• En 950 avant notre ère, alors que ni Rome, ni Athènes ne sont fondées, et que Bouddha ou Confucius ne sont pas encore apparus, au royaume de Saba une jeune reine, déçue par les trois divinités sabéennes, appelle de toute son âme un dieu qui pourrait l'apaiser, et, à l'insu des prêtres du temple de Marib, décide d'envoyer à sa recherche les deux hommes en qui elle a le plus confiance. Le premier, son cousin, prince de Saba, partira dans l'Inde des Aryens et à Babylone. Le second, un Phénicien, interrogera sur leur religion les marchands de toutes nations qui se pressent à Memphis sur le Nil. Émotions et embûches guettent les voyageurs au cours de leur extraordinaire mission. A Byblos, en Phénicie, le petit Rus succombera-t-il entre les bras d'or de la déesse Baâlat ? En Inde, Jali, la belle Kshatrya, réussira-t-elle à fuir le cruel destin que lui réserve le Conseil des Brahmanes ? A Babylone, l'illustre et saint roi Nabu-Mukin-Apli consentira-t-il à dévoiler les secrets de ses innombrables divinités ?... Enfin le dieu d'Israël se manifeste, alors la reine de Saba, accompagnée par sa suite et par un millier de chameaux porteurs de fabuleux présents, se rend à Jérusalem, auprès du roi Salomon. Leur rencontre entre dans la légende. « Au nom de la reine de Saba » est le roman d'une quête qui rappelle celle du Graal, où les aventures ressuscitent des splendeurs évanouies et une spiritualité vieille de trois millénaires.

  • VIe siècle avant notre ère... Pour être fidèle à la mémoire de son arrière-grand-père Zarathoustra, le prophète d'Ahura Mazda, le Seigneur Sagesse, dieu invisible de la bonté, le jeune Jamaspa, natif de Bactriane, à l'est de la Perse, là où prêcha son ancêtre, doit accomplir une Bonne Action. Cyrus, roi des Perses, l'ayant envoyé à Babylone qu'il veut conquérir, il découvre la captivité des Juifs déportés en Babylonie depuis Nabuchodonosor. Les délivrer et les ramener dans leur patrie, à Jérusalem, deviendra sa Bonne Action. Aidé par Cyrus, contré par Cambyse, il ne réussira qu'au début du règne de Darius... Un roman d'aventures et d'amour, qui fait revivre des civilisations évanouies et tente de rendre justice au prophète Zarathoustra, dont, au XIXe siècle, Nietzsche utilisa abusivement le nom pour faire connaître ses propres théories philosophiques.

empty