• Suisse Phallus Démocratie Molle est un pamphlet bien léché, empli de poésie brutale et de mauvaise foi bien placée contre les politiques sécuritaires et autoritaires (le Phallus) qui planent en leitmotivs autour de la Suisse. C'est avant tout une exhortation à la citoyenneté et à la réappropriation collective par la déconstruction massive des nombreux mythes dans lesquels nous nous enlisons, allant de celui de la pudeur autour des « accidents de personne » annoncés par les Chemins de Fer Fédéraux au mythe du caquelon à fondue prétendument aussi inébranlable que l'armée de milice, en passant par le consumérisme frénétique et pornographique que l'on nous assène pluri-quotidiennement.

  • « En juin 2004, au cours d'un voyage en France, je rencontre un petit groupe de Roms. Ces voyageurs désargentés viennent de la petite ville d'Aiud, en Transylvanie, et ils sont en route vers . Genève. Genève, ville choisie par hasard, mais aussi pour sa notoriété. Ils rapporteront de l'argent de cette ville grâce à la mendicité, vivant sans toit, ni chauffage, ni eau. Puis ils feront venir ici d'autres membres de leur communauté.
    J'ai établi naturellement un contact avec ces Européens et peu à peu, j'ai instauré une relation qui m'a permis de les photographier sans difficultés, avec un grand-angle, sans voyeurisme. Ma démarche se voulait éthique, humaine et empathique.
    Avec l'entrée de la Bulgarie et de la Roumanie dans l'UE, les Roms sont devenus la plus importante minorité ethnique de l'Union Européenne.
    Sur le papier, ce sont des citoyens d'Europe à part entière ;
    Pourtant, leur situation sociale et politique reste précaire. Ce livre est destiné à mieux faire comprendre les Roms en faisant connaître par l'image d'une part leur vie de tous les jours et, d'autre part la force de leur identité. » Mais c'est sur la route, dans la rue, au contact du quotidien vécu des gens qu'il se perfectionne. Cette curiosité le conduit à découvrir une culture qui le fascine depuis l'adolescence, celle des Roms. Au cours de nombreux voyages sur leurs traces, que ce soit en France, en Suisse ou en Roumanie, « il découvre le reportage au long cours, le reportage « engagé » d'où il ramènera des images de contact, de celles où le photographe sait prendre son temps, où il est en empathie avec le sujet ».

empty