Sciences humaines & sociales

  • Il y a 100 000 ans, la Terre était habitée par au moins six espèces différentes d'hominidés. Une seule a survécu. Nous, les Homo Sapiens.

    Comment notre espèce a-t-elle réussi à dominer la planète ? Pourquoi nos ancêtres ont-ils uni leurs forces pour créer villes et royaumes ? Comment en sommes-nous arrivés à créer les concepts de religion, de nation, de droits de l'homme ? À dépendre de l'argent, des livres et des lois ? À devenir esclaves de la bureaucratie, des horaires, de la consommation de masse ? Et à quoi ressemblera notre monde dans le millénaire à venir ?

    Professeur à l'Université hébraïque de Jérusalem, Yuval Noah Harari mêle l'histoire à la science pour aborder les plus grandes questions dans une langue limpide et précise.

  • Banni de la communauté juive à 23 ans pour hérésie, Baruch Spinoza consacre les vingt ans qui lui restent à vivre à la philosophie et édifie une oeuvre révolutionnaire. En plein XVIIe siècle, il est à la fois précurseur des Lumières et de nos démocraties modernes, pionnier d'une lecture historique et critique de la Bible, fondateur de la psychologie des profondeurs, initiateur de la philologie de la sociologie et de l'éthologie. Mais il est surtout l'inventeur d'une philosophie fondée sur le désir et la joie qui bouleverse notre conception de Dieu, de la morale et du bonheur. Spinoza est non seulement très en avance sur son temps, mais aussi sur le nôtre.
    C'est ce que Frédéric Lenoir appelle le miracle Spinoza.
    Une lecture qui donne une force et une énergie incroyables.

  • "De tous mes livres de philosophie et de spiritualité, celui-ci est certainement le plus accessible, mais sans doute aussi le plus utile. Car ce n'est pas un savoir théorique que je cherche à transmettre, mais une connaissance pratique, la plus essentielle qui soit : comment mener une vie bonne, heureuse, en harmonie avec soi-même et avec les autres. Ce que je dis ici avec des mots simples et des exemples concrets, comme au cours d'une conversation avec un ami, est le fruit de trente années de recherches et d'expériences. Mon témoignage personnel importerait peu s'il n'était éclairé par la pensée des philosophes et des sages de l'humanité qui ont marqué ma vie : le Bouddha, Confucius, Socrate, Aristote, Epicure, Epictète, Jésus, Montaigne, Spinoza, Schopenhauer, Lévinas parmi d'autres. Exister est un fait, vivre est un art. Tout le chemin de la vie, c'est passer de l'ignorance à la connaissance, de la peur à l'amour".

  • Journal

    Hélène Berr

    D'avril 1942 à février 1944, cette jeune fille française a tenu son journal au jour le jour. Un texte d'une qualité littéraire exceptionnelle, où se mêlent l'expérience quotidienne de l'insoutenable et le monde rêvé des lettres, où alternent à chaque instant l'espoir et le désespoir.
    Ses derniers mots, le 15 février 1944, «Horror ! Horror ! Horror !», sont un pressentiment de l'inéluctable. Arrêtée le 8 mars 1944, elle est déportée à Auschwitz avec son père et sa mère. Elle survit presque jusqu'au bout à l'épreuve, succombant à l'épuisement à Bergen-Belsen en avril 1945, quelques semaines avant la libération du camp.

  • Miarka

    Antoine de Meaux

    "Denise Jacob a dix-neuf ans quand elle entre en résistance, sous le nom de Miarka. Arrêtée le 18 juin 1944, elle est soumise à la torture. Miarka ne parle pas, ne lâche rien. Elle est déportée dans le camp de Ravensbrück puis celui de Mauthausen. Au même moment sa famille, dont sa petite soeur, la future Simone Veil, est plongée dans la nuit de la Shoah. Antoine de Meaux, qui a bien connu Denise, retrace ici la bouleversante histoire de Miarka et de sa famille emblématique en s'appuyant sur des archives inédites et des écrits intimes.
    Ce portrait sensible d'une femme d'exception est un superbe hommage à l'esprit de la Résistance.
    "

  • " Il existe une tradition ancienne qui veut que lorsqu'une fille se marie, les vieilles femmes essaient de tuer le marié avant qu'il ne gagne la chambre nuptiale. Et leur arme, c'est la danse. " Quand les " femmes qui courent avec les loups " atteignent la maturité, vient le temps de " la danse des grand-mères ". Vivre pleinement, développer sa vision intérieure, écouter son intuition, tel est le message de ces aînées que rien n'arrête. Elles sont une source inépuisable de force vitale et nous transmettent inlassablement un trésor de sagesse. A travers les mythes et les métaphores, la psychanalyste et conteuse Clarissa Pinkola Estés développe les thèmes qui ont fait d'elle un auteur de référence dans le monde entier. Sa voix touche le coeur et l'intelligence des femmes de tous âges.

