tranches de chagrin tranches de chagrin
tranches de chagrin
tranches de chagrin

tranches de chagrin

À propos


c'est bien au " chagrin " que vont encore les ouvriers, ces invisibles qui forment en france une classe fantôme plus que jamais méprisée par la sphère politico-médiatique, plus que jamais brimée par les puissances économiques et judiciaires.
ceux, par exemple, qui triment pour la nocive industrie chimique dans des ateliers qui se délabrent sur des machines qui se détraquent, en attendant délocalisations et licenciements collectifs. après putain d'usine, jean-pierre levaray nous invite à une nouvelle visite impromptue au coeur de l'une des mégamachines qui régentent et broient nos existences. il nous écrit de l'usine oú il gagne son pain depuis trente ans.
ces deux douzaines d'historiettes vécues exposent sans vains larmoiements l'angoisse et la douleur, le désarroi et la colère de salariés auxquels il ne restera bientôt que les yeux pour pleurer.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique française > Hommes / Femmes politiques

  • EAN

    9782915694154

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    156 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    220 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Pierre Levaray

Auteur de Putain d'usine (L'Insomniaque / Agone), de Tue ton patron (Libertalia),
Jean-Pierre Levaray (né en 1955) a passé quarante-deux années à l'usine.

empty