dans un séquoia millénaire californien nommé Luna. Ce qui ne devait être qu´un tree-sitting de quelques semaines à 55 mètres de hauteur, se transforma en une lutte acharnée de 2 ans. Julia et d´autres militants écologistes se sont battu bec et ongle pour empêcher l´entreprise Pacific Lumber de couper à blanc une forêt de séquoias. Sur une plateforme qui donnerait le vertige aux plus aguerris des grimpeurs, Julia dut subir les tempêtes d´El Niño, le harcèlement d´hélicoptères, un siège de dix jours par les agents de sécurité de la compagnie mais aussi l´immense douleur de voir la forêt dévastée par les tronçonneuses. Cette histoire inspirante, racontée par Julia, nous plonge dans son univers où son courage, sa solitude et sa douleur ont nourri sa ténacité face à la tentative de destruction de l´une des dernières forêts anciennes de séquoias du monde.

  • Au vu de la situation, la grande majorité des mouvements sociaux et écologistes échouent lamentablement. La plupart de ces mouvements se targuent de respecter scrupuleusement les principes de la non-violence, qu'ils considèrent comme la seule méthode de lutte acceptable.
    Et pourtant, ainsi que Peter Gelderloos l'expose brillamment dans ce livre, cette adhérence dogmatique au concept de la non-violence est injustifiée et injustifiable. Il s'agit d'une des principales raisons pour lesquelles ils sont inefficaces.
    L'auteur nous offre ici un ouvrage essentiel qui devrait nous aider à sortir de l'impasse manifeste dans laquelle s'enlisent les mouvements militants.
    Loin de faire l'apologie d'une violence irraisonnée, ce livre déboulonne l'argumentaire fallacieux de ceux qui affirment que la non-violence est la seule méthode acceptable de lutte face à la violence du capitalisme et de l'État.

  • Dans les années qui suivirent la fin de la guerre froide, de nombreux mouvements sociaux ont vu le jour. D'abord pacifiques, ils ont ensuite adopté une diversité de tactiques à mesure que leurs forces et leurs expériences collectives prenaient de l'ampleur. Les quinze dernières années ont exposé, plus explicitement que jamais, la fonction de la non-violence.

    Promues par les médias, financées par les gouvernements et pilotées par des ONG, des campagnes non violentes, à travers le monde, ont favorisé les ravalements de façade de divers régimes répressifs et permis aux forces de police de restreindre l'extension des mouvements de révolte sociale. Perdant souvent le débat au sein même de ces mouvements, les tenants de la non-violence ont de plus en plus recours aux médias dominants ainsi qu'aux fonds publics et institutionnels pour étouffer les voix discordantes. L'échec de la Non-violence explore la plupart des soulèvements sociaux qui suivirent la guerre froide pour faire apparaître les limites de la non-violence et dévoiler ce qu'un mouvement diversifié, indiscipliné et impétueux peut accomplir. En passant au crible le fonctionnement de la diversité des tactiques déployées à ce jour, ce livre explique comment les mouvements en faveur d'un changement social peuvent triompher et ouvrir les espaces dont nous avons besoin pour semer les graines d'un monde nouveau.

  • Si vous deviez écrire une lettre à votre futur bébé, que lui diriez-vous ?

    Dans ce texte issu de son seule-en-scène Billion Dollar Baby, Audrey Vernon s'engage là où peu d'autres comédiens osent s'aventurer : dresser un tableau du désastre écologique et social en cours et mettre en relief les absurdités et les méfaits du système technocapitaliste.

    S'adressant tour à tour au lecteur, à son mari milliardaire et à son enfant à naître, elle aborde avec bienveillance les problèmes de notre temps : la sixième extinction de masse, le changement climatique, etc. Audrey réalise ainsi un véritable tour de force : dénoncer avec humour la situation dramatique dans laquelle nous nous trouvons tout en offrant des pistes réflexives pour y faire face.

    À cet effet, le texte du spectacle est suivi d'une sélection de citations et d'extraits d'ouvrages qui viennent étayer son propos et nous invitent à interroger le concept de civilisation, la notion d'État, les effets et implications de la technologie.

  • Derrick Jensen pose souvent à son public la question suivante : «iPensez-vous que cette culture s'engagera de manière volontaire vers un mode de vie soutenable et saini?i» Personne n'a jamais répondu par l'affirmative.
    Deep Green Resistance (DGR) commence donc là où les écologistes « mainstream » se sont arrêtés, en proposant une critique de notre civilisation industrielle manifestement incompatible avec la vie sur Terre. Face à l'urgence de la situation, les «itechnosolutionsi» et les achats écoresponsables ne résoudront rien. Nous avons besoin d'une véritable culture de résistance.

  • Selon plusieurs enquêtes menées ces dernières années, aujourd'hui, dès l'âge de 11 ans, 95% des enfants ont déjà été exposés à des images pornographiques. Certains ont à peine six ans lorsqu'ils en visionnent pour la première fois ! Avec Internet et les smartphones, il n'est pas étonnant que les jeunes consomment de plus en plus de porno, de plus en plus tôt.

