La trace La trace
La trace La trace

À propos

Anicet Le Pors est l'un des ministres communistes dans le gouvernement de Mitterrand, en 1981, où il est chargé de la Fonction publique et des Réformes administratives. Il n'a jamais fait de la politique un métier s'il en a exercé successivement plusieurs : ingénieur, économiste, sénateur et conseiller général des Hauts-de-Seine, puis membre du Conseil d'État et juge à la Cour nationale du droit d'asile. C'est La Trace que reprend ici l'auteur développant ses réflexions sur ses thèmes fondamentaux d'une recomposition politique : laïcité, socialisme, communisme, propriété publique, institutions, citoyenneté, droit d'asile, service public dans une situation de crise qu'il analyse comme une métamorphose.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Politique et pouvoir

  • EAN

    9782843033124

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Longueur

    22.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

  • Poids

    280 g

  • Distributeur

    Makassar

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Anicet Le Pors

Conseiller d'état honoraire, Anicet Le Pors a exercé de nombreuses responsabilités politiques et sociales, il fut notamment Ministre de la Fonction publique et des Réformes administratives (23 juin 1981-17 juillet 1984), Sénateur (1977-1981) et Conseiller général (1985-1998) des Hauts-de-Seine. Auteur de nombreux ouvrages, il est reconnu pour ses réflexions et expertise sur les questions du service public, des collectivités locales, la laïcité et sur le droit d'asile.

empty