Langue française

  • Voleur et anarchiste

    Jean-Marc Delpech

    • Nada
    • 26 Avril 2019

    En ce début de XXe siècle, la criminalité augmenterait dans des proportions inquiétantes. La France a peur et la Belle Époque n'est qu'un leurre. Tout en haut, une bourgeoisie arrogante et triomphante. Tout en bas, la masse des traîne-misère et l'ordre répressif. Pas bouger, le pauvre ! Sinon, prison, bagne, échafaud. Le droit de vivre ? Il ne se mendie pas pour le voleur Alexandre Jacob. Le droit de vivre ? Il se prend, nom d'une pince-monseigneur ! Avec Jacob et sa bande, le vol se pratique de manière industrielle et la rapine devient politique. Travailleurs de la nuit, maison anarchiste fondée en 1900. Mais l'honorable entrepreneur de démolition sociale va payer cher ses atteintes à la propriété.
    Nouvelle édition revue et augmentée.

  • Honnête ? « Qui est conforme ou qui se conforme aux règles de la morale, de la probité, de la loyauté » nous dit le Petit Larousse. Mais de quelle morale peut-il s'agir dans une société régie par le capitalisme triomphant et soutenue par le principe de la lutte des classes ? « Qui ne vole pas, ne fait ni escroquerie, ni détournement » ajoute le Petit Robert. Hypocrite et légale ambiguïté qui transforme l'honnête homme en mouton social, en bon citoyen. Ce à quoi le non citoyen Jacob Alexandre Marius (1879-1954), ex matricule 34777, peut répondre en 1932 : « Il y a une erreur, disons le mot, un mensonge capital. Celui-ci : la délinquance est l'exception, l'honnêteté la règle. » Loin, très loin des clichés de l'extraordinaire aventurier, l'histoire de l'honnête Travailleur de la nuit, du « cas témoin de l'illégalisme » (selon l'expression de l'historien Jean Maitron) s'inscrit de toute évidence dans le cadre d'une guerre sociale pensée et menée au nom de l'idéal anarchiste à la fin du xixe siècle, une époque que d'aucuns à fortiori ont osé qualifier de Belle. L'histoire de Jacob finit par éclairer celle de tout un mouvement. Et l'irrévérencieux cambrioleur, qui porte haut le verbe libertaire, est appelé à payer très cher ses atteintes à la divine et bourgeoise propriété. Mais le bagne et ses iniquités ne peuvent briser un être probe, loyal et moral... un honnête homme.

  • La criminalité, en ce début de xxe siècle, augmenterait dans des proportions inquiétantes. La France a peur et la Belle Époque n'est qu'une façade. Devant, une bourgeoisie arrogante et triomphante. Derrière, la masse des traîne-misère et l'ordre répressif. Pas bouger le pauvre ! Sinon prison, bagne, échafaud. Le droit de vivre ? Il ne se mendie pas pour le cambrioleur Alexandre Jacob (1879-1954). Le droit de vivre ? Il se prend, nom d'une pince monseigneur ! Avec lui, le vol se pratique de manière industrielle et la rapine devient politique : Travailleurs de la nuit, maison anarchiste fondée en 1900. Mais l'honnête entrepreneur de démolition sociale va payer très cher ses atteintes à la propriété.

  • Parfaitement ! anarchistes et illégalistes devant les tribunaux (1883-1914) Nouv.

  • Vous souhaitez faire le moulage en plâtre d'une main ou d'un buste, réaliser un masque bien adapté à un visage, reproduire un objet, reconstituer un élément de moulure, faire des tirages en plâtre ou en résine d'un modelage en terre...

    Ce guide très complet présente un vaste panorama des techniques de moulage. Après les notions de base indispensables, les auteurs décrivent l'outillage, les différents produits de moulage et leurs spécificités : alginate, bandes plâtrées, plâtre, latex, élastomère de silicone. Puis ils montrent comment prendre une empreinte et confectionner des moules à bon creux, à creux perdu, à pièces...

    Vous découvrirez ensuite les matériaux de coulée : plâtre, pierre reconstituée, résines, cire, métaux à bas point de fusion... Grâce aux explications détaillées, les techniques de tirage n'auront plus de secrets pour vous : coulée directe en masse, à la volée, au renversé, par estampage ou à l'imprimé... Les dernières pages exposent les traitements de décoration et les patines. Plusieurs démonstrations ont été réalisées dans des ateliers professionnels : restauration de cadres, moulage en cire, fabrication de masques, tirages en plâtre...

    Débutant, vous trouverez un véritable guide pédagogique grâce aux nombreux exemples de réalisations expliquées pas à pas. Professionnel ou amateur éclairé, vous avez avec cet ouvrage un formidable outil de mise à jour de vos connaissances. Richement illustré de plus de 300 photos et schémas en couleurs, il donne de nombreux tours de main qui permettront à tous de réussir des moulages de qualité.

empty