Saint-remi

  • "Pour obtenir le salut éternel et toutes les grâces que nous désirons de Dieu. oeuvre théologique et ascétique de grande utilité pour toute catégorie de personnes. DIVISÉE EN DEUX PARTIES: -Dans la première Partie on traite de la nécessité, de l'efficacité et des conditions de la prière. -Dans la deuxième Partie on démontre que la grâce de la prière est donnée à tous, et on y traitera du mode d'agir ordinaire de la grâce."

  • La médaille dite de saint Benoît est l'un des objets de piété les plus populaires du monde chrétien, presque au même titre que la médaille miraculeuse de la Rue du Bac. Elle est cependant beaucoup plus ancienne. Sa popularité date surtout du XIème siècle à la suite de la guérison miraculeuse d'un jeune homme appelé Brunon, qui se fit moine bénédictin et devint plus tard Pape sous le nom de Léon IX... Une foule d'autres bienfaits recueillis de toutes parts, et dus à cette médaille, amena le Siège Apostolique à se prononcer, ce qu'il fit en 1742 par un Bref important du Pape Benoît XIV, approuvant cette médaille et lui accordant de nombreuses indulgences.

  • Le mariage

    J.-M.-L Monsabre

    A la demande de nombreux fidèles et ecclésiastiques, le père Monsabré a rassemblé en un ouvrage ses conférences de carême de 1887 sur le mariage. Deux parties articulent cet exposé : La sainteté du mariage, l'amour pur et fidèle. En épilogue, l'auteur décrit le type de l'épouse et de la mère chrétienne. Tous les aspects du mariage sont abordés, appuyés sur la doctrine la plus pure et le zèle d'un missionnaire. Un excellent cadeau de mariage.

  • J'ai vu, il est vrai, une quantité innombrable de livres, grands et petits, qui traitent des gloires de Marie ; mais, considérant qu'ils sont ou fort rares ou trop volumineux, j'ai pris à tâche d'extraire de tous les auteurs que j'ai pu avoir en main, ce qu'il y a de plus exquis et de plus substantiel dans les sentiments des Pères et des théologiens. Mon désir a été que les personnes pieuses puissent avoir à peu de frais un livre d'un usage facile et propre à leur inspirer un ardent amour envers Marie.

  • "La porte s'ouvrit et Françoise regarda : elle vit un abîme si profond, si épouvantable, d'où s'échappaient des cris si affreux et des odeurs si insupportables, que depuis elle n'en pouvait parler sans que son sang se glaçât dans ses veines. L'enfer lui apparut divisé en trois régions, l'une supérieure, l'autre inférieure, l'autre intermédiaire. Les tourments étaient plus graves dans la région inférieure que dans les deux autres. Dans la région supérieure sont placés les Juifs qui, à leur opiniâtreté près, vécurent exempts de grands crimes ; ceux des chrétiens qui négligèrent la confession pendant la vie et en furent pri-vés à la mort."

  • Ce livre est un des meilleurs qui soient pour se préparer chrétiennement au mariage. Il convient donc à tous les fiancés. Il convient encore plus à ceux et celles qui n'ont pas encore fait leur choix et qui seront grandement éclairés et guidés par les conseils donnés dans ce livre pour trouver le conjoint qui leur convient. Enfin ce livre s'adresse aux parents qui ont à guider des jeunes et qui pourront ainsi anticiper sur les difficultés et les problèmes.

  • Depuis le 1er siècle jusqu'à nos jours, traduites des actes les plus anciens et des auteurs contemporains, complétées par un grand nombre de notes historiques. Tome I : Ier siècle du christianisme en France. Tome II : 2ème et 3ème siècle du christianisme en France. Tome III : 3ème et 4ème siècle du christianisme en France. Tome IV : 4ème et 5ème siècle du christianisme en France. Tome V : 5ème siècle du christianisme en France. Tome VI : 6ème siècle du christianisme en France. Tome VII : 6ème et 7ème siècle du christianisme en France. Tome VIII : 7ème siècle et supplément au 5ème siècle du christianisme en France. Tome IX : 8ème siècle, supplément au 6ème siècle et 9ème siècle du christianisme en France.

