Dictionnaires / Encyclopédies

  • « L'enjeu de ce dictionnaire est de fournir au lecteur un compagnon des textes fondateurs du christianisme, un compagnon qui se doit de lui aplanir le chemin au long d'une lecture occasionnelle ou continue. On trouvera les personnages, les événements, les institutions politiques, sociales et religieuses mentionnés dans les évangiles, mais aussi les concepts et les représentations théologiques qu'ils utilisent : comment s'y adresse-t-on à Dieu et comment en parle-t-on ? Comment sont énoncées les appartenances religieuses et communautaires ? ».
    Pour cerner au plus près le personnage de Jésus et sa prédication en interrogeant l'histoire et les évangiles, voici une enquête finement menée par une grande historienne du christianisme des origines.

  • La langue française est par son universalisme source de sagesse et, par la richesse de ses nuances, puits de précision dans l'expression. Le vocabulaire d'une chrétienté deux fois millénaire, matrice de la civilisation européenne, a modelé notre structure sociale, nos usages et notre langue. Il doit donc demeurer à la portée du plus grand nombre.

    Ce dictionnaire, qui comporte plusieurs milliers d'entrées, elles-mêmes divisées en plusieurs définitions, entend donner un contenu précis aux mots, accessible à tous. Permettant de consulter des glossaires au sein d'un unique ensemble, fort d'une approche encyclopédique, cet ouvrage se propose d'encourager la connaissance, la diffusion et la mémoire des termes et des noms propres qui nous rassemblent, et de la Parole qui nous porte. Les définitions, souvent concises, sont, dans la mesure du possible, illustrées par des propos et des écrits des papes, des membres du clergé, et des citations des grands textes chrétiens. Les termes sont, le plus souvent, rassemblés en groupes sémantiques afin de permettre l'appréhension globale et immédiate d'un thème ou d'une notion.

    Ce lexique des termes fondamentaux permet ainsi l'approche sereine du catéchisme de l'Église ou des grands textes. Il facilitera la préparation d'une célébration, la réception d'un sacrement ou encore la compréhension des enjeux qui s'imposent à notre société et à ses membres.

    Le Christianisme est missionnaire : le vocabulaire porte le témoignage et la transmission. La Foi s'exprime ; le chrétien atteste ; les mots le permettent.

  • Etre « amoureux » de Jésus de Nazareth engage l'être entier. Pour le chrétien qu'est Jean-Christian Petitfils, Jésus est une personne vivante, venue apporter le Salut au monde et à chacun de nous. L'historien évoque le singulier rabbi juif qui parcourait les routes de Galilée, le croyant invoque le Christ ressuscité. Au moyen d'une centaine d'entrées, le récit évangélique est rendu dans ses multiples dimensions.

  • Le sort tragique des martyrs chrétiens a entraîné une vénération de leurs dépouilles, qui s'est étendue aux saints moines et moniales et aux fondateurs d'ordres religieux. Peu à peu, une galerie de « grands témoins » s'est constituée, rassemblant des milliers de saints : martyrs et confesseurs, moines et docteurs, pieux laïcs et saintes femmes. Par le témoignage de leur vie, leur prédication ou leurs actes de charité, les saints ont rempli le paysage cultuel du christianisme : lieux-dits, prénoms, patronymes... jusqu'aux gares et aux stations de métro, les noms des saints sont devenus familiers. Entre légende et histoire, ce grand dictionnaire entreprend de les faire mieux connaître avec plus de 300 entrées, d'Aaron à Zénon de Vérone : saints et bienheureux catholiques et orthodoxes, d'Orient et d'Occident, mais aussi grands témoins anglicans et protestants.
    Un dictionnaire monumental et unique afin de mieux comprendre, au plus près de la vérité historique, la personnalité, les écrits et la postérité de ces hommes et de ces femmes dont la vie a été retenue comme exemplaire par leurs contemporains et dont la mémoire est parvenue jusqu'à nous.

