Artege

  • Le passeur de dieu Nouv.

    Xavier, trente-deux ans, journaliste à Paris, ne supporte plus la vie qu'il mène. Usé par son rythme trépidant, lassé des amours éphémères, déçu par la médiocrité des liens, vidé de tout élan et ne sachant plus où trouver de la force pour éclairer sa vie, il décide de passer quelques jours dans un ermitage auprès d'un vieux moine, haut en couleur, à la stature spirituelle et humaine hors du commun.
    Un voyage initiatique aussi dense qu'imprévisible, ponctué de dialogues revigorants, riche de sagesse et de bon sens, plein d'émotion et parfois d'humour où la source du christianisme jaillit comme une leçon de vie.

  • Être prêt, et pour cela vivre pleinement et sans attendre notre vie, telle qu'elle nous est donnée. L'abbé Grosjean nous propose dix repères pour éclairer et accompagner cette aventure rude et magnifique qu'est notre vocation d'homme, de femme, de chrétien ; dix méditations qui, tour à tour, nous donneront lumière, force, consolation et confiance.
    Avec ce livre spirituel concret, simple et incarné, l'abbé Grosjean nous encourage et nous partage les fruits de son ministère, de ses rencontres et de son expérience. Il s'adresse ici à toutes les générations et à tous les états de vie pour nous conforter avec son ton franc et son enthousiasme habituels : oui, nous sommes faits pour la joie, la Joie vraie.

  • Une fois encore, saint François d'Assise inspirele pape François. À la suite du saint et dans la lignede l'enseignement social des papes du XXe siècle, leSaint-Père appelle à un grand mouvement de fraternitéuniverselle alors que la crise de la Covid-19 risque plus que jamais de laisser pour compte des pans entiersde la population mondiale déjà meurtrie par unemondialisation inégalitaire.Pour le pape, seul un mouvement d'ensembleen faveur de la dignité de chaque personne pourra permettre un développement humain intégral. Le progrèstechnique et la croissance économique ne suffiront pasà assurer le bonheur des hommes.Tous frères, c'est ensemble que nous avons à pèlerinersur cette terre.

  • Pourquoi Seigneur ? Dans les épreuves, la question hante le croyant. La réponse est bien souvent le silence de Dieu. Cela signifie-t-il pour autant son absence ? Ce livre est un témoignage, le chemin parcouru par un prêtre qui n'a pas toutes les réponses, mais qui est habité par l'Espérance. La parole de Dieu, les maîtres spirituels, les grands auteurs de notre littérature l'accompagnent. Mgr Chauvet chemine au pas du lecteur pour entrer dans l'attitude juste et spirituelle qui transforme l'épreuve. Au-delà des réponses rationnelles, il trace une voie pour que tout homme puisse retrouver la paix intérieure sans se laisser anéantir par la révolte. Saurons-nous entendre la parole de Dieu dans le silence intérieur d'un coeur qui écoute ?
    />

  • La médecine actuelle, certes très efficace, provoque de nombreux effets indésirables tant sur notre organisme que sur l'environnement : immunité dégradée, effets secondaires nocifs de trop de médicaments, errements de la tentation transhumaniste, coût économique exorbitant...
    La médecine ne doit pas être la grande oubliée de l'écologie, du moins d'une écologie intégrale, respectueuse de la nature comme des personnes, dans la continuité de l'encyclique Laudato si' du pape François.
    Prendre soin de soi, ce n'est pas seulement se soigner, c'est être artisan de sa santé sans attendre d'être malade pour s'en occuper.
    Pour ce faire, le docteur Theillier examine les médecines traditionnelles du monde entier comme les principales thérapies alternatives (phytothérapie, acupuncture, homéopathie, compléments alimentaires...). Loin d'une vision radicale qui exclurait la médecine classique, il ouvre des voies pour s'appuyer, avec prudence et discernement, sur ces thérapeutiques.
    Il partage ici la réflexion et l'expérience de toute une vie de médecin pour nous proposer les moyens de la santé intégrale.

