Querida Amazonia ; Amazonie bien aimée ; exhortation apostolique

Querida Amazonia ; Amazonie bien aimée ; exhortation apostolique

À propos

" Pour rédiger l'Instrumentum laboris, le texte préparatoire au synode, l'Église s'était appliquée à écouter en profondeur des évêques et des laïcs de différentes villes et cultures, ainsi que des membres de nombreux groupes des divers secteurs ecclésiastiques mais aussi des universitaires et à des organisations de la société civile. Dans le « Document final », on a fait le point sur le débat synodal, riche de discernement, vécu pendant l'Assemblée. Maintenant, l'Exhortation apostolique accompagne et guide la réception de ces conclusions afin qu'elles enrichissent, interpellent et inspirent non seulement l'Église en Amazonie mais aussi l'Église universelle".

Sommaire

- Présentation de Antonio Spadaro sj.
- Exhortation apostolique post-synodale publiée à la suite du Synode spécial sur l'Amazonie qui s'est tenu à Rome du 6 au 27 octobre 2019.
- Document final du Synode sur l'Amazonie.
- Commentaires de Antonio Spadaro sj.
- Posface de Mgr Víctor Manuel Fernández.

Rayons : Religion & Esotérisme > Christianisme > Christianisme généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur le christianisme

  • EAN

    9782889591992

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    198 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.6 cm

  • Poids

    258 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Pape François

  • Naissance : 17-12-1936
  • Age : 85 ans
  • Pays : Argentine
  • Langue : Espagnol

Fils d'un cheminot d'origine italienne, Jorge Mario Bergoglio naît et grandit à Buenos Aires. Il étudie la philosophie et enseigne la littérature. Ordonné prêtre en 1969, il poursuit ses études de théologie, discipline qu'il enseignera plus tard. Pendant des années, il gravit les marches du clergé argentin, avant d'être ordonné évêque, archevêque puis cardinal par Jean-Paul II. Le 13 mars 2013, après deux jours de débats, le conclave réuni au Vatican le désigne comme le successeur de Benoît XVI. Il devient alors le premier pape jésuite, le premier originaire du continent américain et le premier à prendre le nom de François, en hommage à saint François d'Assise, et à son engagement pour les pauvres et pour la paix.

empty