Publishroom Factory

  • Voici le récit d'une petite famille qui déserte - raisonnablement - son quotidien parisien bien huilé, et part huit mois arpenter le globe. Il y a Claire-de-France, la maman, Ibrahim-d'Algérie, le papa, et Lila, alias le petit Crabus, deux ans trois quart au moment où l'histoire démarre... Ils ont comme héritage la passion de l'aventure, et dans leurs bagages, le mariage des horizons.
    Leurs proches les surnomment « Les Allemands » pour leurs talents d'organisation et d'anticipation : ce tour du monde à la découverte de l'Asie, des îles du Pacifique, de l'Amérique du Sud et des Caraïbes avait un itinéraire tout tracé. C'était sans compter sur la pandémie...
    Alors accrochez-vous, ils vous embarquent dans cette grande cavale, sur les flots du destin et les pistes de l'évasion, dans la beauté du monde et la richesse de l'Humanité, à la conquête du plus pur des trésors : le présent.
    Témoignage épique de l'année 2020, ce périple pétillant de découvertes et ébouriffant de rencontres vous livre les coulisses du voyage, et partage les astuces d'un départ réussi avec un tout petit.

  • Sur le thème général du changement, « Et si on changeait ?» aborde les rôles du subconscient, la force des habitudes, le pouvoir des mots et nous amène à changer notre regard sur les choses. Le pouvoir des optimistes, les secrets de la motivation sont également au chapitre...

    Xavier Vanderhaegen décortique nos habitudes sans mâcher ses mots. « On a toujours fait comme ca ! » l'agace. Alliant humour et réflexion, « Et si on changeait ? » ne vous laissera pas indifférent.
    « Et si on changeait ? » C'est aussi une Conférence en forme de Stand-Up, ou l'inverse, un « un show inspirant et décontracté » au titre prémonitoire.

    Extrait.
    J'ai laissé tomber les salons du bien-être mais je n'avais toujours pas ma réponse : Pourquoi je fais les mêmes gestes que mon arrière grand-mère que je n'ai jamais connue ? Il y a bien quelqu'un qui a écrit quelque chose là-dessus ! ...Plus je lisais plus je comprenais! Je comprenais par exemple pourquoi certaines personnes obtiennent toujours le même résultat malgré parfois beaucoup d'efforts.
    Je vous ai résumé ce « pourquoi » en une phrase :
    « Je suis ce que je pense de moi » Oui je sais, ça jette un froid. L'Ego commence à se dire, mais... il me responsabilise. Comment vais-je faire pour me plaindre après !?

  • La propagation d'une épizootie (épidémie animale) dont personne ne comprend l'origine, la durée, la dangerosité et voilà que les natures humaines les plus noires se manifestent avec leur lot de petits et grands escrocs, de charlatans et de faiseurs de remèdes. L'autorité réagit, les plus grands esprits scientifiques de ce temps débattent, agissent et bâtissent des organisations pour que cela n'arrive plus. La souffrance des petites gens, leur combat pour survivre dans ce monde paysan, la complexité des décisions à prendre pour les gouvernants d'un XVIIIIe siècle pré-révolutionnaire confronté à une épizootie et voici l'histoire qui nous éclaire de nouveau. En 1772 une terrible épizootie fit son apparition dans le Pays Basque et le Béarn et décima les bovins. Clarinote, veuve d'un éleveur, subit de plein fouet la crise économique qui en fut la conséquence. Le gouvernement fit appel aux scientifiques pour stopper les ravages, et c'est ainsi que Félix Vicq d'Azyr, jeune médecin ambitieux fut envoyé sur place pour prendre les mesures adéquates : confinement des bêtes, interdiction des foires, désinfection des étables, abattage des troupeaux. Cette crise sanitaire amena la création de la Société Royale de Médecine (SRM) chargée de la lutte contre les épidémies et épizooties et de la labellisation des remèdes. Marie-Anne Lavoisier s'éprit de Félix, chantre de la SRM, et sa passion la conduisit à s'intéresser de près à son fonctionnement. Dans le Sud-Ouest un drame de plus s'abattit sur Clarinote. Son neveu, Vincent, devenu plus tard député du Tiers Etat, n'oublia jamais ce qu'il s'était passé dix-sept plus tôt à l'autre bout du royaume. Persuadé de la culpabilité de Lafitte, personnage inquiétant, il ne renonça pas à le démasquer avec l'aide du gendarme Toussaint et son amie Liloÿe, jeune basco-béarnaise domestique de Mme Lavoisier. L'ensemble des personnages, de statuts sociaux variés, propose une vision immersive de la fin de l'Ancien Régime, des décisions du gouvernement en terme de santé publique suite à l'épizootie, à leurs conséquences sur la population, à la Révolution dans sa grandeur et ses excès. La marche de l'histoire est symbolisée par celle de Vicq d'Azyr lors de la cérémonie de l'Etre suprême qui conduira à son décès. Il ne s'agit pas d'aventures amoureuses et criminelles ayant pour décor le XVIIIème siècle, mais d'histoire des sciences ayant comme décor des aventures humaines.

