Les mercenaires de la république

Les mercenaires de la république (préface Patrick Schindler)

À propos

L'ouvrage de maurice rajsfus a pour qualité essentielle de dresser, à partir de ses activités répressives quotidiennes, le portrait type du policier français.
Pour faire respecter " l'ordre ", ce dernier se doit avant tout d'être craint. donc, d'être violent et d'employer un langage vulgaire. son cousin germain, le gendarme mobile, a sa propre méthode pour faire peur à ses cibles potentielles : il se déguise en " robocop ". véritable " père fouettard " de l'ère moderne, pauvre vestige du fantasme d'un guerrier viril et dégagé de tout sentiment humain, il n'existe que pour punir.
Bien à l'aise dans leur rôle répressif, les policiers et leurs aides ont dans le collimateur tous les individus qui croient à la liberté d'expression et à elle de circuler librement, bref d'exister. et malheureusement, dans beaucoup d'autres cas, le simple droit de survivre, pour les exclus que sont les sans-papiers, les sdf, les chômeurs et autres précaires. face à ces " agents du désordre ", les policiers ne respectent qu'un seul principe, le leur : celui du plus fort.
Le policier n'a pas d'amis. pour lui, le civil est " forcément " suspect. aurait pu écrire marguerite duras...

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Travail social / Aide sociale

  • EAN

    9782915514124

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Poids

    150 g

  • Distributeur

    Makassar

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty