Langue française

  • Edith Stein

    Cécile Rastoin

    Juive, carmélite, sainte et martyre.
    Fille d'Israël, disciple de Husserl, soeur du Carmel, victime de la Shoah, Docteur de l'Église et patronne de l'Europe : telle aura été la destinée d'Edith Stein dont la fulgurance éclaire et illumine le siècle des plus abyssales ténèbres. Mais son immense aura ne saurait pas plus plonger dans la pénombre l'enfant, l'adolescente et la femme qu'elle fut. Ce sont ces multiples dimensions que restitue ici Cécile Rastoin, en un portrait inégalé.

  • Edith stein (1891-1942)

    Cécile Rastoin

    • Cerf
    • 11 Octobre 2007

    Edith Stein (1891-1942) : Enquête sur la Source » offre une biographie spirituelle d'Edith Stein et une présentation synthétique de sa pensée. À travers de nombreux témoignages inédits et d'extraits de ses écrits inconnus en français se dégagent la personnalité d'Edith Stein et son parcours : enracinement dans sa famille juive, grandes amitiés, découverte de la philosophie comme mission de toute une vie, ouverture progressive à l'expérience intérieure, baptême dans l'Église catholique en 1922, engagement féministe, politique et éducatif dans une lutte contre l'antisémitisme et la dérive totalitaire de l'Allemagne de son temps, entrée dans l'ordre du Carmel pour réaliser le désir qui est le sien depuis son baptême et se tenir devant Dieu au nom de tous. Edith Stein nous livre, à travers sa vie et son oeuvre, ce qu'elle a saisi des lois de croissance de la personne dans toutes ses dimensions : être soi-même, devenir authentiquement humain. Tel était le projet qu'elle s'était fixé étudiante et qu'elle a vécu jusqu'au don d'elle-même.

  • La rencontre de Jésus-Christ et de l'Église fut l'occasion pour Edith Stein de redécouvrir la richesse du judaïsme, d'où elle voyait maintenant naître le christianisme. Ce livre explore cette redécouverte et le rôle que la mère d'Edith Stein joua dans l'itinéraire spirituel de sa fille.

    Cécile Rastoin met en lumière le combat d'Edith Stein contre l'antisémitisme, dans l'Église, et contre le régime nazi, et comment, à la manière d'Esther abandonnée parmi les nations à la cour d'Assuréus, sa disparition à Auschwitz est une intercession silencieuse pour que la lumière du Vrai Dieu se lève sur un monde plongé dans les ténèbres de la barbarie.

  • En se penchant sur l'histoire du Carmel, liée à notre histoire européenne, Edith Stein s'est intéressée au Carmel français à travers diverses figures de sainteté plus ou moins connues : soeur Marie de l'Incarnation (Mme Acarie), les Carmélites de Compiègne, soeur Marie-Aimée de Jésus, Marie Antoinette de Geuser (Consummata) et soeur Elisabeth de la Trinité, soeur Marie de Jésus Crucifié et Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus de la Sainte Face.
    Son regard intuitif sur ces carmélites françaises peut nous aider à les redécouvrir pour aujourd'hui. En contemplant ces visages carmélitains, Edith Stein est devenue peu à peu soeur Thérèse Bénédicte de la Croix et en composant ses écrits sur ces belles figures du Carmel français, elle nous dit également quelque chose de la manière dont elle intériorise leur témoignage pour en vivre et permettre à d'autres de puiser à ces " sources cachées ".

  • La Science de la Croix constitue la dernière oeuvre majeure d'Edith Stein, sous la forme d'une réflexion sur l'oeuvre de Jean de la Croix. Fruit de sa maturité intellectuelle et spirituelle, cet ouvrage peut être lu comme son testament spirituel. Il contient un enseignement fondamental pour les chrétiens. Dans ce volume, il est précédé par "Les voies de la connaissance de Dieu", étude sur la théologie du Pseudo-Denys l'Aréopagite, qu'Edith effectua en préparation de son oeuvre sur Jean de la Croix.
    Elle y met au point les concepts-clés de sa compréhension de la théologie symbolique de Jean de la Croix : la différence entre symbole et signe, l'importance de la symbolique pour exprimer l'expérience mystique, la notion d'inspiration au-delà des textes bibliques. Ce nouveau volume de la traduction des oeuvres complètes d'Edith Stein réalisée par la coédition Cerf/Ad Solem/Editions du Carmel bénéficie d'une introduction générale rédigée par soeur Cécile Rastoin et le frère Christof Betschart.

empty