  • En quelques mois, 5 femmes ont disparu sur un sommet pourtant tranquille des Alpes du Sud, leurs corps n'ont jamais été retrouvés, la police et la justice pataugent, sans le moindre indice.
    Marc Amin, un juge d'instruction en convalescence dans la région, décide d'enquêter de son côté. Il ne tarde pas à gêner les gendarmes et ses collègues, mais suit quand même les pistes qu'il découvre, certaines plus dangereuses que d'autres.
    Marc finira par découvrir un aspect du système judiciaire et de ses carences qu'il était loin d'imaginer. Un jour sur trois, en France, une femme est tuée par son compagnon. Ce qui était pour lui une simple statistique deviendra une réalité tangible.

  • Mandat d'arrêt, mandat d'arrêt européen, mandat d'arrêt international, notice rouge Interpol, extradition, autant de termes juridiques dont tout le monde a plus ou moins entendu parler sans savoir exactement ce qu'ils recouvrent. Ces expressions correspondent en réalité à des procédures pénales complexes qui ont tendance à effrayer les justiciables mais aussi les praticiens du droit, plus encore lorsqu'il s'agit de réagir dans l'urgence. Se poser les bonnes questions, identifier le cadre juridique, adopter les bons réflexes en cas d'interpellation, vouloir s'informer avant de se livrer à la police, permettre de mieux comprendre les évènements procéduraux d'affaires souvent médiatiques, tels sont les objectifs de cet ouvrage. Un manuel de procédure pénale exigeant consacré aux fugitifs parce que le fugitif - qu'il soit condamné ou presque - est rarement celui que l'on croit.

  • Depuis qu'il a attrapé sa main dans les rues de Genesis, Sora n'a plus d'autre choix que de fuir la ville qui l'a sauvée de l'épidémie de VH2.
    Après avoir passé les onze dernières années en quarantaine au pensionnat Nord, elle souhaitait seulement être une personne saine et sûre pour ses congénères se retrouve dans une situation désespérée. James, pourchassé par Spectators, l'entraîne avec lui dans sa course tandis que les balles pleuvent sur eux.
    Dans cette ville ultra surveillée et réglementée, mensonge, amour et technologie sont autant d'interférences dans sa nouvelle vie.