  • Notre-Dame de Lourdes, Notre-Dame de Fatima, Notre-Dame de Guadalupe, Notre-Dame de Manaoag, Notre-Dame de Walsingham, pour ne citer que les plus célèbres : autant de lieux d'apparition de la Vierge qui, reconnus par l'Église catholique, sont devenus autant de sanctuaires de spiritualité et de centres de pèlerinage aux quatre coins du monde qui, chaque année, drainent des foules immenses. Mais le culte marial s'incarne aussi en des centaines d'autres endroits visités par celle que les hymnes célèbrent comme la Mère de Dieu et qui inspirent une dévotion locale. Encore faut-il que Rome ne les ait point considérées non avenues ou ne les ait pas condamnées.
    C'est cette géographie planétaire que décrit le spécialiste mondial qu'est Joachim Bouflet, triant parmi les milliers d'apparitions déclarées depuis le Moyen Âge. Et non sans porter une attention particulière à la France, la terre par excellence de Marie.
    Un dictionnaire éblouissant pour le croyant comme pour le curieux. Une plongée dans le contre-monde invisible du divin lorsqu'il se manifeste sous forme humaine et, surtout, au féminin.

  • - 400 spécialistes de 40 pays.
    - 2 500 pages.
    - 700 entrées.
    - 400 notices écrivains.
    - 200 synthèses nations, régions, aires culturelles.
    - 50 articles personnages et épisodes bibliques.
    - 7 000 entrées d'index.
    - 1 table scripturaire.
    Sur les cinq continents, trois mille ans de dialogue entre les littératures du monde et le Livre des livres.

  • "La Bible de mes dix ans se résumait à un mince petit ouvrage cartonné, L'Histoire sainte, qui racontait les relations agitées de quelques héros de temps très anciens et d'un Dieu interventionniste qui se disait lui-même jaloux et prompt à la colère.
    Des décennies plus tard, ma bible d'homme parle du (et au) monde entier. Amoureuse et nomade, elle m'a entraîné en Terre sainte, chez les imprimeurs du ghetto de Venise, à Doura Europos, dans les champs de coton de la Bible belt, à Babylone, sur les pentes du mont Ararat, chez les Amish, dans les grottes de Qumran, sur les traces des chasseurs d'Eden qui traquent sans relâche le Paradis perdu d'Adam et Eve, etc. Mes étoiles pour ce grand voyage dans le temps et dans l'espace ont été toutes ces bibles dont la vie m'a permis de tourner les pages : la Bible des pauvres, la Bible du Diable, la Bible paysanne, la Bible de Voltaire, la Bible d'argent, la Bible de Marcel Carné, la Bible du dernier des Mohicans, la Bible low cost, la Bible de l'Homme noir qui assure que, de Moïse à Jésus, tous les personnages bibliques étaient noirs, sans oublier la Bible des Gédéons et enfin la bouleversante Bible-vitrail que Chagall fit en mémoire d'une jeune fille noyée." Didier Decoin

  • Une encyclopédie complète et très claire pour (re)découvrir la Bible et sa culture.

    - Tous les aspects de la Bible sont abordés : rédaction et composition, histoire, religion et vie quotidienne du peuple de Dieu, Jésus et ses disciples...
    - Plus de 300 photos, cartes, frises chronologiques, dessins et schémas.
    - Un index lexical très complet, enrichi de références bibliques indispensables.

  • Guide du responsable jeunesse : 7 principes pour se lancer dans l'aventure Nouv.

    Le travail parmi la jeunesse est crucial pour l'Eglise. Tu te sens concerné ? Alors les 7 principes développés dans ce livre sont faits pour toi ! Un ministère jeunesse ne s'improvise pas. Comment choisir les responsables ? Quel est leur rôle ? Comment les former, les équiper et les entourer ? Que doivent-ils savoir pour prendre soin des jeunes qui leur sont confiés, pour leur communiquer l'Evangile et faire d'eux des disciples passionnés de Christ ? Comment aborder avec eux des questions aussi complexes que la gestion des médias, la sexualité⦠? Comment établir un projet éducatif ou une fiche d'activité ? Quelles relations entretenir avec les responsables de l'Eglise et les parents ? Fort de sa longue expérience auprès des jeunes, Michel Castagno apporte de nombreuses réponses agrémentées de conseils pratiques.
    Ce guide sera un outil essentiel pour tout animateur impliqué dans ce service et pour les responsables d'Eglises.

