Mille Et Une Nuits

  • En 1919, âgé de trente-six ans, Franz Kafka rencontre Julie Wohryzek. A nouveau déchiré entre l'écriture et l'amour, il est saisi par l'angoisse que se répète l'échec sentimental qu'il a connu lors de sa rupture avec Felice Bauer. Pour conjurer l'échec, il lui faudrait se délivrer de la culpabilité que son père a fait peser sur lui. Dans un effort halluciné d'analyse et de confrontation, il se résout à lui écrire une longue explication.

    La Lettre au père résonne comme une tentative désespérée d'existence ; une ultime velléité de sortir de l'anéantissement dévastateur où l'a plongé le mépris paternel. La lettre ne sera jamais lue par le père, le fils ne se sera pas libéré de son emprise...

  • Dans la nuit du 22 au 23 septembre 1912, Kafka a écrit "Le Verdict". De la première ligne à la dernière, ce texte est empreint de vertige. Kafka nous propose la traversée périlleuse d'un pont qui mène d'une rive - l'enfance - à une auter, qui n'a pas de nom. Le père est le gardien royal de ce pont et il convient, malgré l'amour et la piété, de monter sur ses épaules pour voir plus loin, mieux et ailleurs, quelle que puisse être la douleur éprouvée.

empty