  • Traitée de fraudeuse, accusée de mensonge et incriminée de plagiat et de dissimulation, l'attaque est violente et le procès uniquement à charge. Même si la vénérable Marthe n'a pas besoin d'être défendue là où elle est, dans la Lumière, Pierre Vignon, prêtre de la Drôme, prend la plume pour examiner ces allégations brutales.
    S'appuyant sur l'importante documentation qu'il a rassemblée depuis quarante ans, sur sa formation en théologie mystique, comme sur des faits et des témoignages dont beaucoup inconnus du public, il répond à ceux qui nient la réalité de son expérience spirituelle. Si toutes les questions posées par la vie et la personne de Marthe Robin n'ont pas encore de solution définitive et laissent la place aux travaux sérieux de futurs chercheurs, on en sait assez pour affirmer qu'elle est une authentique mystique catholique.
    Au-delà des attaques théoriques, la vénérable se révèle vulnérable, une femme fragile et pudique comme une violette des coteaux de la Galaure. Son immense rayonnement lui vient de ce qu'elle a trouvé l'Amour, celui de son Dieu et des autres, au profond de sa vie de souffrance.

  • À moins d'être naïf ou aveugle, il convient de reconnaître que la cote d'amour de l'Église en France comme en de nombreux pays d'Europe est au plus bas. Discréditée par une façon d'être et de penser jugée moralisante et décalée, par les scandales qui la secouent, le tout attisé par les médias, elle n'a pas d'autre solution que de se reprendre. L'heure n'est-elle pas venue pour les chrétiens de se réapproprier l'Évangile et de faire rayonner la présence du Christ pour que nos contemporains le redécouvrent ?
    Ce livre est un manifeste qui revisite sans concession la vocation et la responsabilité de chaque chrétien, du pape jusqu'au plus simple des baptisés.
    Le Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine propose treize commandements à mettre en oeuvre de toute urgence pour que la réponse à l'interrogation du Christ : « Mais le Fils de l'homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? » penche du bon côté. À chacun de mesurer ses idées et sa vie au soleil de ces treize appels qui veulent porter bonheur à l'Église !

  • Pour mon banquier, mon curé, mon médecin, le sans-abri du quartier, cette dame qui me double dans la file d'attente, mon enfant qui fait la tête, pour mon ami malade, pour tenir mes engagements, ne pas jalouser mon voisin, face à une injustice flagrante, quand je n'arrive pas à dormir... dans les mille situations du quotidien, nous avons besoin d'une inspiration divine, un coup de pouce du ciel, une grâce toute spéciale pour bien faire et aimer de la manière la plus juste.
    C'est pour toutes ces situations et bien d'autres que le père Amar a composé ces courtes et salutaires prières. Un ouvrage à emporter partout et à consulter sans modération !

  • Le pape François publie la lettre apostolique Patris corde le 8 décembre 2020.
    Il ouvre ainsi une « année saint Joseph », qui s'achèvera donc le 8 décembre 2021.
    En effet le 8 décembre 1870, voici 150 ans, le pape Pie IX a nommé saint Joseph « patron de l'Église universelle ».
    Nul mieux que lui ne peut nous apprendre à fréquenter Marie et Jésus, à les aimer, à les servir aussi par toute notre vie, dans nos tâches de la vie quotidienne vécues par amour de Dieu.
    Cette année saint Joseph peut nous servir d'apprentissage et nous aider à nous familiariser avec le saint patriarche.
    Commentaire de Mgr Dominique le Tourneau Suivi des textes des papes sur saint Joseph et des plus belles prières à saint Joseph.

  • Résister au mensonge : vivre en chrétiens dissidents Nouv.

