Hachette Education

  • Pourquoi le jardin a-t-il un rôle primordial à jouer dans l'école aujourd'hui ?

    Depuis plusieurs années, les directives de l' Éducation nationale prônent l'éducation au développement durable et la formation d'élèves éco-citoyens , mais paradoxalement, les élèves sont souvent coupés de la nature : ils vivent en ville et leurs cours sont recouvertes de bitume.

    Ce projet de jardin, qui peut être facilement mené dans une école située en ville, combine plusieurs objectifs pédagogiques :
    Découvrir la nature.
    Accompagner ou soutenir l'apprentissage du langage (oral, écrit, lu).
    Intégrer les élèves d'horizon différents.

    Il est un moyen d' apprendre autrement en s'appuyant sur la curiosité naturelle des enfants , leur goût de l'exploration, leur capacité d'apprentissage, leur sensibilité à la beauté. De plus, il facilite les apprentissages en articulant concret et abstrait (l'odeur d'une fleur) et en associant le geste et la parole (« je plante une graine », « je fais une bouture »).

    Cette démarche pédagogique qui s'articule autour d' activités liées à la nature et ancrées dans le réel , permet non seulement la construction des savoirs de l'enfant mais également la construction de sa personne. Elle le responsabilise, le guide vers l'autonomie et lui fait prendre conscience de son rôle d'éco-citoyen.

    L'organisation de l'ouvrage.
    Partie 1 : Les principes et les objectifs pédagogiques.
    Partie 2 : La mise en oeuvre dans l'école 1. L'automne.
    2. L'hiver.
    3. Le printemps.
    4. L'été.
    Pour chaque saison sont proposés 4 Ateliers qui comportent 3 séances : observer, questionner, créer.
    Le versant végétal (étude du sol et des plantes).
    Le versant animal (étude des animaux et de leur rôle).
    Le versant humain (étude des gestes et de leur impact).
    Pour aller plus loin (interdisciplinarité et interculture).

    Une séance s'organise en 2 temps : un temps dehors , suivi d' un temps en classe où les élèves rendent comptent de leurs observations, actions, récoltes... grâce à un travail personnel réalisé à partir de photofiches.

    Les ressources à télécharger.
    Une proposition de programmation annuelle.
    48 photofiches pour le cycle 2.
    48 photofiches pour le cycle 3.

  • Pratiquer autrement ; mettre en place la classe flexible Nouv.

    Forte de leur expérience de terrain , les auteures de cet ouvrage présentent ici un ouvrage très concret qui explique comment mettre en place la classe flexible .

    Elles montrent que la classe flexible n'est pas un remède miracle, mais un moyen parmi d'autres de favoriser les conditions d'apprentissages et de participer à l'épanouissement des élèves .

    Cet ouvrage apporte une réponse très pratique à tous les professeurs qui souhaitent « passer » à la classe flexible.

    Il comporte 2 parties :

    Partie 1 : La classe flexible, qu'est-ce que c'est ?
    Les principes et intérêts de la classe flexible.
    La classe flexible, un concept adapté à tous.
    L'impact de la classe flexible sur les différents acteurs de l'école : l'enseignant et son enseignement, les élèves, les parents / la maison, les autres collègues dans l'école.

    Partie 2 : La classe flexible pas à pas.
    Préparer son projet : identifier ses besoins pédagogiques, prévenir le chef d'établissement, penser l'organisation de l'espace-classe idéal, choisir le mobilier, établir un budget, sélectionner des accessoires au service du bien-être.
    Aménager sa classe :
    De façon progressive dans le courant de l'année.
    D'un seul coup à la rentrée.
    Inclure les élèves et les parents dans le changement.
    Gérer sa classe au quotidien : les routines du matin et du soir, la gestion et le rangement du matériel, les règles de déplacement, les modalités de travail, la liberté de choisir pour l'élève, l'évaluation, les pauses actives / les brain break.

empty