  • L'originalité de ce dictionnaire est d'offrir au lecteur une approche globale du catholicisme depuis ses origines les plus anciennes jusqu'à son influence actuelle à travers tous les continents.
    Le catholicisme se trouve aujourd'hui dans une situation paradoxale. De plus en plus mal connu dans les pays réputés de tradition chrétienne, au point que toute une part de son vocabulaire n'est plus comprise par beaucoup de nos contemporains, il reste l'objet d'un intérêt constant dans les médias, capable de susciter des passions contraires dans l'opinion publique. En perte d'influence dans une Europe et une Amérique du Nord sécularisées, il a vu son centre de gravité se déplacer vers l'Amérique latine et manifeste un réel dynamisme dans de nouveaux espaces comme l'Afrique subsaharienne, le Pacifique et certains pays d'Asie. Situation inédite qui rend plus que jamais indispensable, pour bien comprendre son rôle et sa place dans l'évolution des sociétés anciennes et contemporaines, une connaissance approfondie de son histoire, à travers ses sources et ses traditions.
    Fruit de la collaboration de 127 universitaires, théologiens, historiens, exégètes, liturgistes et philosophes, cet ouvrage apporte des informations synthétiques sur les sujets les plus variés : personnages, institutions, statistiques par grandes zones géographiques, lieux, enjeux théologiques, objets et vêtements de la liturgie, événements marquants... Il propose aussi des développements plus amples sur les croyances elles-mêmes et sur les valeurs qui fondent cette religion à la vitalité désormais planétaire.

  • Pour qui s'intéresse à la théologie, l'étude de la grammaire grecque vise avant tout une exégèse avertie du texte biblique. Une telle exégèse requiert que la grammaire proprement dite entre en dialogue avec le contexte, les termes employés et d'autres motifs linguistiques encore.
    Alors que la tendance de nombreux grammairiens a été d'adopter une approche purement grammaticale du langage, cette "Grammaire grecque" intègre les outils techniques nécessaires à une juste interprétation du grec en rapport avec les préoccupations et les besoins réels de ceux qui étudient la Bible. Il s'agit du premier manuel liant systématiquement la syntaxe grecque et l'exégèse du Nouveau Testament. On y trouvera de nombreuses catégories syntaxiques, dont certaines n'ont jamais fait l'objet d'une publication en français.
    Cette syntaxe pour l'exégèse du Nouveau Testament est la grammaire du grec néotestamentaire la plus complète aujourd'hui disponible. Elle fournit à ceux qui étudient le texte biblique les éléments nécessaires à une exégèse qui cherche à être le plus fidèle possible à ce que dit le texte.
    Ce volume comprend en outre plusieurs index, outils indispensables pour ce type d'ouvrage : un pour les sujets, un pour les mots grecs et un pour les références bibliques.

  • En même temps qu'un corps de doctrine, le christianisme a introduit un ensemble de notions, de termes et de concepts qui se révèlent indispensables à sa compréhension, bien qu'ils soient souvent peu connus. Le christianisme est donc tout autant un langage qu'une religion.
    Quels sont les termes-clés de ce langage, qui permettent d'éclairer une pensée fondatrice pour la civilisation occidentale ? Cet ouvrage, véritable abécédaire de la spiritualité et de l'histoire chrétiennes, en fournit le glossaire précis et exhaustif, et l'un des meilleurs guides.

  • Voici un petit dictionnaire alphabétique de termes commentés dans l'Évangile tel qu'il m´a été révélé de Maria Valtorta.
    Cet index représente un véritable trésor pour renforcer la compréhension et aider à la méditation de nombreux points particuliers.
    La liste non exhaustive reste très facile d'utilisation grâce à sa présentation par ordre alphabétique.
    Un ouvrage de référence à avoir absolument sous la main pour élargir ses ressources spirituelles et ré-pondre aux principales questions.