    Après son brillant essai sur le « pari bénédictin », Rod Dreher développe une réflexion aussi puissante que féconde autour du soft totalitarisme occidental. Pas d'interdiction officielle d'opinion, pas de déploiement d'un État policier, mais l'émergence insidieuse d'une tyrannie douce qui, sous l'égide d'un credo progressiste, annihile tout esprit critique et paralyse jusqu'au plus indépendant des libres penseurs. Qu'est-ce que le soft totalitarisme ? Comment l'homme moderne en vient-il à renoncer à sa liberté d'expression et aux lumières du bon sens ? Pourquoi l'Occident est-il gagné par le novlangue et la réécriture de l'histoire ?
    C'est en s'appuyant sur les précieux témoignages d'anciens dissidents des régimes communistes que le penseur américain répond aux interrogations de notre époque. Incisif et lucide, il place le chrétien devant le vertige des temps d'aujourd'hui et de demain et l'appelle à la foi profonde, à la résistance familiale, à la soif de la vérité, seules à même de fissurer les fantasmes d'une époque qui nous infantilise et nous noie dans les paradis artificiels.
    Aiguillé par l'exigence de vérité, cet essai magistral nous donne les moyens de résister au mensonge qui ronge et liquéfie l'âme.

  • Pour aborder la question de la mort, nous pouvons compter sur le talent de Joël Pralong, à savoir une belle combinaison de spirituel et psychologique.

    La pire épidémie est celle de la peur. À cause d'elle, nous fuyons la vie sans éviter la mort. La foi devrait pourtant nous en prémunir. Est-ce aussi simple ? Comment démêler, dans nos complexités, le psychologique du spirituel ?

    Dans le brouillard, saurons-nous retrouver un chemin de liberté ? Comme pour les Apôtres, claquemurés dans le Cénacle et l'armure qu'ils se sont forgée en leur âme, seul l'Esprit peut nous guider pour réorienter nos vies. De quelle manière le vivre aujourd'hui ?

    Avec clarté et de manière concrète, le père Joël Pralong nous permet de prendre conscience des mécanismes qui nous empêchent d'avancer. Et nous propose les moyens de nourrir la paix de l'esprit et du coeur.

  • L'espérance est au coeur de l'enseignement du pape François. Ses prédications développent en effet avec force et sous une lumière singulière et puissante cette vertu théologale.
    Bien singulière car, dans un contexte d'inquiétude généralisée, l'ensemble de ces enseignements prend un relief tout particulier et profondément signifiant pour tous ceux qui vivent dans l'angoisse du monde qui vient.
    Ces textes imprégnés d'espérance ne peuvent que nous aider à surmonter les épreuves et nous inscrire nous aussi dans un chemin de pleine confiance en Dieu à travers le regard aigu et bienveillant du pape François.
    Au gré du livre, laissons-nous donc habiter par l'espérance. Qu'elle guide nos pas dans la charité et dans la certitude d'être aussi accompagnés des saints de tous les temps, quelle que soit l'adversité qui nous entoure.

  • Le premier et le dernier mot des Évangiles, c'est une annonce de Joie.
    Le premier et le dernier mot de l'existence, c'est aussi une annonce de Joie.
    « Nous n'avons pas d'autre devoir que la Joie ». Ce propos de Paul Claudel est celui d'un converti dont le caractère eut été bien noir s'il n'avait pas rencontré le Dieu de la Joie.
    Après quatre-vingt-dix années sur cette petite planète, après avoir passé le plus clair de mon temps à entendre les joies et les angoisses de mes semblables, je suis de plus en plus convaincu que le terme de tout sera une joie qui dépasse nos rêves les plus insensés. Dieu est joie parce que Dieu est amour.

  • Irons-nous tous au paradis, comme le dit la chanson ? Il semble qu'aujourd'hui un grand nombre de gens en sont convaincus, en particulier parmi les baptisés. « L'enfer n'existe pas, ou s'il existe, il est vide », entendons-nous dire. Et pourtant, si on prend la peine de lire les Évangiles, on découvre avec étonnement que ce n'est pas le message de Jésus, qu'il ne dit rien de tel, à aucun moment. Que nous apprend-il vraiment ? Quelle est la foi de l'Église sur le sujet ? Que sait-on exactement de la vie éternelle, de ce qui s'y passe, et de qui va où ?
    Une fois qu'on en sait plus sur la théorie, il faut passer à la pratique. Comment réussir notre vie, et donc notre éternité, dès ici-bas ? Là encore, des pistes sont mises à notre disposition, toujours dans le respect de notre libre arbitre.
    Pour avoir les idées claires et connaître l'itinéraire, le père Fabrice Chatelain répond à toutes les questions sur cet au-delà qui commence et se prépare maintenant.

