près du ciel, loin du paradis près du ciel, loin du paradis
près du ciel, loin du paradis
près du ciel, loin du paradis

près du ciel, loin du paradis

À propos

Des petits histoires émouvantes, drôles et cocasses qui égratignent avec humour la condition du troisième âge. Troisième âge, sénior, vieux... il y a de nombreuses expressions pour qualifier ces plus de soixante ans. Célébré par la presse comme étant " l'âge du bonheur " , les sexagénaires ne sont plus en reste côté dossier sexo ou ciblage marketing. Jean-Marie Périer, qui a un peu dépassé cette soixantaine, égratigne cette image idéale dans un recueil de nouvelles qui remet les pendules à l'heure.
" Pourquoi notre époque s'ingénie-t-elle à cacher la vérité sur le quatrième âge ? Pourquoi vouloir à tout prix nous faire croire que la vie commence à soixante ans ? Pourquoi prétendre que la notion de l'âge est dans la tête alors que le matin au réveil des muscles ignorés nous rappellent à l'ordre ? " Il illustre avec beaucoup d'humour et d'acuité les derniers cents mètres de ces hommes et ces femmes en plein chant du cygne ou en bout de course, des histoires émouvantes, parfois cocasses, des retrouvailles et de vengeances, des retours de flamme ou de bâtons.
Des histoires de vieux, en somme, pour exorciser la " panique des prochaines réjouissances " ...

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles > Nouvelles

  • EAN

    9782702163085

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    190 Pages

  • Longueur

    21.5 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

  • Poids

    254 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Marie Perier

Photographe emblématique de la période « yéyé », Jean-Marie Périer fait ses premières armes en tant qu'assistant du
photographe Daniel Filipacchi pour les magazines Marie-Claire, Paris Match, Télé 7 jours et Jazz magazine. Mais c'est la
création de l'émission radio Salut les copains en octobre 1959 suivi de peu par celle du mensuel éponyme qui lance la
carrière de Jean-Marie Périer. Les jeunes chanteurs des années 1960 se succèdent devant son objectif. Il réalise notamment
la célèbre photo de groupe qui réunit 46 vedettes du mouvement « yéyé ». Dans les années 1970, il tente l'aventure
cinématographique et dirige notamment son ami Jacques Dutronc dans Antoine et Sébastien et Sale rêveur. Jean-Marie
Périer part ensuite aux Etats-Unis pour réaliser de nombreux clips publicitaires devenus iconiques. Il revient en France au
début des années 1990 et travaille pour le magazine Elle en photographiant des mannequins et des défilés de grands
couturiers.
Dans les années 2000, il publie de nombreux ouvrages dont Enfant gâté (Fixot, best-seller) dans lequel il revient sur sa
filiation. Depuis le début des années 2000, ses photos sont exposées très régulièrement en France (récemment à l'arche de
la Défense à Paris) et à l'étranger. Il vit désormais à Villeneuve-d'Aveyron mais sa valise et ses appareils photo sont toujours
prêts pour l'aventure.

empty