  • Rares sont les coureurs de la Belle Époque dont la renommée a franchi tous les écueils du XXe siècle pour parvenir jusqu'à nous. Combien sont-ils, ces pionniers dont le nom semble familier même au profane ? Trois, peut-être quatre : Eugène Christophe, qui s'est offert l'éternité en réparant sa fourche à Sainte-Marie-de-Campan, François Faber et Octave Lapize, vainqueurs du Tour de France morts au champ d'honneur. Et, bien sûr, Lucien Petit-Breton. Ce nom, qui n'était d'ailleurs pas le sien, résonne encore voluptueusement à l'oreille des amateurs de cyclisme. Une volupté qui doit autant au charme de l'époque qu'à la vie et à la personnalité de l'homme. Pourtant, que savons-nous de lui ? Pas grand-chose... Pour beaucoup, Petit-Breton n'est qu'un nom vaguement familier auquel il est difficile d'accoler une image ou des faits. Le cycliste cachait pourtant un homme aux qualités remarquables. Photographe éclairé, aviateur, polyglotte, mécanicien hors-pair, amoureux des belles-lettres, le Breton multipliait les talents. Outre sa carrière bien remplie - l'un des plus beaux palmarès d'avant-guerre - cet ouvrage a pour vocation de faire découvrir les autres facettes de Lucien Petit-Breton, qui font de lui un archétype de son temps. Sa mort, survenue au cours de la Première Guerre Mondiale, participe de sa légende et contribue à l'inclure dans une époque qu'il aura marquée de son empreinte, rayonnant au-delà du seul sport cycliste.

  • Au travers de ses textes, Isabelle N prône le respect de la vie quelle que soit notre espèce d'appartenance. C'est un plaidoyer autant qu'une louange, une célébration de l'innocence et de la grâce.


    Il n'y a plus un jour où je ne songe aux loups, aux renards, aux chiens qui gémissent dans leur geôle, aux vaches sacrées d'Auvergne et d'ailleurs, aux enfants victimes de la folie humaine, aux arbres, à tous les innocents...
    Il ne se passe plus un jour, ni même une nuit, sans que, face au spectacle du monde, je ne sois submergée dans une même seconde, par des flots de joie et d'immenses chagrins.
    ?La totale innocence des animaux non humains est le plus beau trésor qu'ils nous donnent à voir, à sentir, c'est aussi ce qui les rend fragiles comme le sont les enfants face à la raison et à la déraison humaine.
    Les retrouver dans la réalité ordinaire et les mondes invisibles m'aide à vivre. Il me semble qu'à leur contact, je grandis intérieurement. Ils invitent mon esprit à plus de patience et de grâce...
    Les aimer me ramène à un temps d'amour sans failles, qui ne connaîtra jamais la trahison, un amour sans limites...
    Les plantes, les arbres, eux, me fascinent par leur extrême sensibilité qui au contraire de les affaiblir est la raison même de leur colossale puissance.
    Voyageurs immobiles, pour survivre, ils doivent connaître par coeur leur environnement. Leur état de réceptivité est sans commune mesure...
    Ils sont capables de pousser sur les roches, de soulever des blocs de béton, de renaître là où on ne les attendait plus.
    Ils me donnent de l'espoir.
    ?J'ai l'audace de croire que la poésie peut tout, comme effacer nos contours, l'espace d'un instant.
    Que les mots pénètrent nos êtres au plus profond pour faire fondre nos coeurs. Qu'ils coulent comme une mère rivière enlaçant tous ses petits amours.
    Que les frontières entre nous s'épuisent à coup de spectacles grandioses ou de petites merveilles, de mots poétiques, de prophéties du jour...
    À chaque aube nouvelle, que je n'oublie plus jamais et vous non plus, que nous portons chacun l'univers dans nos cellules, que nous ne faisons qu'un avec la terre, le soleil, le vent, les arbres, tous les peuples, toutes les espèces, dans ce monde et les autres...
    ?Si je peux injecter des bonnes doses de sensibilité à ceux qui en manquent, alors je me sentirai plus tranquille.
    De cette substance-là, on ne risque pas l'overdose et il est urgent d'ouvrir des centres d'injection partout sur la terre.

  • Le principe du jeûne intermittent est simple, il consiste à diviser la journée en deux parties en alternant une période d'alimentation équilibrée avec une période de jeûne hydrique ou non. Il faut bien comprendre que ce n'est pas un régime mais une nouvelle façon de se nourrir, d'apporter à son corps uniquement ce dont il a besoin. Cette méthode est très facile à mettre en place et permet le renouvellement accru de vos cellules et la programmation de nouveaux schémas alimentaires pour améliorer votre santé, votre énergie, votre plaisir de manger, votre bien-être en général.
    Ce guide propose une méthode simple et adaptable à tous les modes de vie, à suivre pas à pas, avec des techniques respiratoires de cohérence cardiaque pour chaque moment de la journée, une initiation à l'alimentation pleine conscience pour que manger reste toujours un plaisir et non plus une obligation.