  • Les Apophtegmes des Pères du désert sont un ensemble d'anecdotes et de paroles, attribués aux ermites et aux moines qui peuplèrent les déserts égyptiens au ive siècle.
    Ces récits illustrant la vie spirituelle de ces moines constituent un grand classique de la littérature chrétienne. Ils ont nourri la vie spirituelle de générations entières durant des siècles. Pour la première fois, ces récits très riches de sagesse sont mis en image pour les rendre plus accessibles à chacun. L'humour de ces planches épouse l'esprit piquant de ces paroles des pères qui mettent le doigt sur les turpitudes de l'âme humaine.
    Une magnifique spiritualité que chacun peut ainsi découvrir, rendue accessible à tous par la magie du dessin.

  • Un ouvrage qui invite le lecteur à se plonger dans la fulgurance de la pensée de Chesterton, jour après jour, extrait après extrait, pour mieux appréhender notre monde si plein d' « idées chrétiennes devenues folles ».

    Nul autre n'a son pareil pour sonder l'âme humaine, ses ressorts et ses méandres. Nul autre ne sait aussi bien mettre le doigt sur les petites faiblesses et en même temps la grandeur de l'âme humaine. Une année avec Chesterton, c'est l'assurance de découvrir le monde avec un regard profondément humain et chrétien et une acuité rarement égalée.

  • Sainte patience, priez pour nous... ! Devant la difficulté, à laquelle personne n'échappe, à mettre cette vertu en pratique, comment progresser ? Un peu de patience... commençons d'abord par analyser les mécanismes psychologiques et spirituels expliquant le pourquoi de toutes nos impatiences. Prenons ensuite le temps de découvrir et contempler dans l'Evangile la sainte patience de Dieu. Nous pourrons alors mettre en oeuvre tous les exercices clés proposés dans cet ouvrage qui nous permettent de sortir des impasses de l'impatience.
    Notre croissance spirituelle et notre vie quotidienne n'en seront que plus heureuses et pacifiées. Prêtre du diocèse de Gap et d'Embrun (Hautes-Alpes), le père Ludovic Frère est licencié en théologie biblique. Recteur du sanctuaire Notre-Dame du Laus depuis 2010, il est déjà l'auteur de plusieurs ouvrages sur de grandes questions de vie et de spiritualité.

  • Petite vie de sainte Rita

    André Bonet

    • Artege
    • 17 Février 2021

    Sainte Rita (1381-1457) est canonisée le 24 mai 1900 par le pape Léon XIII. Pourquoi Rita est-elle une sainte ? Non pas tant en raison des prodiges que la dévotion populaire attribue à l'efficacité de son intercession auprès du Dieu tout-puissant, qu'en raison de l'extraordinaire « normalité » de son existence, d'abord comme épouse et mère, puis comme veuve et enfin comme religieuse augustine. En France, à partir des années trente, le culte de sainte Rita prend racine. On relève un peu partout des traces de dévotion dans l'Hexagone, mais aussi en Italie, en Espagne, au Liban, en Slovaquie, au Portugal, en Autriche, en Belgique, en Afrique, au Brésil, et en Argentine.
    En plus de retracer la vie extraordinaire de l'Italienne de Cascia, ce livre témoigne de l'action concrète et efficace aujourd'hui de celle que la voix populaire désigne volontiers comme « la sainte de l'impossible ».

