Post tenebras roms

À propos

« En juin 2004, au cours d'un voyage en France, je rencontre un petit groupe de Roms. Ces voyageurs désargentés viennent de la petite ville d'Aiud, en Transylvanie, et ils sont en route vers . Genève. Genève, ville choisie par hasard, mais aussi pour sa notoriété. Ils rapporteront de l'argent de cette ville grâce à la mendicité, vivant sans toit, ni chauffage, ni eau. Puis ils feront venir ici d'autres membres de leur communauté.
J'ai établi naturellement un contact avec ces Européens et peu à peu, j'ai instauré une relation qui m'a permis de les photographier sans difficultés, avec un grand-angle, sans voyeurisme. Ma démarche se voulait éthique, humaine et empathique.
Avec l'entrée de la Bulgarie et de la Roumanie dans l'UE, les Roms sont devenus la plus importante minorité ethnique de l'Union Européenne.
Sur le papier, ce sont des citoyens d'Europe à part entière ;
Pourtant, leur situation sociale et politique reste précaire. Ce livre est destiné à mieux faire comprendre les Roms en faisant connaître par l'image d'une part leur vie de tous les jours et, d'autre part la force de leur identité. » Mais c'est sur la route, dans la rue, au contact du quotidien vécu des gens qu'il se perfectionne. Cette curiosité le conduit à découvrir une culture qui le fascine depuis l'adolescence, celle des Roms. Au cours de nombreux voyages sur leurs traces, que ce soit en France, en Suisse ou en Roumanie, « il découvre le reportage au long cours, le reportage « engagé » d'où il ramènera des images de contact, de celles où le photographe sait prendre son temps, où il est en empathie avec le sujet ».

Rayons : Littérature générale > Biographie / Témoignage littéraire > Témoignages

  • EAN

    9782829004780

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    192 Pages

  • Longueur

    16 cm

  • Largeur

    24 cm

  • Épaisseur

    3 cm

  • Poids

    701 g

  • Distributeur

    Pollen

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

empty