• "Quand j'étais enfant, le monde se façonnait autour de moi au fur et à mesure que je l'explorais. Mes intuitions m'amenaient à m'en faire une représentation partielle et subjective. Comme dans un rêve, j'y occupais le centre et j'avais le sentiment qu'il avait été fait juste pour moi. Je me créais mon monde. J'ai perdu ce sentiment d'être un dieu créateur du monde. Le passage à l'âge adulte m'a conduit à percevoir un monde prétendument plus objectif, tel qu'il est pour tous ses habitants, et dont je ne suis plus le centre. Je voudrais pourtant prendre le parti inverse, continuer à croire que chacun peut créer son monde toute sa vie, appeler ça le paradis, se mettre au centre et donc être dieu." Au travers de cette belle utopie, l'auteur fait un portrait révolutionnaire de notre société (économie, politique, vie sociale, nouvelles technologies ou éducation) et nous propose d'en imaginer une autre... qui plaira certainement à Petite Poucette !

empty