Europe alternatives démocratiques ; analyses et propositions de gauche Europe alternatives démocratiques ; analyses et propositions de gauche
Europe alternatives démocratiques ; analyses et propositions de gauche Europe alternatives démocratiques ; analyses et propositions de gauche

Europe alternatives démocratiques ; analyses et propositions de gauche

À propos

Dans un contexte politique marqué notamment par les élections européennes, l'objectif de cet ouvrage est de proposer une analyse rigoureuse des conséquences économiques et politiques de l'Union européenne afin d'en extraire des alternatives politiques de gauche réalistes.
L'Europe est entrée dans une phase critique. Ces trois dernières années, les menaces politiques se sont accumulées pour l'Union européenne ; le Brexit et l'ascension de forces d'extrême-droite dans plusieurs de ses Etats-membres l'attestent. Les grandes entreprises et leurs soutiens politiques se servent de la crise pour intensifier leur offensive contre les conquêtes sociales et démocratiques du XX e siècle. L'austérité, le démantèlement des droits sociaux, les politiques commerciales de libre- échange, joints au mépris des institutions européennes pour les droits fondamentaux et la démocratie ont conduit à une crise de légitimité sans précédent de l'UE.
Corrélativement, l'Union économique et monétaire (UEM) a manifestement et irrévocablement échoué, les économies de la périphérie subissent une crise sévère, et les économies du centre rencontrent des difficultés persistantes. La monnaie unique est devenue un instrument du capitalisme allemand pour instaurer une politique économique mercantiliste au moyen du dumping des salaires, et pour dicter - avec le soutien des autres économies du centre de l'UEM - des « réformes structurelles » qui provoquent la stagnation économique, la pauvreté et le chômage. La capitulation de Syriza en Grèce a montré que l'UEM comme l'Union européenne (UE) constituent des obstacles majeurs à toute tentative de modifier l'agenda néolibéral qui domine en Europe.
Dans ce contexte, que devrait faire la gauche ? C'est à cette question que répondent les contributions de l'ouvrage, qui réunit des chercheurs et militants de divers pays membres de l'Union Européenne.
La première partie questionne la crise de l'Union européenne : quels sont les causes et les enjeux de cette crise multifactorielle, et que pourraient être les scénarios pour le futur de l'Europe ? La deuxième partie traite spécifiquement de l'Union économique et monétaire et montre que l'architecture même de l'UE est facteur de division économique en Europe : comment l'enrichissement de certains États au centre de l'UE résulte-t-il de l'appauvrissement d'autres États-membres, que signifie précisément le « centre » et la « périphérie » de l'Europe et quelles y ont été les conséquences différenciées des politiques néolibérales? Enfin, la troisième partie aborde la question de la dette, de l'euro et de l'emploi, et propose des solutions concrètes en partant de l'exemple de trois pays européens (la France, l'Espagne et la Grèce) : que devrait être le coeur d'une politique économique de gauche et quel type de confrontation avec les institutions européennes sa mise en oeuvre requerrait- elle ?
L'ouvrage s'ouvre par un avant-propos de la co-directrice et des co-directeurs de l'ouvrage, et se conclut par un texte collectif, « Que faire en Europe ? » signé par de nombreux chercheurs, militants et responsables politiques ayant participé activement ces dernières années au débat sur les alternatives de gauche en Europe.
La critique des institutions européennes et la question des alternatives qu'on peut lui opposer e sont devenues un élément central du débat politique à gauche. Pourtant, rares sont les ouvrages réunissant chercheurs et militants de divers États-membres de l'Union européenne autour de la question : que faire ? Cet ouvrage constitue une contribution substantielle, issues de recherches et de discussions organisées dans divers espaces académiques et militants en Europe, au débat nécessaire sur la question européenne.
Les analyses et les propositions présentées dans ce livre sont le fruit d'un travail mené dans le cadre du réseau européen EReNSEP (European Research Network on Social and Economic Policy), avec des chercheurs et des militants, dont certains de renommée internationale (notamment Joachim Becker, Costas Lapavitsas, Éric Toussaint). Elles s'appuient entre autres sur les interventions réalisées lors des trois premières conférences internationales du réseau (Thessalonique, Paris et Barcelone) en lien avec les perspectives dessinées dans les sommets pour un Plan B en Europe. Cet ouvrage s'inscrit donc dans les débats théoriques et stratégiques qui ont traversé la gauche, notamment en France, en Belgique, en Grèce, en Espagne, en Italie, et aux Royaume-Unis, au sujet des conditions permettant de réaliser une politique sociale et écologiste dans les pays européens et au-delà.
Sur la base de recherches empiriques rigoureuses, l'ensemble des chapitres défend que la gauche, pour se confronter à l'Union européenne néolibérale dans la perspective d'une Europe solidaire, doit renouveler et affiner ses propositions économiques, sociales et politiques. Elle doit se souvenir qu'elle tire sa force de la défense de la démocratie, de la souveraineté populaire, des intérêts des travailleuses et travailleurs et des opprimés. Face à l'impossibilité d'une réforme des institutions européennes, la gauche doit se préparer à une rupture radicale avec le carcan néolibéral imposé par les traités de l'Union européenne et par l'Union économique et monétaire. Si la gauche retrouve du courage politique, il est encore temps pour elle de reprendre la direction des événements. Mais, aujourd'hui, de nouvelles idées sont requises pour mettre l'égalité et la solidarité au coeur d'un projet d'émancipation en Europe, et ailleurs.
Cet ouvrage, qui résulte des travaux d'un nouveau « think tank », académique et militant, à l'échelle européenne (EReNSEP), et qui pour la France intervient dans les débats qui ont traversé les mouvements sociaux (notamment Attac) et les partis de gauche ces dernières années, s'adresse ainsi à tous les chercheurs, militants et citoyens qui s'intéressent à la construction d'alternatives au néolibéralisme et au futur de l'Europe.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Etat et administration publique > Construction européenne

  • EAN

    9782843032981

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    222 Pages

  • Longueur

    22.4 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    306 g

  • Distributeur

    Makassar

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty