• Haute-Mauricie, Québec. Le train avance lentement entre lacs et forêts. À la gare de Rapide-Blanc, la vieille Mikona Awashish en descend pour rejoindre sa fille, qui l'attend sur le quai. Par la fenêtre du wagon, l'agent de protection de la faune André Chillas épie les deux Atikamekw, persuadé qu'elles sont là pour braconner. Mais c'est à un autre type de chasse que les femmes ont l'intention de s'adonner. Et elles entraîneront dans leur sombre dessein la jeune Lorie, venue se recueillir au bord du lac à Matte, sur le site de camping où sa mère a été assassinée l'été précédent. Un paradis où, la nuit venue, rôdent toutes sortes de prédateurs...

    Maureen Martineau est comédienne, metteure en scène et auteure. Elle vit à Tingwick, dans le Centre-du-Québec.

  • Réfugiés dans le clocher de l'église, des martinets ramoneurs cherchent désespérément à migrer vers l'Amérique centrale. Ham-Sud, petit village de l'Estrie, est en proie à une contamination grave qui frappe les bêtes et les êtres humains. Loin de se douter qu'on l'a prise pour cible, la mairesse, dépassée par la catastrophe, mène l'enquête.

    Au fond de sa cellule, la jeune escorte Jessica Acteau tente de mettre des mots sur l'horreur des dernières vingt-quatre heures. Quelle part a-t-elle véritablement jouée dans le meurtre sordide dont on l'accuse ? Pourquoi s'être acharnée sur l'un de ses clients avec une telle sauvagerie? En le kidnappant, sait-elle qu'elle l'a empêché de commettre un crime à son tour ? Sa voix frêle se mêle à celle des oiseaux et révèle peu à peu l'immonde vérité.

  • Haute-Mauricie.
    Le train avance lentement entre lacs et forêts. À la gare de Rapide-Blanc, la vieille Mikona Awashish en descend pour rejoindre sa fille, qui l'attend sur le quai. Par la fenêtre du wagon, l'agent de protection de la faune André Chillas épie les deux Atikamekw, persuadé qu'elles sont là pour braconner. Mais c'est à un autre type de chasse que les femmes ont l'intention de s'adonner. Et elles entraîneront dans leur sombre dessein la jeune Lorie, venue se recueillir au bord du lac à Matte, sur le site de camping où sa mère a été tuée l'été dernier. Un paradis où, la nuit venue, rôdent toutes sortes de prédateurs.

  • Tingwick, 2008. Alors quelle sapprête à intenter des poursuites contre lhomme qui lui a volé sa jeunesse, Marie-Paule Provost perd la vie dans un accident de voiture. Ses deux filles, Nickie et Alexandra, prennent le relais de sa quête. Sensuivent une mort, une disparition, un drame familial, autant dincidents criminels qui laissent peu dindices sur le mince fil qui les relie. Judith Allison, nouvelle recrue du Service de police régional dArthabaska, a la conviction que le mobile de chaque crime est contenu dans celui qui la précédé. Un échafaudage quelle sévertuera à démanteler, pièce par pièce. Une enquête policière que lon suit dheure en heure, durant vingt jours, à la fin de lété le plus pluvieux que le Québec ait connu. Un traquenard où se dépêtrent des personnages en quête de vengeance, dans le quotidien rural du Centre-du-Québec. Dans Le jeu de lOgre, les bons et les méchants se confondent, comme la grandeur et la détresse, et la vérité de chacun donne souvent raison au crime.

  • Deux enquêtes de Judith Allison, deux enquêtes où s'entremêlent crime et détresse.
    Le coffret Judith Allison de Maureen Martineau comprend deux romans: Le jeu de l'Ogre et L'enfant promis Le jeu de l'Ogre

  • Tingwick, 2011. Dans une érablière de Saints-Martyrs-Canadiens, on découvre les ossements d'une femme. À qui appartiennent ces restes humains qu'aucun parent ne réclame ? Le lendemain, Lucas Blondin, cinq ans, est porté disparu. Fugue ou enlèvement ? En pleine canicule de juillet, Judith Allison, sergente-détective de la Police régionale d'Arthabaska, se retrouve avec deux enquêtes sur les bras. Pour suivre le mince fil auquel s'accrochent les recherches, elle infiltre la communauté Rainbow et remonte la filière des Enfants Indigos. Ces incursions qui chambardent sa vie vont l'entraîner dans un monde où la ­détresse commande le crime, et où l'enfant justifie tout.

  • Alors même qu'il est un fugitif traqué, l'activiste Jacob Lebleu prépare des attentats contre Jean-Marc Courville, un promoteur immobilier sans scrupule aux projets mégalomanes. Ce dernier a notamment dans sa mire l'île de Hull et la dernière « maison allumette » de la rue Falardeau, épargnée par les grues de son père en 1969. Cette année-là, près de 6000 résidents aux moyens modestes avaient été expropriés. Lebleu, originaire de la région, ne l'a pas oublié. La sergente-détective Judith Allison, qui suit en Outaouais le stage de formation en contre-terrorisme de la Gendarmerie royale du Canada, ne se doute pas qu'elle sera bientôt propulsée dans une enquête haletante qui l'entraînera jusque dans le Nunavik à la poursuite de l'activiste. Le duel psychologique entre l'enquêtrice et le terroriste environnemental est au coeur de ce polar admirablement construit.

  • À l'aube du 2 novembre 2013, une explosion détruit le guichet automatique de la caisse de Tingwick, au Centre-du-Québec. Qui se trouve derrière cet attentat que personne ne revendique? Chargée de l'enquête, la sergente-détective Judith Allison, forcée de revisiter son passé familial, se verra entraînée dans un jeu de miroirs où victimes et criminels se confondent. L'homme qu'elle recherche traque sa dernière cible : l'ancien magnat québécois de l'industrie de l'amiante, Henri Roberge. Quand l'ex-cadre de la Danville Asbestos Mine disparaît, l'affaire prend une ampleur internationale et met aussi bien en cause des lobbyistes de l'amiante chrysotile que les défenseurs des droits de la personne qui les combattent. Pour Allison, une véritable course contre la mort s'amorce, qui la mènera jusqu'au Jharkhand en Inde, dans la vallée de Roro, là où des milliers de villageois vivent avec une bombe dans les poumons.Maureen Martineau a été comédienne, metteure en scène et auteure au Théâtre Parminou. Son métier l'a menée en Amérique centrale et en Inde, où elle a collaboré avec l'ONG One Drop. En 2012, elle publiait un premier polar et remportait le prix d'excellence du CALQ. L'enfant promis (La courte échelle, 2013), son deuxième livre, a reçu le prix Arthur-Ellis 2014 du meilleur roman policier francophone au Canada.

empty