    En vue d'alimenter cette consommation, d'alimenter le marché qu'ils ont créé, qui repose en grande partie sur une excitation et une stimulation croissantes, les producteurs de porno cherchent inlassablement et inexorablement à le rendre toujours plus dur, violent, dégradant, sexiste ou raciste. Ainsi, au fil des ans, à mesure qu'elle se fondait dans la culture pop et qu'elle changeait de forme, c'est l'ensemble de notre société que la pornographie a changé, avec des conséquences pour le moins désastreuses.

    Dans cette investigation incisive, Gail Dines examine le processus ayant permis au porno de s'immiscer dans la sphère grand public, son contenu et les conséquences de son expansion. En montrant comment et combien le porno dégrade et mutile les femmes qu'il exploite, nous désensibilise, nuit à notre sexualité et à nos relations sociales, Gail Dines expose indéniablement son omniprésence désormais banale comme un problème de santé publique majeur que nous ne pouvons nous permettre d'ignorer.

  • Dans cette boîte, vous trouverez 54 cartes éclair de héros et leaders noirs influents. Ils doivent restés gravés dans nos esprits et dans nos coeurs car ces écrivains, révolutionnaires, esclaves rebelles, ont marqué l'histoire et nos imaginaires en tenant tête aux plus grands empires au péril de leurs vies ou grâce à leurs idées et leur courage.
    Chaque carte contient la photo (au recto) et la biographie (au verso) du héros noir. La parité homme-femme est respectée.

  • Derrick Jensen pose souvent à son public la question suivante : «iPensez-vous que cette culture s'engagera de manière volontaire vers un mode de vie soutenable et sain ? » Personne n'a jamais répondu par l'affirmative. Deep Green Resistance (DGR) commence donc là où les écologistes « mainstream » se sont arrêtés, en proposant une critique de notre civilisation industrielle manifestement incompatible avec la vie sur Terre. Face à l'urgence de la situation, les «technosolutionsi» et les achats écoresponsables ne résoudront rien. Nous avons besoin d'une véritable culture de résistance.

  • Dans cette boîte, vous trouverez 54 cartes éclair de femmes révolutionnaires qui ont marqué l'Histoire. Elles doivent restés gravées dans nos esprits et dans nos coeurs car ces révolutionnaires, écrivaines, femmes politiques, esclaves rebelles, ont marqué nos imaginaires en tenant tête aux plus grands empires et aux pires dictatures au péril de leurs vies avec un courage exemplaire. Chaque carte contient la photo (au recto) et la biographie (au verso) du personnage historique. Des révolutionnaires du monde entier y sont représentées.

  • Le Manuel d'action directe d'Earth First! enseigne les bases d'une résistance efficace et novatrice. Ce manuel contient près de 300 pages de diagrammes, des descriptions de techniques et un panorama complet du rôle que joue l'action directe dans la résistance : planifier une action, mettre en place un blocus, occuper un arbre ou paralyser un projet. Ce livre contient aussi des informations juridiques essentielles et un aperçu de l'environnement politico-judiciaire dans lequel les militants doivent naviguer.
    Ce manuel a été compilé et mis à jour par des militants de première ligne états-uniens. Leur objectif principal est de diffuser des connaissances et compétences clés aux quatre coins du monde.

  • Comme le livre Ishmael, auquel il succède, Mon Ishmael s'articule autour d'un dialogue socratique entre Ishmael, un gorille, et Julie, une collégienne de 12 ans qui supporte le fardeau d'une mère alcoolique. Julie répond à l'annonce d'Ishmael dans un journal local. Il recherche un élève souhaitant « sauver le monde ». Et elle désire apprendre. Commence alors une discussion étonnante sur des questions profondes concernant jusqu'aux fondements de la vie en société. À en croire Rousseau, « la plupart de nos maux sont notre propre ouvrage ». Et tel est bien l'objet de ce dialogue entre Julie, douze ans, curieuse, impertinente, et Ishmael, qui s'évertue à pousser la jeune fille à accoucher de ses propres idées d'une manière bien originale. Lui apprend à réfléchir. À battre en brèche nos préjugés culturels.
    Une situation à la Lewis Caroll, en somme - bien qu'ici, l'absurde trouve plutôt ses racines dans les fondements mêmes de notre société...

  • Dans cette boîte, vous trouverez 54 cartes éclair de grandes femmes de France. Elles doivent restés gravées dans nos esprits et dans nos coeurs car ces écrivaines, femmes politiques, résistantes, esclaves rebelles, exploratrices ont marqué l'histoire et nos imaginaires.
    Chaque carte contient la photo (au recto) et la biographie (au verso) du personnage historique.