  • « LUTHER brûla en public la Summa Theologica, et toutes les oeuvres de SAINT THOMAS D'AQUIN, comme quelqu'un qui ne voulait pas qu'on sût que le treizième siècle fut un siècle de progrès social. La Renaissance, en revanche, fut une reculade voulue par quelques rares intellectuels, qui se vautraient parmi les vieilles idoles antiques. « Chez SAINT THOMAS, le philosophe - le philosophe de la PHILOSOPHIA PERENNIS -, est resté fidèle à son premier amour - à son coup de foudre : il a reconnu du prime coup d'oeil le caractère réel des choses : il a dissipé ensuite les doutes obsédants que suscite continuellement la nature de ces choses.

  • "Quant à la liberté de penser, il n'y a pas de doute qu'elle est "la loyale et virile affirmation du vrai"; en revanche, la libre-pensée est ignorance de l'esprit, déloyauté du coeur et faiblesse de la volonté.; elle est le droit de ne penser plus (p.136)...Nous affirmons que l'homme, par cela seul qu'il est doué d'intelligence et de volonté est fait pour la vérité, comme dit Bossuet : « l'homme est fait pour l'être, non pour le néant (72). » Au contraire, on est libre-penseur parce qu'on nie, parce qu'on ne voit pas la vérité ; cela parce que des passions insoumises obscurcissent l'atmosphère de l'intelligence ; et si nos passions sont insoumises c'est parce que nous n'avons pas la volonté de renoncer aux imbéciles jouissances qu'elles nous offrent. » (pp. 207, sq.)

  • "Mgr de Ségur nous parle ici du grand passé de l'Europe chrétienne. "" Je dédie cet opuscule à toutes les personnes chrétiennes qui nourrissent de vagues préjugés Combien y a-t-il de gens qui sachent nettement ce que c'est qu'un Tiers-Ordre ? Ils oublient ou ils ignorent que le bon Père saint François a institué son troisième Ordre pour toutes les personnes pieuses, quelles qu'elles soient. « Quoi qu'il en soit, je ferai remarquer a priori qu'un chrétien ne peut, sans manquer de respect à l'Église, regarder d'un mauvais oeil une institution qu'elle approuve hautement. «Quarante Souverains-Pontifes et deux Conciles oecuméniques, centre trentre-quatre Empereurs et Rois ont tenu le même langage, louant, bénissant le Tiers- Ordre de saint François d'Assise. En un mot les Tiers-Ordre est à la sainte Eglise ce qu'est la Franc-Maçonnerie à l'ennemi impie et ténébreux de l'Europe chrétienne » (pp. 322. sq. passim.)"

  • "La célèbre encyclique « Quanta Cura » du pape Pie IX , reproduite ici en latin-français, suscita bien des réactions anticléricale dans la presse écrite de l'époque. En effet le Souverain Pontife y condamne la liberté religieuse, la laïcité de l'état et bien d'autres erreurs politiques si funestes à la société. Mgr de Ségur, apôtre zélé du Saint-Siège, s'empressa d'écrire un opuscule de réponses à toutes les objections mensongères de cette presse aux ordres de la franc-maçonnerie."

  • Parce que nous sommes enfermés sous la cloche à désinformation - notre horizon obligatoire et exclusif - la plupart de nos contemporains, à de rarissimes exceptions près, pensent que depuis la Révolution française l'unique forme de gouvernement qui se puisse accepter réside dans la démocratie ; que le suffrage universel constitue le seul outil politique qui nous mette à l'abri de la servitude et du totalitarisme. Rien ne peut plus arracher à ce rêve le citoyen ordinaire. Ne pas croire à la supériorité du régime des partis lui apparaît comme une hérésie, une profanation, pis encore, comme la sottise suprême et dangereuse. Et pourtant, si l'on quitte les voies balisées par la presse sous toutes ses formes ; si l'on remonte de quelques générations dans la littérature ; si l'on consulte surtout le magistère authentiquement catholique, force est bien de constater qu'il existe une autre version des faits, une autre analyse des situations et événements, une autre optique qui font apparaître sous un jour, non seulement différent, mais radicalement opposé, le paysage politique et l'appréciation des fins et des moyens. Joseph de Maistre, témoin des premières révolutions mondiales, nous peint le monde comme il pourrait ou pourra redevenir le nôtre ; sans despotes ni moutons. A. Saugera

  • Saint Vincent de Paul

    J. Calvet

    Voici une hagiographie d'un intérêt durable et de bonne tenue littéraire, par un auteur qualifié par sa formation théologique, historique et critique.

