Les commandes sur le site internet sont suspendues jusqu'au : 05/03/2021

  • Quand Salina meurt, il revient à son fils, qui a grandi seul avec elle dans le désert, de raconter son histoire, celle d'une femme de larmes, de vengeance et de flamme. Laurent Gaudé réinvente les mythes pour écrire la geste d'une héroïne lumineuse et sauvage.

    En stock
    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue

    2 Autres éditions :

  • Paris, mille vies

    Laurent Gaudé

    Guidé par une ombre errante, l'écrivain-narrateur déambule de nuit dans un Paris étrangement vide, se remémorant des scènes proches ou lointaines, des existences anonymes ou fameuses, des personnalités tutélaires (Villon, Hugo, Artaud...). Mille vies l'ont précédé dans cette ville qui l'a vu naître et mettre au monde lui-même tant de personnages. Un récit sur la présence des absents, qui mêle l'autofiction au fantastique pour esquisser un art poétique.

  • Le commandant Salvatore Piracci intercepte les bateaux chargés d'émigrés clandestins qui passent entre la Sicile et l'île de Lampedusa, et dont les passagers risquent souvent la mort. Sa rencontre avec une survivante bouleverse sa vie et ses convictions. Quant à Soleiman, il décide lui aussi de partir du Soudan avec son frère Jamal, puis avec Boubakar, pour l'Europe.

    1 autre édition :

  • Parce qu'un viol a fondé leur lignée, les Scorta sont nés dans l'opprobre. A Montepuccio, leur petit village d'Italie du sud, ils vivent pauvrement, et ne mourront pas riches. Mais ils ont fait voeu de se transmettre, de génération en génération, le peu que la vie leur laisserait en héritage. Et en dehors du modeste bureau de tabac familial, créé avec ce qu'ils appellent «l'argent de New York», leur richesse est aussi immatérielle qu'une expérience, un souvenir, une parcelle de sagesse, une étincelle de joie. Ou encore un secret. Comme celui que la vieille Carmela - dont la voix se noue ici à la chronique objective des événements - confie à son contemporain, l'ancien curé de Montepuccio, par crainte que les mots ne viennent très vite à lui manquer.
    Roman solaire, profondément humaniste, le livre de Laurent Gaudé met en scène, de 1870 à nos jours, l'existence de cette famille des Pouilles à laquelle chaque génération, chaque individualité, tente d'apporter, au gré de son propre destin, la fierté d'être un Scorta, et la révélation du bonheur.

    2 Autres éditions :

  • La mort du roi Tsongor

    Laurent Gaudé

    Dans une Antiquité imaginaire, le vieux Tsongor, roi de Massaba, souverain d'un empire immense, s'apprête à marier sa fille. Mais au jour des fiançailles, un deuxième prétendant surgit. La guerre éclate : c'est Troie assiégée, c'est Thèbes livrée à la haine. Le monarque s'éteint; son plus jeune fils s'en va parcourir le continent pour édifier sept tombeaux à l'image de ce que fut le vénéré et aussi le haïssable roi Tsongor.
    Roman des origines, récit épique et initiatique, le livre de Laurent Gaudé déploie dans une langue enivrante les étendards de la bravoure, la flamboyante beauté des héros, mais aussi l'insidieuse révélation, en eux, de la défaite. Car en chacun doit s'accomplir, de quelque manière, l'apprentissage de la honte.

    4 Autres éditions :

  • Un agent des services de renseignements français est chargé de retrouver à Beyrouth un ancien membre des commandos d'élite américains soupçonné de divers trafics. Il croise le chemin d'une archéologue irakienne qui tente de sauver les trésors des villes bombardées. Les lointaines épopées de héros du passé scandent leurs parcours - le général Grant écrasant les confédérés, Hannibal marchant sur Rome, Hailé Sélassié se dressant contre l'envahisseur fasciste... Un roman inquiet qui célèbre l'émotion et la beauté.

    En stock
    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue

    2 Autres éditions :

  • Des poèmes engagés voyagent dans les interstices de l'oeuvre romanesque de Laurent Gaudé, dénonçant le sort que les hommes font aux opprimés -  hier esclaves assujettis au commerce triangulaire des pays riches, aujourd'hui migrants économiques et réfugiés en quête d'une introuvable terre d'accueil.

    2 Autres éditions :

  • Une jeune femme revient à Port-au-Prince où elle veut désormais inventer sa vie, et pourrait même se laisser aller à aimer. Mais la terre qui tremble redistribue les cartes de toute existence. Un roman qui trace au milieu des décombres une cartographie de la fraternité.

    2 Autres éditions :

  • Ouragan

    Laurent Gaudé

    Au coeur de la tempête qui dévaste la Nouvelle-Orléans, dans un saisissant décor d'apocalypse, quelques personnages affrontent la fureur des éléments, mais aussi leur propre nuit intérieure. Un saisissant choral romanesque qui résonne comme le cri de la ville abandonnée à son sort, la plainte des sacrifiés, le chant des rescapés.

    3 Autres éditions :

  • Médée revient pour terminer ce qu'elle a commencé : exhumer les corps de ses enfants et les brûler, qu'il n'en reste rien. À Sodome, une femme transformée en statue de sel se réveille à la vie et raconte sa ville, avant qu'elle soit marquée du sceau de l'infamie.

    Sur commande
  • Roman rythmé, puissant et captivant, "La Porte des Enfers" oppose à la finitude humaine la foi des hommes en la possibilité d'arracher un être au néant. Par l'auteur du "Soleil des Scorta", prix Goncourt 2004.

    1 autre édition :

  • Laurent Gaudé
    Cris

    Ils se nomment Marius, Boris, Ripoll, Rénier, Barboni ou M'Bossolo. Dans les tranchées où ils se terrent, dans les boyaux d'où ils s'élancent selon le flux et le reflux des assauts, ils partagent l'insoutenable fraternité de la guerre de 1914. Loin devant eux, un gazé agonise. Plus loin encore, retentit l'horrible cri de ce soldat fou qu'ils imaginent perdu entre les deux lignes du front, « l'homme-cochon ». A l'arrière, Jules, le permissionnaire, s'éloigne vers la vie normale, mais les voix de ses compagnons d'armes le poursuivent avec acharnement. Elles s'élèvent comme un chant, comme un mémorial de douleur et de tragique solidarité.
    Dans ce texte incantatoire, l'auteur de La Mort du roi Tsongor (prix Goncourt des lycéens 2002, prix des Libraires 2003) et du Soleil des Scorta (prix Goncourt 2004) nous plonge dans l'immédiate instantanéité des combats, avec une densité sonore et une véracité saisissantes.

    2 Autres éditions :

  • L'Europe, l'ancienne, celle d'un Vieux Monde bouleversé par la révolution industrielle, et l'Union européenne, belle utopie née sur les cendres de deux grandes guerres, sont l'alpha et l'oméga de cette épopée sociopolitique et humaniste en vers libres relatant un siècle et demi de constructions, d'affrontements, d'espoirs, de défaites et d'enthousiasmes. Un long poème en forme d'appel à la réalisation d'une Europe des différences, de la solidarité et de la liberté.

  • En plein banquet, à Babylone, au milieu de la musique et des rires, soudain Alexandre s'écroule, terrassé par la fièvre. Ses généraux se pressent autour de lui, redoutant la fin mais préparant la suite, se disputant déjà l'héritage - et le privilège d'emporter sa dépouille.
    Des confins de l'Inde, un étrange messager se hâte vers Babylone. Et d'un temple éloigné où elle s'est réfugiée pour se cacher du monde, on tire une jeune femme de sang royal : le destin l'appelle à nouveau auprès de l'homme qui a vaincu son père...
    Le devoir et l'ambition, l'amour et la fidélité, le deuil et l'errance mènent les personnages vers l'ivresse d'une dernière chevauchée.
    Porté par une écriture au souffle épique, Pour seul cortège les accompagne dans cet ultime voyage qui les affranchit de l'Histoire, leur ouvrant l'infini de la légende.

    1 autre édition :

  • Une femme parle aux morts dans un pays dévasté par la guerre ; une autre affirme les désirs de son corps envers et contre l'autorité de ses trois mères. Toutes deux tentent d'affirmer une forme d'indépendance dans un monde qui voudrait les contraindre, les étouffer.

    Sur commande
  • Un vieil homme croit entendre chevaucher Frédéric II dans le royaume des Enfers. Un centurion marche vers une Rome gangrénée dont il devance l'agonie. Un soldat des tranchées fuit le «golem» que la terre a façonné pour punir les hommes. Un juge anti-mafia tient le compte à rebours de sa propre exécution. Dans la proximité de la guerre ou de la mort surgissent ces quatre récits où les héros, certes vaincus, mais non déchus, prononcent d'ultimes paroles.
    Ils veulent témoigner, transmettre, ou sceller des adieux. Minuscules fantassins de la légende des siècles, ils affrontent une Histoire lancée dans sa course aveugle. Et ils profèrent la loi tragique, celle de la finitude, qui, au-delà de toute conviction, donne force et vérité à leur message. D'où la dimension orale de ces textes qui revisitent la scène de l'oeuvre romanesque et, de Cris à La Porte des Enfers, réorchestrent des thèmes chers à Laurent Gaudé, auxquels la forme brève donne une singulière puissance.

    3 Autres éditions :

  • C'est par la traque puis la vengeance d'un fugitif que débute ce recueil de récits, et c'est dans l'énigme d'un meurtre inexpliqué qu'il se referme.
    Comme si une part de la vérité du monde - la plus inhumaine, celle qui stigmatise l'histoire intime ou collective - devait à jamais défier notre raison. de toutes époques et de tous lieux, les personnages de ce livre ont cette expérience en partage, qu'ils assument dans la proximité de la mort. désespérés ou lucides, ils revisitent leurs illusions, admettent leurs fautes ou retiennent un instant encore les ultimes bonheurs de l'existence.
    Animé d'une empathie et d'une oralité puissantes, ce volume composé entre 2000 et 2007, marqué par les thèmes de cris, de la mort du roi tsongor, du soleil des scorta ou d'eldorado, a grandi dans les interstices d'une oeuvre romanesque désormais traduite et lue dans le monde entier.