  • La révolte a débuté.
    Sora se sent coupable et responsable de l'état actuel de Genesis, à feu et à sang. Par sa faute, tout s'est accéléré.
    Spectators commence à tester son émetteur sur une partie de la ville dans le but d'en prendre le contrôle et la Résistance tente de s'organiser afin de faire face aux combats imminents.
    Malgré leur dévouement à la cause, les capuches noires n'ont plus d'autres choix que de quitter les lieux :
    Plusieurs des leurs sont morts et James a été particulièrement affecté par les affrontements.
    Entre souvenirs, émeutes et espoirs anéantis, la passion dévorante entre James et Sora sera mise à l'épreuve.
    La détermination leur sera plus que jamais nécessaire pour faire face à l'adversité.

  • Canada 1771, région des grands lacs proche de Toronto. Elysée, métisse Ojibwé et française, se retrouve tiraillée entre les deux mondes auxquels elle appartient. La petite communauté française, puritaine et hostile, qui tente de survivre à l'annexion des terres par la couronne britannique et le peuple de sa mère qui peine à s'adapter à l'arrivée de ces colons blancs qui bousculent les liens qui les unissent depuis toujours à la nature. Cette harmonie qu'ils partagent avec le grand cercle de la vie, la jeune métisse va la redécouvrir par l'intermédiaire de sa grand-mère femme-médecine qui l'initie au chemin des guérisseuses.
    Dans sa quête d'identité, Elysée va croiser autant de dangers que de tentations, qui apporteront quelques réponses et tellement de choses à découvrir encore sur le monde, les hommes, l'amour, sa place de sang-mêlé et sa place de femme contrainte de survivre dans ce monde cruel et... splendide.

  • Un vétérinaire Toulousain épris d'une femme sans passé se laisse entrainer pour un long week-end dans un huis clos amoureux au coeur d'un château médiéval de l'Aude contemporaine.
    C'était sans compter sur la présence inattendue d'une infirmière devenue médium, d'un historien à l'étrange accent et d'une improbable châtelaine. Le tableau serait incomplet sans un retour dans le passé et les étranges révélations d'un certain Guillaume de Plaigne. Chevalier pro-cathare et seigneur du Languedoc, il fut dépossédé de son château par les Français sept siècles auparavant et s'apprête aujourd'hui à révéler un ultime message qui va bousculer la vie des uns et le destin des autres.
    Sur les chemins cathares du Moyen-Âge inquisiteur et les routes de l'actuelle Occitanie, Philippe Jauréguiber ravit les lecteurs épris de récits historiques et ésotériques. Au-delà d'un véritable thriller extrêmement précis et documenté, l'auteur nous invite à réfléchir sur notre humanité et nous rappelle que certains pans troubles de notre Histoire peuvent resurgir à tous moments. Quant aux esprits les plus ouverts et les plus curieux, convoiteront-ils ce trésor dont tout le monde parle ?

  • Je ne souhaite à personne, ni même à mon pire ennemi, de croiser la route de l'agoraphobie. Une fois pris dans l'engrenage de ce vortex obscure, se mêlent angoisse, souffrance, doutes et désespoir. Or, la lumière tant convoitée au bout du tunnel ne peut apparaître que si l'on parvient à trouver, au plus profond de soi-même, une bonne raison de se battre pour quitter ce cercle vicieux et retrouver sa vie d' « avant ».

    Sortir de l'agoraphobie nécessite beaucoup d'efforts, parfois des sacrifices. Cette lutte contre soi-même est un pas de géant qui change à jamais notre façon d'appréhender le monde, qui améliore pour toujours notre rapport à la vie. Ne laissons pas notre Petit Moi intérieur vivre dans la peur. Aidons-le à apprécier de nouveau chacun des petits plaisirs qui nous entourent.