  • « Le cinquième Evangile ».
    Jésus a parcouru la Terre Sainte en tous sens, y annonçant sa Bonne Nouvelle. Lorsqu'au 19e siècle E. Renan visita la Galilée, il fut profondément frappé par « la merveilleuse harmonie de l'idéal évangélique avec le paysage qui lui servit de cadre ». Il ajouta même : « J'eus devant les yeux un cinquième Évangile ».
    En parcourant ce dictionnaire de géographie, établi à partir des données contenues dans l'oeuvre de Maria Valtorta, on constate effectivement que chaque colline, chaque cours d'eau, chaque voie romaine, chaque sentier, chaque agglomération, chaque monument nous parle du Sauveur, Et que dire de la géographie humaine ? L'oeuvre de Maria Valtorta comporte une mine d'informations sur les Esséniens, les Zélotes, les Sadducéens, les Hérodiens, les Pharisiens, le peuple juif, sans oublier les Gaulois, les Grecs, les Germains, les Romains, et même les galériens, etc, La mystique italienne nous révèle les lieux que Jésus évangélisa voici 2000 ans. Et elle nous instruit sur les habitudes et les croyances des peuples que Jésus rencontra, et sur les difficultés de sa mission de Rédempteur, Pas question ici d'un cinquième évangile : Maria Valtorta nous immerge au coeur de l'Évangile.
    Jean-François Lavère a montré dans plusieurs de ses livres, avec méticulosité et précision, que tout ce qu'on peut vérifier dans l'oeuvre de Maria Valtorta est parfaitement exact. Après les divers aspects scientifiques de l'Enigme Valtorta tome 1, les aspects exégétiques ou bibliques du tome 2, après sa collaboration au Dictionnaire des personnages pour l'historicité, voici le Dictionnaire géographique, qui illustre la maîtrise souveraine de Maria Valtorta également dans ce domaine, Après la lecture de ce dictionnaire, il sera difficile de rejeter l'oeuvre de Maria Valtorta d'un simple haussement d'épaule.
    (Pierre Lefèvre).

  • Ce livre est une quête.
    Il nous fait participer à une recherche.
    Tenter de comprendre ce qui nous habite, et même nous fait vivre, nous les êtres humains.
    Comment comprendre cette conscience en nous d'un manque ? Cet appel à dé- passer nos limites ? À tant désirer aller vers un au-delà de nous-même ?
    Plus encore : comment comprendre la véri- table teneur de cet étrange appel qui nous habite ? En comprendre la teneur au-delà de ses manifestations en nous.
    Mais aussi comment en justifier l'existence en nous? Car cet appel semble nous mettre à une telle distance de notre statut biolo- gique d'être de matière...
    Ces interrogations conduisent Jacqueline Barthes à s'engager dans un véritable périple.
    Périple qui débute par le constat d'un être humain émergeant de l'évolution. un être doté d'une conscience réfléchie qui le diffé- rentie des autres vivants, et le conduit à l'évi- dence d'appartenir à un même ensemble.
    Dans une unité due au partage des mêmes caractéristiques d' « humanité ». une unité qui le distancie du reste du monde. Cepen- dant une unité qui, depuis toujours, se re- garde comme en deux modes : homme et femme. Deux modes soumis à un attrait évi- dent entre eux. un attrait qui veut et tente de devenir pleinement Amour. un Amour au si puissant pouvoir en l'être humain !
    C'est alors que Jacqueline Barthes va s'arrêter sur l'étonnante phrase de Pierre Teilhard de Chardin : « C'est un Amour qui construit physiquement l'Univers ».
    Pour questionner ensuite de façon critique ce point de vue. mais voir des approches di- verses le conforter.
    Voir alors s'imposer le fait que l'homme est fondamentalement référé à l'Amour.
    L'Amour est sa première nécessité. Sa plus grande nécessité. Au-delà même de la nourriture ou de l'air à respirer. C'est l'Amour qui le fait vivre.

  • Où va François ? Quelle vision l'habite ?
    Quel but l'anime ? Que pense-t-il ?
    Premier pape qui répond en direct aux journalistes, téléphone aux fidèles de manière impromptue et twitte au quotidien, François a révolutionné la communication vaticane. Mais derrière les propos libres et les formules choc, se tient un message crucial au service de la Parole et de l'humanité. De l'écologie aux périphéries, en passant par la sexualité, les réfugiés et aussi par la prière ou la communion, ce lexique rassemble 52 notions clés pour décrypter la théologie du pape et les premières années d'un pontificat dont on n'a pas fini de parler.
    Choix des mots et morceaux choisis sont ici analysés et commentés par de grandes figures qui sont aussi des proches du pape. Dont, entre autres, Timothy Radcliffe, le cardinal Joseph Tobin, John Chryssavgis, le cardinal Óscar Rodríguez Maradiaga, le cardinal Luis Antonio Tagle, le cardinal Donald Wuerl, soeur Simone Campbell, Andrea Tornielli, Mgr Dario Edoardo Viganò ou James Martin.
    Pour la première fois, voici enfin dévoilée, la pensée-François.

