Traité sur l'intolérance

À propos

Après Le droit d'emmerder Dieu, éloge du droit au blasphème, Richard Malka revient sur l'origine profonde d'une guerre millénaire au sein de l'Islam : la controverse brûlante sur la nature du Coran.
Plus qu'une plaidoirie, ces pages mûries pendant des années questionnent ce qu'il est advenu de l'Islam entre le VIIème et le XIème siècle, déchiré entre raison et soumission.
Les radicaux ont gagné, effectuant un tri dans le Coran et les paroles du Prophète, oppressant leurs ennemis - au premier rang desquels les musulmans modérés, les musiciens, artistes, philosophes, libres penseurs, les femmes et minorités sexuelles.
Plonger avec passion dans cette cassure au sein d'une religion n'est pas être « islamophobe », c'est regarder l'histoire en face.
Traité sur l'intolérance est une méditation puissante, un appel aux islamologues du savoir et de la nuance - pour qu'enfin chacun sache, comprenne, échange, s'exprime.

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • Auteur(s)

    Richard Malka

  • Éditeur

    Grasset Et Fasquelle

  • Date de parution

    04/01/2023

  • Collection

    Essais Grasset

  • EAN

    9782246830856

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    96 Pages

  • Longueur

    18.5 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    102 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Richard Malka

Ardent défenseur de la liberté d'expression, avocat spécialiste du droit de la presse récemment intervenu dans de nombreux procès emblématiques (les caricatures de Mahomet, le film sur le terroriste Carlos .), défenseur de groupes de presse et d'édition ("Charlie Hebdo", "Métro", "Entrevue", le Cherche Midi, Tony Comiti, NRJ.) ainsi que de nombreux journalistes, référent habituel de nombreux médias sur ces problématiques, Richard Malka, continue, à 41 ans, de se consacrer à ses deux métiers.Après le succès de La Face Karchée de Sarkozy (plus de 200.000 exemplaires vendus) et de ses suites, et de la saga judiciaire L'Ordre de Cicéron il signe avec La Pire Espèce son onzième scénario de bande dessinée, manifestement inspiré des nombreux combats auxquels il a pris part et constituant certainement son ?uvre la plus personnelle et la plus politique.

empty