    Ce livre fait le récit du parcours d'une jeune femme qui a refusé de laisser la peur d'avoir peur contrôler sa vie. Mes recherches sur la toile, les lectures qui m'ont guidées, les spécialistes qui m'ont fait avancer y sont référencés. Vous y trouverez peut-être votre voie pour croire à nouveau au bonheur. C'est le plus grand bien que je vous souhaite.

  • « Un guide d'éco-citoyenneté ».

    « Le chaînon manquant de l'écologie interne à l'écologie externe ».

    « Un véritable antidote à l'éco-anxiété ».

    Elodie Parent Riquet, fondatrice d'lnspir4Transitions, a accompagné plus d'une centaine de projets de développement international avec l'Agence française de développement et a formé près de 1500 personnes issues de 50 nationalités différentes. Elle a développé des processus uniques, dont les 5 choix inspirants, pour stimuler toutes les formes d'intelligence présentes dans un groupe, assurer l'engagement individuel et favoriser la justesse de l'action collective au service des transitions sociétales.

  • Au Bois de la Tuerie est l'histoire d'une quête, sur les traces d'un grand-oncle tombé au front en 1915, loin, très loin de chez lui.

    Retrouver sa tombe, marcher dans ses pas en foulant le sol de cette forêt d'Argonne où il s'est battu et a trouvé la mort. Imaginer ses dernières heures, dans une terre inconnue à ses yeux et au milieu d'un carnage en sous-sol aujourd'hui oublié, où les hommes creusaient eux-même souvent leur propre tombe. Sous les tranchées, la guerre des mines.

    Se dire qu'un petit paysan Basque a partagé son quotidien avec des soldats venus d'horizons lointains, jusqu'à nouer des histoires d'amitié improbables en temps normal pour lui. L'amitié, peut-être ce qui lui a permet de tenir sur le front. Retrouver les traces de cette histoire dans des photos et des lettres longtemps enfouies dans de veilles armoires. Et surtout, ne jamais oublier.

  • Impatient, un petit lionceau très agité, rêve de pouvoir travailler un jour dans un grand cirque. Après avoir manqué sa première prestation, il se voit offrir une deuxième chance, à condition qu'il suive un enseignement très particulier. Mais qu'est-ce qu'une araignée, une tortue ou encore des éléphants pourront-ils bien lui apprendre ?
    Pour ceux qui le souhaitent, de petits exercices sont proposés à la fin de chaque chapitre, en lien avec la thématique abordée: l'attention aux petits détails, la prise de conscience corporelle, la gestion des émotions, le changement de point de vue, etc.

  • Comment être sur la même longueur d'onde que son cheval ? Quelle est la communication la plus évidente ? Comment avoir un cheval libre, expressif et joyeux dans la relation ? Comment se respecter réellement l'un-l'autre, être en harmonie, s'épanouir ensemble ? De nombreux cavaliers se sont déjà posé ces questions, et bien d'autres, avec l'envie de mieux comprendre leur cheval et d'aller plus profondément dans la relation avec lui.
    En quête de réponses, et portée par l'énergie des chevaux, Clémentine Le Gall part pour un voyage initiatique, à la rencontre de neuf femmes, en France et en Suisse. Aurélia Boulineau, Emeline Feltrin, Capucine Cantéri, Gina Pitti, Virginie Bernhard, Eva Reifler, Aurélie Lecerf, Pauline Beulze et Florie Dardenne partagent leur quotidien et leur vision personnelle du lien avec les chevaux, éclairant peu à peu l'étendue des possibles. De nombreuses voies sont abordées à travers l'approche éthologique, la reliance avec les animaux, le dressage de légèreté, le yoga à cheval ou encore le développement personnel et spirituel, avec une intention commune : aimer, comprendre et communiquer au mieux avec les chevaux.
    Et si ce voyage était l'occasion de se souvenir de l'immense conscience des chevaux, et du lien sacré nous unissant à eux depuis des millénaires ?