  • Écrite à la suite du concile Vatican II, période où l'Église éclairait son rapport au monde moderne, cette série de catéchèses de Mgr Karol Wojtyla a comme fil conducteur le discours de saint Paul devant l'Aréopage (Actes 17). On y découvre en germe les thèmes révélateurs de la pensée du futur pape Jean-Paul II : la dignité de l'homme appelé à rechercher la Vérité et le Bien, la Rédemption, la prière, l'évangélisation... Tombés dans l'oubli durant des décennies et redécouverts en 2018, ces textes inédits en français sont plus que jamais d'actualité. Comme saint Paul s'adressant à un auditoire indifférent, l'Église doit elle aussi retrouver comment parler à un monde qui désormais l'ignore. Tel était déjà le défi de Karol Wojtyla.
    Pour son ancien secrétaire, Mgr Stanislas Dziwisz : « Ces textes reflètent le regard incomparable que le Pape portait sur le monde. »

  • Parmi les prières chrétiennes les plus connues, qui circulent de main en main et même jusque sur Internet, figure la Prière d'abandon de Charles de Foucauld, l'ermite du désert béatifié par jean-Paul Il. Fidèle à la spiritualité de Frère Charles, Mgr Boulanger propose une méditation commentée de ce grand texte. Tout en renvoyant à l'expérience d'abandon psychologique vécu par Foucauld dans son enfance, par la perte de ses parents, cette prière invite davantage à un mouvement de confiance, de don de soi dans la suite du Christ. Proche aussi de l'esprit de Thérèse de l'Enfant-Jésus, cette démarche invite à s'abandonner, jour après jour entre les mains de celui qui fait naître à sa vie. Car Dieu veut notre bonheur et entend bien nous aider à dépasser les deuils et arrachements qui font le tragique de nos existences.

  • Antoine de Padoue, né à Lisbonne à la fin du XIIe siècle, formé chez les chanoines réguliers de Coïmbra, est entré dans l'ordre franciscain en 1220.
    Missionnaire au Maroc, prédicateur et fondateur d'écoles de théologie en Italie et en France, il meurt à Padoue le 13 juin 1231, à l'âge de trente-six ans.
    Un culte populaire qui le considère comme un puissant intercesseur, thaumaturge et ami des pauvres, dans les joies et les adversités de la vie quotidienne, a souvent occulté son histoire, sa figure intellectuelle et sa spiritualité.
    Franciscain conventuel, Valentin Strappazzon nous restitue l'image attachante de ce saint si apprécié de tous.

  • Le 1er décembre 1916, Charles de Foucauld est assassiné à Tamanrasset par un groupe d'islamistes venus de Lybie. Comme tous les hommes de communion, il est mort, victime de la violence. Mais sa mort parle plus que toute sa vie. Non loin de son corps recroquevillé comme un foetus, se trouvent à même le sable l'Hostie que Frère Charles a tant contemplée et l'Évangile qu'il a tant médité. Son Maître et Seigneur, Jésus de Nazareth, l'a rejoint dans son ultime anéantissement. Mgr Boulanger relit la vie de Frère Charles à la lumière de cet événement. Quelle figure spirituelle plus moderne et plus attachante que celle de Charles de Foucauld, victime de tant de caricatures ? Par sa pauvreté, sa douceur, son désir de paix et de fraternité, son acceptation de la souffrance et de la persécution, il est devenu l'homme des Béatitudes, le Frère universel.

  • Quand le pape François s'adresse à ses frères prêtres, c'est avec force et simplicité qu'il les exhorte, les soutient et les guide dans leur mission. Cet ouvrage propose les plus beaux textes issus de ses rencontres dans le monde entier, depuis le début de son pontificat. Ces paroles renouvelleront notre espérance et soutiendront les prêtres dans la fidélité à la grâce initiale de leur sacerdoce, car "c'est de cette étincelle que l'on peut allumer le feu pour aujourd'hui" .
    "Comme frère aîné et comme père, je désire moi aussi être proche, en premier lieu pour vous remercier au nom du saint Peuple fidèle de Dieu de tout ce qu'il reçoit de vous et, en retour, vous encourager à renouveler ces paroles que le Seigneur a prononcées avec tellement de tendresse le jour de notre ordination et qui constituent la source de notre joie : Je ne vous appelle plus serviteurs... je vous appelle mes amis.
    (Jn 15, 15)" Pape François Textes réunis par Cédric Chanot, diacre permanent du diocèse de Metz

  • Prier le Rosaire avec des thèmes spirituels variés, dans un format idéal pour prier toujours et partout !

empty