  • «.Professeur cherche élève souhaitant vraiment sauver le monde..» Un homme d'une trentaine d'années, cherchant un sens à sa vie, répond à cette petite annonce et découvre que le professeur est un gorille nommé Ishmael... S'engage alors entre eux un dialogue socratique surprenant, drôle et profond, sur de grandes questions tout à la fois philosophiques, historiques et morales. De la naissance de la planète à nos jours, Ishmael analyse et critique, non sans laisser son élève intervenir, ce qui nous offre de savoureux dialogues. Que ce soit sur la philosophie, la religion, l'écologie, le sens de l'Histoire ou la fragilité de la couche d'ozone, l'auteur nous amène à réfléchir. Ishmael fait désormais référence dans les universités américaines.

  • L'histoire des mouvements sociaux au vingtième siècle a été marqué par l'influence du centralisme démocratique et de ses excès, qu'il s'agisse de l'échec originel de la révolution russe à partir des années 1920, ou des dérives autoritaires dans les autres pays où un mouvement révolutionnaire parvint à porter le communisme au pouvoir - c'est le « dragon » centralisateur qui sert de métaphore à l'auteur, et qui se retourne le plus souvent contre le peuple qui l'a porté au pouvoir. Maroon Shoatz propose une plongée historique dans une autre manière de faire la révolution en examinant des chapitres méconnus des révoltes d'esclaves depuis les débuts de la traite négrière, caractérisées par une importante décentralisation qui compliquait leur répression par les esclavagistes - aux prises avec une hydre dont les têtes multiples repoussent sans arrêt. Une invitation à repenser la manière d'organiser les mouvements de lutte au 21è siècle.

  • La civilisation industrielle est en train de détruire la Terre ; le nier, c'est subir la domination d'une idéologie dont l'ambition est d'annihiler le vivant ou de le réduire en esclavage. Ce recueil de discussions porte sur le changement de stratégie et de tactiques qui doit se produire si nous voulons construire une résistance efficace. Il y est question d'interposer nos corps et nos existences entre le système industriel et toute vie sur la planète. Il y est question de contre-attaque.

  • La civilisation industrielle est en train de détruire la Terre ; le nier, c'est subir la domination d'une idéologie dont l'ambition est d'annihiler le vivant ou de le réduire en esclavage. Ce recueil de textes porte sur le changement de stratégie et de tactiques qui doit se produire si nous voulons construire une résistance efficace. Il y est question d'interposer nos corps et nos existences entre le système industriel et toute vie sur la planète. Il y est question de contre-attaque.

  • L'exploitation d'animaux capturés et exhibés pour le plaisir ou le divertissement des humains est bien antérieure à l'avènement de l'Empire romain. Dans ce livre passionné et provocant, Derrick Jensen en propose une critique radicale et originale. Il explore les rationalisations et les justifications de l'existence des zoos en parallèle de la problématique de notre aliénation du monde naturel et des créatures qui le peuplent.
    En cela, il expose le lien entre les zoos et l'idéologie de domination et de contrôle à l'origine des destructions écologiques actuelles (sixième extinction de masse, réchauffement climatique, pollutions des sols, de l'air et des milieux aquatiques, déforestation, etc.).

    Ce livre est une puissante critique de la place des zoos au sein de notre société, de celle de notre société au sein du monde naturel, et finalement de la nôtre propre, en tant qu'être humain, au sein du monde sauvage.

  • Nous ne sommes pas faits pour vivre comme nous.
    Allez donc dire au lion que si on le tient en cage, C'est pour qu'il n'aille pas se perdre en brousse...
    Les veaux se vendent au poids, Les hommes se vendent au mois Le train-train quotidien va bientôt dérailler, Qui veut rester dedans n'a qu'à bien s'accrocher ... et autres réflexions dignes d'intérêt sur l'esclavage imposé à soi et aux autres par la civilisation du profit.

  • Ce livre de coloriage est une introduction ludique au capitalisme. A travers une série de vignettes mettant en scène des personnages récurrents (un capitaliste sans scrupule, un lapin résistant...) et d'autres, ponctuels, dans lesquels chacun d'entre nous pourra se reconnaître, Stephanie McMillan décrit, dans un style accessible à tous, cette force qui nous domine et qui est en train de détruire la planète. Les dialogues entre les personnages, drôles et toujours pertinents, exposent avec simplicité l'absurdité et le caractère destructeur du système consumériste devenu planétaire, mais mettent également l'accent sur ses points de vulnérabilité ; car avant de pouvoir combattre efficacement notre ennemi, nous devons l'identifier clairement, comprendre sa structure et déterminer précisément qui le contrôle.

  • La civilisation industrielle est en train de détruire la Terre ; le nier, c'est subir la domination d'une idéologie dont l'ambition est d'annihiler le vivant ou de le réduire en esclavage. Ce recueil de discussions porte sur le changement de stratégie et de tactiques qui doit se produire si nous voulons construire une résistance efficace. Il y est question d'interposer nos corps et nos existences entre le système industriel et toute vie sur la planète. Il y est question de contre-attaque.

    Dans ce premier volume, Vandana Shiva, Derrick Jensen, Stephanie McMillan, Lierre Keith et Aric McBay, répondent avec clarté, aux trois questions suivantes : « Peut-on résister ? Pourquoi résister ? Comment résister ? »

empty