  • Le but de ce Dictionnaire - le premier sur ce thème toutes langues confondues - est de contribuer à mieux faire connaître ce vaste mouvement initié par la théologie de la libération née en Amérique latine en réponse à la pauvreté massive. Le sujet se prête bien à une approche historique. En effet, cette théologie apparaît à un moment clé de l'histoire du XXe siècle, et elle a toujours voulu agir sur l'histoire des peuples.

    117 auteurs appartenant à 28 nationalités différentes ont contribué à cet ouvrage. On dénombre 280 entrées : 12 concernent des thèmes phares, 25 des pays (surtout latino-américains, nord-américains, européens, mais aussi africains et asiatiques), 178 des personnes (théologiens et acteurs) et 65 des institutions et des revues. À la suite, est proposé un large panorama historique de la théologie de la libération, des origines à nos jours.

    Ce Dictionnaire est destiné à ceux qui sont passionnés par l'histoire et la théologie, à ceux qui s'intéressent à l'histoire des idées ainsi qu'à l'histoire des femmes et des hommes qui s'y sont engagés - parfois au péril de leur vie. Ils disposent ici d'un instrument pratique pour accéder aux éléments essentiels de la théologie de la libération, mouvement plus que jamais vivant.

  • Introduction à la légitimité : L479 Nouv.

    EXCELLENTE LECTURE POUR TOUS CEUX QUI VEULENT REFLECHIR SUR LA ROYAUTE.LE VRAI BIEN COMMUN SE TROUVE DANS CET OUVRAGE.Les régimes légitimes reconnaissent de façon institutionnelle la transcendance de la loi naturelle, et produisent des lois positives qui lui sont conformes.Les régimes tyranniques produisent des lois qui violent tel ou tel aspect de la loi naturelle.Les régimes de la modernité nient l´existence de la loi naturelle et prônent l´autonomie de l´homme envers toute loi dont il n´est pas l´auteur.
    Ces régimes, ainsi fondés sur l´immanence, ont pour religion les idéologies libérales, nationaliste ou socialiste. Dans leurs formes ultimes, ils conduisent à des monstres absolument inédits dans l´histoire de l´humanité : les totalitarismes.

  • Le Dictionnaire du monde religieux consacré à la Franche-Comté est le douzième d'une série voulue par Yves-Marie Hilaire et Jean-Marie Mayeur. Il porte sur une région clairement identifiée, la Franche-Comté, qui correspond administrativement aux quatre départements du Jura, du Doubs, de la Haute-Saône et du Territoire de Belfort, soit, pour les catholiques, aux actuels diocèses de Besançon, de Saint-Claude et de Belfort-Montbéliard.
    Cet ouvrage s'applique à rassembler les connaissances disponibles sur l'histoire religieuse de la région aux XIXe et XXe siècles grâce à une approche biographique, le plus souvent par des notices individuelles, également par le biais de notices familiales. Le but en est d'offrir un instrument de travail collectant une information fiable et large, mais aussi, à travers des parcours multiples, d'exprimer la singularité d'un territoire frontalier. Loin d'une approche cléricale ou institutionnelle, cette oeuvre collective réunissant 64 spécialistes témoigne d'une conception ouverte de l'approche du religieux, indispensable pour comprendre l'histoire sociale, politique et culturelle du monde contemporain.
    Le présent volume offre 807 entrées nominales, soit 759 notices individuelles ou familiales et 48 renvois à d'autres dictionnaires de la collection, ce qui représente 851 personnes. Il s'agit de Franc-Comtois actifs dans leur région, ou qui se sont illustrés au loin, ou de personnalités étrangères à la région qui en ont marqué l'histoire. Les catholiques dominent dans cette terre de chrétienté avec 479 notices concernant le clergé et les diverses formes de vie religieuse, et 252 les laïcs. Les protestants représentent une part importante (77 notices), avec le choix de présenter la diversité des dénominations réformées. Huit notices abordent la religion juive, sept des courants religieux divers (occultisme, spirites, ...). L'orthodoxie et l'islam sont présents à travers deux notices. Enfin, 25 notices illustrent la vigueur de l'anticléricalisme comtois.
    Ouvrant cet ensemble biographique, une introduction fournit la première synthèse d'histoire religieuse régionale contemporaine destinée à dessiner les lignes de force des religions en Franche-Comté, enrichie d'une bibliographie aussi complète que précise.