    2 Autres éditions :

  • Les élèves entreront sans retenue dans un univers imaginaire peuplé d'hommes en prise avec un destin qu'ils n'ont pas su ou voulu maîtriser. Ces deux nouvelles sidérantes leur permettront d'explorer un fantastique à la lisière du merveilleux et de se plonger dans toute la poésie du continent africain. Grâce à son style limpide et son goût pour l'exotisme et le mythe, Laurent Gaudé donne à lire ici deux histoires inoubliables.

    Une interview exclusive de l'auteur permettra aux élèves de mieux connaître cet écrivain majeur de leur époque, prix Goncourt et lauréat du Goncourt des lycéens.

    Sur commande
  • Onysos le furieux Un homme est là, assis sur le quai d'un métro, à New York. Il est vieux. En guenilles. C'est Onysos.
    Mi-homme, mi-dieu, il prend la parole et entame le récit de sa vie. C'est une épopée antique. De sa naissance dans les monts Zagros à la prise de Babylone, de sa fuite en Égypte à son arrivée dans la cité d'Ilion où il décide de mourir au côté des Troyens, il raconte une longue succession de pleurs et de cris de jouissance, de larmes, d'orgies et d'incendies.
    Le temps d'une nuit, sur ce quai anonyme, Onysos le gueux, le boueux, Onysos l'assoiffé fait à nouveau entendre sa voix et se rappelle à la mémoire des hommes.
    Le Tigre bleu de l'Euphrate Alexandre va mourir. Après avoir battu le grand Darius, conquis Babylone et Samarkand, après avoir construit des villes et fondé un immense empire, il est terrassé par la fièvre. Il ne lui reste que quelques heures à vivre. Il ne tremble pas. Il contemple la mort et l'invite à s'approcher pour lui raconter lui-même ce que fut sa vie.
    Alexandre parle et la mort l'écoute. Le laissant revivre l'ivresse de son épopée et ressentir, une dernière fois, le désir. Celui de ne jamais interrompre sa course. De s'enfoncer toujours plus loin dans des terres inconnues. Le désir de rester toujours fidèle à cette soif intérieure que rien ne peut étancher.

    Sur commande
  • Après le succès considérable des nouvelles de Laurent Gaudé publiées dans la collection C&C en 2008 (20 000 exemplaires vendus !), une nouvelle facette de cet auteur, avec une tragédie, dans une Afrique mythique, sur le thème de la vengeance et du pardon.
    Cette pièce de théâtre, dont les thèmes et le style sont proches de ceux de son roman La Mort du roi Tsongor (prix Goncourt des lycéens), est inédite en poche et permet une riche exploitation pédagogique pour les classes de lycées. Elle est suivie d'une interview exclusive croisée de Laurent Gaudé et du metteur en scène de la pièce.

    Sur commande

    1 autre édition :

  • Colosses aux pieds d'argile, les dictatures arabes ont été balayées par la vindicte populaire. « Qu'est-ce qui transforme une foule, en peuple ? », s'interroge l'auteur. Voici un texte sur la Révolution : « Pour parler de cet élan, de cet appétit, de cette irrévérence tantôt joueuse, tantôt enragée de la jeunesse. » Un récit collectif à voix multiples.

  • Après le succès de Médée en C&C, une nouvelle réécriture de ce mythe antique par Laurent Gaudé (Goncourt des lycéens) recommandée dans les programmes de lycée et relayée dans les manuels scolaires Magnard.

    Sur commande

    1 autre édition :

  • L'OEUVRE INTEGRALE ANNOTEE : Ils se nomment Marius, Boris, Ripoll, Rénier, Barboni ou M'Bossolo. Ils combattent ensemble dans les tranchées et, à ce titre, ils sont les témoins directs des atrocités de la guerre. Jules, en permission, prend le train vers Paris, mais les voix de ses compagnons le poursuivent.

    DOSSIER THEMATIQUE : LA GUERRE DE 14-18, UN MONDE EN ECLATS Par Bérengère Blasquez et Stéphane Lapeyre.
    - Histoire de l'oeuvre, biographie de l'auteur - Entre histoire et littérature : 14-18, l'intensité d'une destruction - Cris, un récit en lambeaux - Les brisures de la voix humaine - Redonner forme aux lambeaux : la réparation fraternelle PROLONGEMENTS INTERDISCIPLINAIRES : - Histoire des arts - Philosophie.

    Vocabulaire, exercices, groupements de textes et lecture d'images autour de l'oeuvre.

    Sur commande
  • Danse, Morob

    Laurent Gaudé

    La fille de Morob cherche à connaître la vérité sur la mort de son père, héros de la dirty protest, épisode historique de la lutte irlandaise de l'IRA survenu entre 1978 et 1980. Elle va d'abord voir ceux qui ont déterré son cadavre, les matons de la prison de Long Kesh dont les prisonniers en grève de la faim badigeonnaient les murs de leurs excréments. Mais ils lui apprennent que le mort n'a jamais été mis en terre. Elle se lance alors à sa recherche.

empty