• Biographies revisitées, correspondances inédites, interprétations nouvelles... Le père de la psychanalyse continue de susciter toujours plus de publications et de controverses. En a-t-on tiré une meilleure connaissance de sa personne et de son oeuvre ? Qui se souvient vraiment de ce que nous devons à Sigmund Freud ? En laissant volontairement de côté les nombreux développements et les commentaires qui ont suivi, Jean-Michel Quinodoz, psychanalyste praticien, nous présente dans toute leur fraîcheur et leur originalité les notions-clés découvertes par Freud. Il offre ainsi l'occasion de retourner à l'essentiel d'une pensée révolutionnaire qui, éclairant le travail clinique quotidien des psychanalystes, n'a rien perdu de sa portée.

  • Livre très original quant à sa forme : un commentaire bio-bibliographique à partir de chaque texte de Freud. Ce travail s'appuie sur un parcours intellectuel à la fois personnel et collectif. Personnel : une rencontre avec la psychanalyse freudienne et une longue expérience de psychanalyste. Collectif : aboutissement d'un travail en séminaire de lectures chronologiques de l'oeuvre de Freud, travail commencé en 1988 dans le cadre de la formation de psychanalystes au Centre de psychanalyse Raymond de Saussure à Genève.
    Cet ouvrage se présente ainsi comme "un guide de l'oeuvre freudienne" chaque chapitre est consacré à un texte : une présentation, puis des éléments biographiques et un commentaire de ce même texte.
    "On peut lire Freud d'une manière ponctuelle, à la carte, un article ou un livre.... On peut aussi lire Freud de manière chronologique depuis les Etudes sur l'hystérie publiées en 1895 jusqu'à l'Abrégé de psychanalyse rédigé en 1938, un an avant sa mort. Lire les oeuvres dans l'ordre de leur parution permet au lecteur de saisir l'évolution de sa pensée au cours de sa vie.... Je pense que cette expérience s'avère particulièrement stimulante dans le cadre d'un groupe de lecture."

  • « La solitude a deux visages : elle peut être une mortelle conseillère mais, lorsqu´on l´apprivoise, elle peut devenir une amie extrêmement précieuse. Peut-on apprivoiser la solitude ? Peut-on parvenir à ce qu´elle devienne un authentique moyen de communication avec soi-même et avec autrui ? Dans ce livre, j´aimerais montrer comment l´expérience de la solitude peut être vécue et se transformer au cours de l´expérience psychanalytique et comment se développe le passage d´un sentiment parfois hostile et désespérant de solitude vers une solitude apprivoisée. » Cet essai, publié en 1991 (coll. « Le fait psychanalytique »), a eu un large écho tant en France qu'à l'étranger. Cette édition « Quadrige » est augmentée d'une préface inédite de l'auteur dans laquelle il explique sa contribution à l'évolution de certains concepts psychanalytiques, tels ceux d'angoisse et de deuil, liés à la solitude.

  • Cette étude originale sur la fonction des rêves en psychanalyse met en lumière la nécessité de compléter l'approche classique de l'interprétation des rêves fondée sur l'analyse des contenus refoulés, par de nouveaux apports impliquant les notions de déni, de clivage et d'intégration dans la formation des rêves. Avant d'analyser les contenus refoulés, il s'agit d'interpréter la fonction du rêve au cours de la séance pour permettre ensuite au patient-rêveur d'accéder au sens symbolique des contenus refoulés.

empty