    Ont participé à cet ouvrage : Claire Bailly Alemu, Yvette Baradel, Noël Barbe, Bénédicte Baudoin, Roger Bergeret, Élisabeth Berlioz, Sarah Billaut, Xavier Bonifac, Pascale Bonnet?, David Bourgeois, Claude-Isabelle Brelot, Bernard Cabiron, Héloïse Cabiron, Jean Cachot, Yves Calais, Tangi Cavalin, Nicolas Champ, Thierry Choffat, Gérard Cholvy, Corine Defrance, Jean-Christophe Demard, Didier Desnouvaux, Jean Divo, Laurent Ducerf, Bernard Ducret, Martin Dumont, Marie Fey, Frédéric Fournot, Frédéric Garan, Rémy Gaudillier, Bernard Giroux, Jean-Claude Grandhay, Camille Grandmaison, Frédéric Gugelot, Liliane Hamelin, Michael Hoffmann, Mathieu Kalyntschuk, Claude Langlois, Jean-Louis Langrognet, André Larger, Corinne Marchal, Vincent Mercier, Georges Mesnier, Sylvain Milbach, Richard Moreau (†), Daniel Moulinet, Bernard Olivier, Vincent Petit-Joseph, Pinard ?Janine Ponty?, Jacques Prévotat, Marie-Thérèse Rilliot, Max Roche, Véronique Rossi-Blanchet, Armand Rouméas, Georges Schouler, Françoise Soulier-François, Jean Thiébaud (†), Florent Tissot, Manuel Tramaux, Dominique Varry, Cécile Vast, Jean Vavasseur-Desperriers, Michel Vernus, Nathalie Viet-Depaule, Colette Vuillermoz, Michaël Zito.

  • "Si aucun mot ne peut vraiment définir Dieu, est-il raisonnable de lui consacrer un dictionnaire ? Non. Cela exige une bonne dose d'humilité et d'inconscience, tant ce projet donne le vertige. Mais le défi vaut la peine d'être relevé, avec l'aide de Dieu, bien sûr. Si les champignons, les fromages, les villes, les vins, les religions, les destinations touristiques, les citations, les noms propres, les symboles, les films, et quoi d'autre encore, ont tous leurs dictionnaires, Dieu peut bien avoir le sien... c'est-à-dire le mien, qui sera donc très personnel." Attentif au bonheur que suscite l'Autre dans sa vie et dans celle des personnes qu'il rencontre, Jacques Gauthier nous partage avec ferveur un univers de mots, de sens et de vie. Loin d'être un recueil de définitions, ce petit dictionnaire contient plus de six cents entrées pour alimenter la recherche, l'émerveillement et la joie. Autant de porte qui s'ouvrent sur le mystère et l'intériorité.

  • La spiritualité chrétienne, appelée aussi « vie spirituelle », est l'art de vivre l'Évangile au quotidien à la suite du Christ dans l'Esprit. Les maîtres chrétiens, hommes et femmes, sont pour la plupart des saints et des réformateurs qui vivent ce qu'ils écrivent. Cet ouvrage présente une courte biographie de quelques-uns des plus grands maîtres et de leurs disciples dont : * Augustin d'Hippone * Benoît de Nursie * Hildegarde de Bingen * Bernard de Clairvaux * François d'Assise * Dominique de Guzman * Ignace de Loyola * Thérèse d'Avila et Jean de la Croix * François de Sales * Thérèse de Lisieux * Charles de Foucauld * Les maîtres spirituels au XXe siècle * Des maîtres de la foi orthodoxe

empty