Sciences humaines & sociales

  • Un Français sur dix est en situation objective d'isolement. Les personnes âgées et celles en situation de pauvreté sont les plus menacées par ce phénomène qui fracture la société. Comment retisser du lien en faisant en sorte que personne ne soit enfermé dans la solitude ?
    Pour vaincre l'isolement, Jean-François Serres propose de prendre le mal par la racine. L'État et les citoyens peuvent mettre en oeuvre une véritable politique de fraternité. Développer des liens forts et durables est la condition nécessaire pour relever d'autres grands défis : précarité sociale, privation de travail, manque d'attention aux plus fragiles...
    Encourager la fraternité ne doit pas être cantonné à un voeu pieux. Vaincre l'isolement peut devenir un geste à portée de main, quel que soit le temps dont on dispose, son lieu d'habitation et son âge. Pour concrétiser cet engagement, ce livre propose de s'appuyer sur les ressources et les réseaux de plusieurs centaines d'équipes citoyennes. Présentes dans toute la France, ces équipes sont un carrefour d'initiatives rejoignant les plus fragiles. Ainsi, chacun a la possibilité d'inventer des liens conviviaux qui contribuent à la construction d'une société riche de l'épanouissement de tous.

  • Il est loin le temps où nos portes étaient ouvertes, où l'on se rendait visite, où l'on riait ensemble. Notre société a perdu sa joie de vivre.
    La faute à l'économie ? Au contexte sécuritaire actuel ? Non, l'"ennemi" ne vient pas de l'extérieur. Alors que nous sommes fondamentalement des êtres de relations, nous nous isolons les uns des autres... et perdons confiance dans notre société. Il est urgent de rebâtir ce socle de relations mutuelles qui fait une société sûre d'elle-même. En ces temps de profondes mutations, les clés de la transformation de notre société sont entre nos mains. Il n'est heureusement pas trop tard pour rouvrir nos portes.
    À la fois livre de combat et petit traité de "philosophie de terrain", cet ouvrage dessine ce qu'est un engagement "à taille humaine", ce que signifie "retisser les liens", de proche en proche. Pas besoin d'être un saint ni un héros : s'engager, c'est comme respirer !
    Humaniste engagé, Jean-François Serres esquisse en parallèle les contours d'une vraie politique sociale qui permettrait à la fraternité de notre devise républicaine de prendre réellement son sens.

empty