Dix jours qui ébranlèrent le monde ; et autres textes sur la révolution russe
Dix jours qui ébranlèrent le monde ; et autres textes sur la révolution russe

Dix jours qui ébranlèrent le monde ; et autres textes sur la révolution russe (préface José Chatroussat et Julien Bordier ; traduction conjointe Martin Stahl, Marie Brazilier)

Traduction JULIEN BORDIER  - Langue d'origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

À propos

Après avoir parcouru le Mexique révolutionnaire et l'Europe en guerre et en avoir rapporté des témoignages extraordinaires (Le Mexique insurgé, La Guerre dans les Balkans), le journaliste, poète et écrivain américain John Reed (1887-1920) est à Petrograd pendant la révolution d'octobre 1917.

Le récit qu'il livre de ces journées historiques, véritable fresque, vivante et partisane, résolument en faveur des insurgés bolcheviques, plonge le lecteur dans la déferlante révolutionnaire soviétique qui va provoquer la chute du tsarisme et, dans une large mesure, bouleverser l'histoire du XXe siècle.

Dix jours qui ébranlèrent le monde est un livre exceptionnel : best-seller politique international, édité dans des dizaines de langues jusqu'à nos jours, il constitue, sans aucun doute, un monument de journalisme.
/>
Cette nouvelle édition, illustrée, est augmentée d'articles de John Reed, inédits en français, sur la révolution russe.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire de l'Europe > Russie

Rayons : Littérature générale > Biographie / Témoignage littéraire > Témoignages

  • EAN

    9791092457209

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    700 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    5.7 cm

  • Poids

    854 g

  • Distributeur

    Makassar

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

John Reed

John Reed (1887-1920) est un journaliste et militant communiste américain. En 1914 il devient correspondant de guerre pour le Metropolitan Magazine et assiste entre autres à la révolution mexicaine dont il témoigne dans son livre intitulé Le Mexique insurgé, d'où est tiré Pancho Villa. Il meurt à Moscou, victime du typhus.

empty