  • """Monseigneur, je viens de terminer la lecture de votre beau livre sur le Souverain Pontife, et j'ai besoin de vous exprimer toute la satisfaction dont il a rempli mon âme. J'ai vu, sur la même matière, des ouvrages en plusieurs volumes in-4° où j'ai trouvé infiniment moins de choses avec dix ou vingt fois plus de paroles. Mais Dieu vous a accordé la grâce de la doctrine, de la concision, de la clarté et de la suavité du langage : je l'en ai souvent béni en vous lisant ; et je ne vous le dis que parce que je suis bien assuré que vous rapportez tout à sa plus grande gloire."" CLÈM. CARD. VILLECOURT"

  • "Cher lecteur, avez-vous suivi avec ferveur les exercice d'une mission ou d'une retraiteoe Si vous l'avez fait, nous sommes sûr que, pendant ces jours bénis, vous n'avez guère offensé Dieu. Vous sentiez même que, continuer à vivre de la sorte, ce serait pour votre âme LE SALUT ASSURE."

  • La chaine d'or

    Thomas D'Aquin

    "Explication suivie des quatre Evangiles par le docteur angélique Saint Thomas d'Aquin composée des interprètes grecs et latins, et surtout des ss. Pères, admirablement coordonnés et enchaînés, de manière à ne former qu'un seul texte suivi et appelé à juste titre la Chaîne d'Or. Edition où le texte corrigé par le P. Nicolaï a été revu avec le plus grand soin sur les textes originaux grecs et latins. Traduction nouvelle par M. l'abbé J.M. Peronne Chanoine titulaire de l'Eglise de Soissons, ancien professeur d'Ecriture sainte et d'éloquence sacrée."

  • "A notre époque, les ennemis de la foi grandissent chaque jour en nombre et en puissance, et ils s'en vont propageant l'erreur par tous les moyens Nous demandons à Dieu que, de même, les âmes de bonne volonté surgissent très nombreuses pour aider avec un grand zèle les pasteurs, les maîtres et les parents chrétiens dans l'enseignement, aussi nécessaire que noble et fécond, du catéchisme."

  • "Après avoir soumis à l'Episcopat et au Saint-Siège deux thèses sur la béatification de Louis XVI et les épreuves de son martyre en haine de la foi, je me propose de les résumer. Et pour cela de faire ici une sorte de Fioretti ou autrement dit un recueil de fleurs éparses dans l'histoire au sujet du Roi chrétien et du royal martyr, sur le terrain seul de la saine tradition et de la vérité. Ce travail sera dès lors un complément de enseignements, de preuves, de documents inédits qui aideront la Sacrée Congrégation romaine à achever son étude sur Louis XVI et à le juger béatifiable."

  • "Rien, dans notre siècle, ne rencontre autant d'hostilité, ne provoque autant la raillerie, que le surnaturel ; aussi rien de plus commun que l'impiété. Décider cependant que le surnaturel est absurde, c'est, saper la religion, c'est détruire sa base et en faire une invention purement humaine. Ainsi les gens religieux, qui tiennent peu de compte des miracles, ont moins de logique que les impies. Cet ouvrage constitue un des plus importants traité de démonologie."

  • Sur cette question capitale à l'heure actuelle, Mgr de Ségur avec l'appui et l'approbation de sa sainteté le Pape Pie IX, dissipe toutes les erreurs et ignorances sur cet article de la Foi Catholique.

  • "Traduction rythmique d'après l'original de Thomas A Kempis avec Homélie après chaque chapitre par l'abbé d'Albin de Cigala. On a fait remarquer, avec peine, que l'auteur de L'IMITATION DE JÉSUS-CHRIST ne parle pas une seule fois de la dévotion à la Vierge Marie, dans ce livre divin qui traite de tous les sujets de la mystique chrétienne. Était-ce oubli ou négligence ? Ni l'un ni l'autre. Thomas A Kempis (1430-1471), chanoine de Cologne et abbé du Mont-Ste-Agnès, dont l'église est dédiée à la Vierge, a écrit des chapitres entiers sur la dévotion à Marie, dans ses oeuvres diverses."

  • L'eau bénite

    Jean-Joseph Gaume

    Remarquable ouvrage, enrichi d'un bref de Pie IX, expliquant non seulement les effets surnaturels de l'eau bénite, mais aussi les sept sacramentaux fondamentaux. Les connaissez-vous ?

  • Cette brochure regroupe une notice biographique sur Jean Lombard, deux conférences inédites de Jean Lombard et une note explicative suite à des attaques contre Jean Lombard et son oeuvre par des personnes ignorantes.

empty