  • Être une grand-mère au début du XXIe siècle, cela signifie quoi ? À la fois transformation intérieure et moment de fragilité, ce statut singulier implique de trouver, grâce à la parole, une nouvelle place dans la famille, et surtout de déterminer quelles sont les valeurs à transmettre à ses petits-enfants pour les propulser dans la vie...

    Gynécologue et acupunctrice, Danièle Flaumenbaum offre de nouvelles perspectives sur un thème au coeur de la société contemporaine avec cet essai passionnant qui se lit comme un roman.

  • Ces impossibles français sont frivoles tout en se prenant au sérieux et ils exigent que le monde entier fasse de même. Tout étranger vous le dira, ils sont arrogants, plus prompts à parler qu'à écouter, plus enclins à donner des leçons qu'à regarder ce qui marche bien ailleurs, dans ce reste du monde sur lequel ils jettent volontiers un regard condescendant. Pourtant, ce reste du monde, la quasi-totalité de la planète, a toujours été fasciné par ce pays qui ne cesse de célébrer les plaisirs de l'intelligence autant que ceux de la table, les exploits inutiles d'aventuriers improbables, les bonnes manières d'antan, les libertins les plus extrêmes autant que les défenseurs de la langue la plus pure et d'une orthographe inamovible.

  • Fier d'être français

    Max Gallo

    Il faut bien que quelqu'un monte sur le ring et dise " Je suis fier d'être français.
    " Qu'il réponde à ceux qui condamnent la France pour ce qu'elle fut, ce qu'elle est, ce qu'elle sera : une criminelle devenue vieillerie décadente. Or nos princes, qui devraient la défendre, au lieu de pratiquer la boxe à la française, s'inspirent des lutteurs de sumo ! Comment ne pas chanceler dans ces conditions ? Et les procureurs de frapper fort. Ils exigent que la France reconnaisse qu'elle les opprime, qu'elle les torture, qu'elle les massacre.
    Seule coupable ! Pas de héros dans ce pays ! Renversons les statues, déchirons les légendes. Célébrons Trafalgar et Waterloo, et renions Austerlitz ! Il est temps de redresser la tête, de hausser la voix, de monter sur le ring... et de boxer à la française !

  • L'été 1940, Joseph n'a que sept ans lorsque l'Alsace est brutalement annexée à l'Allemagne. Du jour au lendemain, les gens sont contraints de parler allemand et de se plier à la dictature du Reich. Les livres en français sont brûlés, la cathédrale fermée, les juifs et insoumis expulsés. Le père de Joseph, lui aussi, est arrêté. Lorsqu'il revient, six ans plus tard, c'est un homme brisé porteur d'un terrible secret...

    Tendre, bouleversant, parfois truculent, un roman tout en nuances qui aborde le drame méconnu des « Malgré-Nous », ces Alsaciens forcés à collaborer avec l'armée allemande.

  • Les premières années de la vie de Diderot sont un mystère. Échappant à son père, avec la complicité de sa soeur, il s'est réfugié au coeur du Quartier latin. Entre la Sorbonne et le café Procope, il plonge avec délice dans un tourbillon de sensualité et de débauche amoureuse. On suit avec gourmandise sa trace dans le Paris sous tension du règne de Louis XV. Sa vigueur intellectuelle n'a d'égale que son appétit insatiable pour tous les festins. Gastronome et séducteur exubérant, il navigue entre de violentes passions amoureuses et une vie conjugale aussi tourmentée que touchante. Malgré ses incartades chroniques et la perte de plusieurs de leurs enfants, sa femme et lui ne se quitteront jamais. Mis au secret à Vincennes, constamment sous le regard inquisiteur des censeurs, Denis Diderot se passionne pour toutes les causes et voue spontanément à ses pairs, d'Alembert, Rousseau, Voltaire, Montesquieu, La Condamine, une admiration sans bornes. Il les entraîne dans l'aventure extraordinaire de l'Encyclopédie qui ne serait jamais allée à son terme sans son infatigable énergie. Toute sa vie il gardera pour ces compagnons d'exception, une indéfectible amitié...

empty