  • Tricheries, trahisons, mensonges, violence : quand un innocent jeu d'enfants tourne mal et vient mettre en lumière un terrible secret, c'est tous les membres d'une famille, en apparence sans histoire, et leur voisin, qui sursautent...

  • Le long nuage blanc

    Simon Vanva

    « L'heure est au couchant et l'île du sud est désormais derrière nous. On regarde l'astre sanguinaire se coucher tranquillement dans la direction des terres australiennes ; crachant de somptueuses couleurs chaudes sur le ciel qui s'assombrit. [...] Le jour tombe et la nuit s'éveille : on se trouve au crépuscule d'un voyage, en parfait spectateur des merveilleuses teintes du ciel ». Gabriel et Ilaria n'ont rien en commun. L'un est français et baroudeur, l'autre est australienne et travaille dans la banque. Le destin se chargera pourtant de les réunir au coeur d'une épopée riche d'expériences, de rencontres, d'aventures et de paysages envoûtants. Le long nuage blanc est une histoire de route : une rencontre inattendue, un grand bol d'air frais et un véritable souffle de liberté - une invitation au voyage.

  • Dans les nouvelles proposées, elle sera l'élément déterminant du récit, qui vous fera frémir d'effroi ou de plaisir...
    Laissez-vous guider sur la lande écossaise, dans le métro parisien ou encore en Amazonie...
    Seul.e ou accompagné.e des meilleurs flics du coin, embarquez maintenant au fil des pages et découvrez onze histoires mystérieuses, cocasses ou dramatiques...

  • Méfiez-vous de vos histoires d'amour de jeunesse, il se peut qu'elles vous rattrapent tôt ou tard.
    Voici une histoire d'amour qui se déroule entre la Bretagne et la Martinique. Quand deux enfants s'aiment et se rencontrent très jeunes, qu'est-ce que la vie leur réserve ? Ces deux âmes vont évoluer chacunes de leur côté, jusqu'à ce que le hasard les amène à se croiser à nouveau.
    Une nouvelle légère et dynamisante qui aborde les questions de foi en l'amour, de patience, de blessures de l'enfance pour rayonner et créer davantage d'amour.

  • La haine

    Yann Sartor

    Le jour où, au Fort Montluc à Lyon, après l'avoir fait torturer, l'agent de la Gestapo lui tend de quoi écrire puisqu'il ne peut plus parler, Jean Moulin dessine la caricature de son bourreau. Pour la terrible suite, écoutons seulement les mots si simples de sa soeur : « Son rôle est joué, et son calvaire commence. Bafoué, sauvagement frappé, la tête en sang, les organes éclatés, il atteint les limites de la souffrance humaine sans jamais trahir un seul secret, lui qui les savait tous » André Malraux Après avoir été trahi, Jean Moulin est enfermé au siège de la Gestapo : les dernières heures sonnent pour le chef de la résistance. La Haine met en scène ce jour ultime, gorgé de doutes, de peur, mais aussi d'espoir. La pièce, écrite dans les règles classiques, interroge la violence, la vie, le rapport à la mort, à l'héroïsme. Enfin, cette poésie tragique veut offrir des lettres nobles, s'il en fallait encore, à l'un des plus grands héros de notre temps.

  • Alex, le barman du « Mille Sabords ! », prince des nuits de Trébeurnac'h, vient d'être tué. Pour Gaétan Diluz, le major dépêché par le juge, ce n'est pas juste une enquête de plus ; car à Trébeurnac'h, autrefois, il a connu l'amour, un amour fini dans la boue.
    Depuis, onze années sont passées. Malgré les mauvais souvenirs, secondé par Annie, une ex-miss qui doute de lui, Gaétan commence l'enquête. Et il essaie de rester pro, même si en lui grondent les farouches attributs de la Bretagne nord : liberté et sauvagerie.

empty