Le Monde Libertaire

  • Pierre Besnard (1886-1947) fut un anarchosyndicaliste infatigable. Cofondateur de la CGT-SR ainsi que de la branche française de la CNT, cet employé des chemins de fer s'acharna toute sa vie à faire entendre ses convictions. Refusant l'étatisation, il était néanmoins conscient de la nécessité d'organiser la société de demain.

    S'il est facile de détruire l'ancien monde, il est beaucoup moins aisé d'en imaginer un nouveau qui bannisse toute relation de pouvoir. Sans pour autant prétendre à la planification, Pierre Besnard s'essaye en 1934 à un exercice aussi délicat que nécessaire : proposer un modèle d'organisation pour une société anarchiste.

  • L'anarcho-syndicalisme n'est pas un mouvement sans doctrine.
    Il constitue dans une large mesure un retour aux principes bakouniniens. Force importante entre les deux guerres. sa disparition de la scène internationale n'est pas tant due à son incapacité à s'adapter à l'évolution de la société capitaliste qu'à son extermination physique par le fascisme et le stalinisme. La modernité fournit des atouts considérables au mouvement s'il se montre capable d'en tirer parti.
    Cela implique. là encore. l'exigence d'une réflexion nouvelle sur la notion de travail productif. qui ne peut plus se limiter aux critères élaborés par les penseurs socialistes du siècle dernier. et sur la fonction du travail dans la société d'aujourd'hui.

empty